mardi 31 mai 2011

ELO#57 - Deuil Entre Les Oreilles


Mercredi 1 juin 2011

Mort de Gil Scott-Heron à 62 ans, mon dernier héros vivant.

Comme pour beaucoup, sa décennie la plus créative musicalement est celle des années 1970 où il n'y a pas grand chose à jeter: ça commence avec le protorap The Revolution Will Not be Televised, son premier hymne politique (analysé ici) qui le place sur la scène publique, même si, musicalement, ce n'est pas le plus représentatif de l'ensemble de sa carrière (1970).

Dans son disque Pieces of a Man en 1971, on trouve au moins trois chefs d'oeuvre: Home is Where the Hatred Is, sur la drogue, ainsi que deux magnifiques chansons sur la déprime que sont Lady Day and John Coltrane et I Think I'll Call it Morning. Home is Where the Hatred Is a également été repris par Esther Phillips dès 1972, et samplé par les rappeurs Kanye West et Common sur My Way Home en 2005. En 2010, Common rejoindra Gil sur scène à New-York pour tenter un duo entre le parrain et le filleul...

Son plus grand succès commercial, qui se danse même dans les fêtes, traite de l'alcoolisme: The Bottle (1974). La même année, en pleine débacle de Nixon, il écrit l'un des plus beaux textes anti américains: Winter in America (voir le texte et la traduction dans cette ancienne chronique). Ce pays qu'il hait et qu'il aime à la fois, puisqu'il préfère y retourner en 2001, sachant que la prison l'y attend, plutôt que de rester en Europe où le succès de sa tournée lui montre pourtant l'étendue de son fan club de ce côté ci de l'Atlantique...

Mais il traite également de politique extérieure et s'exprime publiquement contre l'apartheid en Afrique du Sud dans Johannesburg (1976) ("je déteste quand le sang commence à couler, mais je suis content quand la résistance grandit"), puis dans l'album collectif Sun City (1985), avec Steve Van Zandt, Bruce Springsteen, Bob Dylan, Miles Davis, Lou Reed, Peter Gabriel... Dans la chanson Let Me See Your ID, il raconte: "La première fois que j'ai entendu parler de problèmes au Moyen-Orient, je croyais qu'ils parlaient de Pittsburgh" (Pittsburgh est au centre-est des USA...). Mais il a fini par se renseigner sur la situation en Palestine et annuler son concert prévu en israel en 2010, en déclarant: "Je viendrai quand tout le monde pourra venir". Il n'ira donc jamais...

Dans We Almost Lost Detroit (1977), il explique comment l'accident de la première centrale nucléaire américaine (à Monroe, Michigan, en 1966) avait failli coûter la vie à la ville de Detroit. Visionnaire, il avait également chanté cette chanson lors du concert No Nukes au Madison Square Garden en 1979, après l'accident de Three Mile Island (à Middletown, Pennsylvanie, cette même année), avec Bruce Springsteen, Crosby, Stills and Nash, James Taylor, Jackson Brown... Il avait certainement en tête d'écrire la suite, We Almost Lost Fukushima. En voici encore une version, en 2010, tout seul au piano. Une vie bien chargée en alcool, drogue, HIV, prison, déprime... Il a 61 ans, il en paraît le double, et encore, il est plutôt bien sur cette vidéo...

Toute sa vie, il continue à évoquer la drogue dans ses chansons, un fléau qui a en grande partie ruiné sa vie, y compris dans Angel Dust, en 1978, l'un de ses derniers grands succès populaires. La drogue plane aussi au dessus de son dernier disque, I'm New Here, enregistré en 2010 à sa sortie de prison (Rikers Island, tiens, et lui aussi est né en 1949...). Dans ce disque, toutefois, ma chanson préférée est une chanson d'amour, I'll Take Care of You, une reprise de Brook Benton, écrite pour Bobby Blue Bland, reprise par Elvis Costello, puis par Gil qui a toujours sa belle voix, grave et envoûtante, puis remixée, et enfin interprétée en concert lors de sa dernière, dernière tournée en 2010. Une chanson d'amour, et de souffrance quand même ("I know you've been hurt by someone else..."). Et c'est la souffrance qui a vaincu... Dommage.

Dror
----------------------------------
Je lui avais consacré une chronique à l'époque de Siné Hebdo.

Hommage du New Morning: L'annonce de son décès n'aura pas été télévisée.

New Morning, Paris, 2001: Long extrait, qui commence tout seul au Fender Rhodes avec Your Daddy Loves You (une très belle chanson d'un père divorcé à sa fille...), puis Winter in America, 95 South, Johannesburg, There's a War Going On et Alien...

New Morning, Paris, 2010: Blue Collar

Hommage du génial Rémy Kolpa Kopoul: Gil Scott Heron des seventies... Gil a raconté lui même cette histoire dans Racetrack in France, mais RKK ne l'a appris que grâce au commentaire d'un de ses lecteurs. Ce n'est pas très grave, mais dans son émission sur Radio Nova, il fait croire qu'il le savait depuis le début! Et trois heures très riches sur Nova Express: première, deuxième et troisième heure...

Autres hommages radiophoniques: de Chris Cowles (première et deuxième heure), de Gilles Peterson (une heure et demi), de Benji B (en fait surtout la deuxième heure), de Paris DJ (35 minutes assez classiques), et de Joe Farmer sur RFI, 26 minutes téléchargeables en compagnie de Sebastian Danchin, Jean-Jacques Milteau et Michael Robinson...

Hommage de Sandra Nkaké, Ji Dru, Jean-Phi Dary, Yvinec, Blundetto, Matthieu Ouaki, Thomas Naïm, Antoine Berjeaut, DJ Boulaone, Blackjoy, Loik Dury, Jeff Sharel, DJ Oil, Mark de Clive Lowe, Grant Phabao, Vadim Vernay, Doctor L, Eric Legnini, Karl the Voice, Allonymous, Push Up... avec le morceau A Place for You et plusieurs remixes...

Un concert en entier de près de deux heures, avec un Gil très bavard et toujours aussi drôle, en 1977 au Bottom Line, à New-York, à télécharger sur Aquarium Drunkard ou, plus pratique en un seul dossier compressé.

Une super vidéo d'une heure, en anglais, sur Gil Scott-Heron, avec sa verve et son humour dévastateurs. Quelques exemples avec deux extraits plus courts d'un concert de 1982, dont un est sous-titré en Français, et un de 2010.

Enfin, un bon article dans Vibrations.

De bons articles en Anglais: sur le site de 33 revolutions per minute, sur celui de pitchfork, deux sur celui du Guardian (un et deux), et deux sur celui du New-Yorker (un et deux)...

Pour ceux qui sont intéressés, la cérémonie de son enterrement est en streaming. On y entend un solo d'harmonica de Glen Astro Turner, un long hommage plein d'anecdotes sympas de Brenda Sykes, son ex femme (actrice Blaxploitation), un poème et une chanson (The Rose) de leur fille Gia (actrice aussi, poétesse et chanteuse), mais aussi deux morceaux de membres de son groupe (Glen Astro Turner, Vernon James et Bilal Sunni Ali), Better Days Ahead et The Bottle. Enfin, le rappeur Kanye West arrive pour chanter sa chanson Lost in the World, enchainé avec Who Will Survive in America, où l'on entend la voix samplée de GSH, du morceau Comment #1, de son premier disque en 1970...
--------------------------------------------
Ca y est, Siné annonce officiellement la sortie de Siné Mensuel en septembre prochain... (non, je ne ferai pas partie de cette aventure...).

Chouette interview sinon: "Non, je ne me résignerai jamais!"
Entretien réalisé par Guillaume Chérel
Humanité - Médias - le 30 Mai 2011
--------------------------------------------
A propos de DSK, j'ai mis à jour ma chronique de la semaine dernière, avec quelques articles sérieux, et quelques blagues en plus...
---------------------------
Et encore deux mp3 que seuls les lecteurs des commentaires connaissaient:
1) Idir et Geoffrey Oryema: Exil (Dayrib)
2) Khaled et IAM: Oran-Marseille

mercredi 25 mai 2011

ELO#56 - Mieux vaut en rire...


Mercredi 25 mai 2011

Actualité encore dominée par DSK, alors prenons le parti de l'humour.

Désolé pour ceux qui n'aiment pas qu'on rigole avec ça. Quant à moi, je suis fasciné par la créativité et la rapidité de la réaction populaire. Je suis aussi intéressé par la façon dont cette histoire est relayée, pour ensuite infuser l'inconscient collectif. En plus, et heureusement, c'est toujours DSK qui est l'objet des rires et du ridicule, il est systématiquement représenté en prédateur, jamais en victime d'un complot, ce qui me parait salutaire et mieux, en moyenne, qu'au comité central du "parti socialiste", même si ces blagues sont parfois lourdingues et pas complètement exemptes de sexisme ou de racisme...

Ces blagues contribuent donc à la déchéance de DSK: le rire fait partie de la peine!

Stéphane Guillon (2009)
http://www.youtube.com/watch?v=QekWZCN1Xc4
http://www.youtube.com/watch?v=gHVCVMb_MdU

Jean Glavany (2010):
http://www.youtube.com/watch?v=6C2Gr7KVUzY

Didier Porte:
http://www.dailymotion.com/video/xiq855_mediaporte-28-habeas-coitus-interrompus_news
http://www.dailymotion.com/video/xitake_porte-defend-von-trier-lang-kahn-contre-la-police-de-la-pensee_news

La Parisienne Libérée:
http://www.youtube.com/watch?v=qlVKaqdShGU

Les Guignols:
http://www.youtube.com/watch?v=ZaGrzUaWTHY
http://www.youtube.com/watch?v=KyOgeDM1E-M
http://www.youtube.com/watch?v=rfiIodcbkqw

Parodies:
http://www.dailymotion.com/video/xirz8q_dsk-a-rikers-island-vue-par-mozinor_fun
http://www.youtube.com/watch?v=l0RXoMs5ego
http://www.youtube.com/watch?v=2_9oCYUll2s

Jeux:
http://www.maidcatcher.com/
http://www.dsklejeu.com/

"Serait-ce le grand complot ou la p'tite qu'on p'lote?"

"En sortant de la salle de bain avec de la buée sur ses lunettes, Dominique Strauss-Kahn a confondu la femme de chambre avec un pays africain..."

"Avez vous remarqué que nous venons de vivre un mois formidable? Un véritable conte de fée...
- le prince s'est marié,
- le méchant a été tué,
- Blanche Neige est enceinte d'un nain,
- et Gargamel est en prison !"

Et ça qui n'est pas une blague, mais qui y ressemble:
http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/dossier-special/toutes-les-infos-sur-l-affaire-dsk/faire-un-don-a-dsk-dans-sa-cellule-de-rikers-island-mode-d-emploi-599962
--------------------------------
Sinon, une revue de presse un peu plus sérieuse:

Mona Chollet:
http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-05-23-rhetorique-sexiste
(et sur le viol en général, ces articles de 2005:
http://www.monde-diplomatique.fr/2005/05/CHOLLET/12172
http://www.monde-diplomatique.fr/2005/05/CHOLLET/12173
http://www.monde-diplomatique.fr/2005/05/CHOLLET/12174 )

Christine Delphy:
http://entreleslignesentrelesmots.wordpress.com/2011/05/23/qui-accuse-qui-dans-l%E2%80%99affaire-strauss-kahn/

Patric Jean:
http://patricjean.blogspot.com/2011/05/dsk-et-les-hypocrites.html

Laurent Mucchielli:
http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/05/19/le-viol-aspects-sociologiques-dun-crime/

Diana Johnstone:
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10650

Hicham Hamza:
http://oumma.com/BHL-a-la-rescousse-de-DSK-une

Tribune:
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/21/sexisme-ils-se-lachent-les-femmes-trinquent_1525179_3232.html

Jean-Marie Harribey:
http://alternatives-economiques.fr/blogs/harribey/2011/05/17/le-fmi-ecrase-lhumanite

Les Mots Sont Importants:
http://lmsi.net/Du-voile-integral-a-l-affaire-DSK


Daniel Vanhove:
http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10657

Grégoire Fleurot:
http://www.slate.fr/story/38721/dsk-fellation-femme-victime

Jérôme Duval:
http://www.cadtm.org/Quelques-rappels-utiles-sur
http://www.cadtm.org/Le-FMI-epaule-par-la-Commission

Christine Ahn et Kavita N. Ramdas:
http://blog.emceebeulogue.fr/post/2011/05/28/Le-Fond-Mon%C3%A9taire-International,-la-Banque-mondiale-et-les-droits-des-femmes-dans-le-monde
------------------------------------
Suite à une demande d'un lecteur, j'ai rajouté des mp3 à mes chroniques précédentes, à trois morceaux dont les titres pourraient faire penser à l'affaire DSK: Done Somebody Wrong, Woman in the Window et Ophelia. On peut y ajouter Sullen Girl, ou Dominique...

jeudi 19 mai 2011

ELO#55 - Festival de Strauss-Kahn


Jeudi 19 mai 2011

Quelques réflexions inévitables et (partiellement) musicales sur DSK:

En 2004, lorsque la jeune femme prétendument agressée dans le RER pour des raisons antisémites avoue avoir tout inventé, DSK déclare: "Si c'est un coup monté, évidemment, ce serait critiquable en tant que coup monté (...) Mais ça ne changerait rien au fait que c'est la dixième ou la vingtième agression de ce genre". On a bien envie de lui retourner dans la gueule...

Dans les années 1980, suite à la manipulation des taux d'intérêt fixés par les créanciers, les pays du Tiers Monde ont remboursé trois fois leur dette initiale, mais ils sont toujours trois fois plus endettés. Le fossé entre pays riches et pays pauvres s'est accentué, et ces derniers ne jouissent toujours pas de droits économiques et sociaux minimum, ni du droit au développement... C'est ça, le FMI.

Le 10 mai, soit 4 jours avant la tentative de viol, le FMI venait de décider d'annuler son aide budgétaire à la Guinée, et de reporter les pourparlers portant sur "l'initiative des pays pauvres très endettés", portant ainsi un coup décisif au programme de désendettement de ce pays (2.5 milliards de dollars)... Si le FMI n'avait pas ruiné la Guinée, peut-être que la victime de DSK n'aurait pas quitté son pays pour laver les chiottes de chambres d'hôtel à 3000$ la nuit, payées par l'argent que rembourse son pays...

Après avoir baisé l'Afrique, DSK a essayé de violer une africaine, une femme de chambre, une femme. Une pensée pour elle. Une pensée pour toutes les femmes victimes de violence masculine, surtout s'ils sont puissants, surtout si elles sont faibles. Une pensée pour les membres de la classe ouvrière abandonnés par le Parti Socialiste, qui envisageait de prendre pour candidat le chef de file du capitalisme mondial, le directeur du FMI. Une pensée pour tous les Africains littéralement affamés, ruinés, manipulés, voire assassinés par le FMI depuis des dizaines d'années...

Il parait que la victime de DSK s'appelle Ophelia, alors voici une chanson pour elle, de The Band, en 1975. Lisez les paroles ci dessous, en Anglais et en Français, on dirait une chanson écrite par DSK lui même. Voici aussi une version vidéo, filmée par Martin Scorcese dans The Last Waltz, en 1976:
http://www.youtube.com/watch?v=4RjqcTsxx-8

Ophelia
The Band

Boards on the window
Mail by the door
Why would anybody leave so quickly for
Ophelia?
Where have you gone?

The old neighborhood
Just ain't the same
Nobody knows just
What became of
Ophelia?
Tell me what went wrong?

Was it somethin' that somebody said?
Mama I know we broke the rules
Was somebody up against the law?
Honey, you know
That I'd die for you

They got your number
They're scared and runnin'
But I'm still waitin' for
The second coming
Of Ophelia
Please darken my door

Ashes of laughter
The ghost is clear
Why do the best things always disappear?
Like Ophelia
Please, come back home
--------------
Un panneau sur la fenêtre
Du courrier devant la porte
Pourquoi quelqu'un serait parti si vite pour
Ophelia?
Où es-tu partie?

Le vieux quartier
N'est plus le même
Personne ne sait exactement
Qu'est devenue
Ophelia?
Dis-moi ce qui s'est passé?

Était-ce quelque chose que quelqu'un a dit?
Je sais que nous avons enfreint les règles
Est-ce que c'était contre la loi?
Chérie, tu sais
Que je mourrais pour toi

Ils ont obtenu ton numéro
Ils ont peur et ils courent
Mais j'attends encore
La seconde venue
D'Ophelia
S'il te plaît viens à ma porte

Les cendres du rire
Le fantôme est clair
Pourquoi les meilleures choses disparaissent toujours?
Comme Ophelia
S'il te plaît, reviens à la maison
====================================
J'ai mis à jour les commentaires sur les vidéos de Wolfgang's Vault, sur ma chronique Entre Les Oreilles d'il y a deux semaines:
http://entrelesoreilles.blogspot.com/2011/05/elo53-merci-bill-graham.html

Sinon en France, il n'y a plus qu'un seul journal correct, c'est FAKIR:
http://www.legrandsoir.info/Preparer-l-apres-Sarkozy.html
http://www.legrandsoir.info/Contre-le-dumping-social-fiscal-environnemental-Vive-les-douaniers.html

Et Didier Porte (bon, un peu en retard sur DSK...):
http://www.dailymotion.com/video/xikzle_porte-dsk-et-la-porsche-boule-puante-mode-d-emploi_news
http://www.dailymotion.com/video/xiimnq_mediaporte-27-le-punchinello-de-carlita_news

Et un petit clin d'oeil à Stéphane Guillon quand même:
http://www.youtube.com/watch?v=QekWZCN1Xc4
http://www.youtube.com/watch?v=gHVCVMb_MdU

vendredi 13 mai 2011

ELO#54 - Ciao tonton Cornell


Mercredi 11 mai 2011 (je ne sais pas ce qui s'est passé, le jeudi 12, tout a été effacé...)

Rien de spécial cette semaine, mais quand même un au revoir à Cornell Dupree, grand guitariste soul-jazz au son inimitable que j'adore et que vous reconnaitrez ici:

Avec Esther Phillips:
Baby, I'm for Real: http://www.youtube.com/watch?v=x5ESqtA34lA

Avec Esther Marrow:
Woman in the Window : on reconnaît le son dès la première note, à sa façon de tendre sa corde de guitare en même temps qu'il la joue, le "bending".
Ghetto: http://www.youtube.com/watch?v=rxgoOY7mnL0
Sur ce disque, Sister Woman, Esther Marrow est accompagnée d'un groupe de premier rang avec de superbes cuivres, des choeurs mais aussi, outre tonton Cornell à la guitare, Bernard Purdie à la batterie, Richard Tee à l'orgue, Bobby Scott au piano et Chuck Rainey à la basse...

Avec King Curtis:
Memphis Soul Stew: http://www.youtube.com/watch?v=0Loy55z4GpA
Poor Boy Blues: http://www.vbox7.com/play:cae3d6d5

Aretha Franklin:
Rock Steady: http://www.dailymotion.com/video/x1ifww_aretha-franklin-rock-steady_music
Bridge Over Troubled Water: http://www.wolfgangsvault.com/aretha-franklin/video/bridge-over-troubled-water_2146595420.html
--------------------------------
Et sinon, jusqu'au 28 mai, au Cabaret Sauvage: Barbes Café avec entre autres Ait Menguellet (le 13), Akli D, Emel Mathlouthi, Vigon (le 18), Nassima, Djur Djura, Gaada Diwane de Bechar, Souad Massi, Rachid Taha (le 27), Djamel Allam, Mouss et Hakim (le 28)...
http://www.cabaretsauvage.com/programme.php?evenement=1259

jeudi 5 mai 2011

ELO#53 - Merci Bill Graham!


Jeudi 5 mai 2011

Bill Graham était un organisateur de concert lors de la période bouillonnante des USA au début des années 70. Il a systématiquement enregistré tous les concerts, et une faille juridique permet de les diffuser sur internet. Ca fait quelques années qu'on y trouve des concerts audio fascinants... Mais il avait également quelques caméras fixes, pas toujours de bonne qualité, qui filmaient tous les concerts. Les vidéos commencent donc à être mises en ligne, et c'est hallucinant... Voici une petite sélection:

Janis Joplin à la télé en 1968:
http://www.wolfgangsvault.com/big-brother-and-the-holding-company/video/

Trois morceaux des Allman Brothers Band en 1970 et filmés, pour une fois, d'excellente qualité:
http://www.wolfgangsvault.com/the-allman-brothers-band/video/
Ca rappelle leurs concerts de 1971 à New-York disponibles en CD (The Fillmore Concerts), dont voici un extrait: Done Somebody Wrong

The Who en 1970, avec un Keith Moon à la batterie au meilleur de sa forme:
http://www.wolfgangsvault.com/the-who/video/

Miles Davis en 1970:
http://www.wolfgangsvault.com/miles-davis/video/

Albert King en 1970, quelques morceaux:
http://www.wolfgangsvault.com/albert-king/video/

Muddy Waters en 1971, un reportage:
http://www.wolfgangsvault.com/muddy-waters/video/

En mars 1971, Aretha Franklin est à San Francisco pour trois concerts au Fillmore West avec l'orchestre de King Curtis (Billy Preston à l'orgue, Cornell Dupree à la guitare, Jerry Jammott à la basse, Bernard Purdie à la batterie, des cuivres fantastiques dont Andrew Love et Wayne Jackson...). C'est une série de concert très importante pour elle parce qu'elle vise un public blanc, et elle est au sommet de sa forme. Le troisième jour, Ray Charles est dans le public. Pour l'avant dernier morceau, Spirit in the Dark, il la rejoint sur scène et ça va durer 25 minutes. Ici, une vidéo tronquée, de seulement 9 minutes:
http://www.wolfgangsvault.com/aretha-franklin/video/
http://www.wolfgangsvault.com/aretha-franklin/video/can-you-feel-the-spirit-incomplete_1863544897.html

Van Morrison, plusieurs concerts en 1974 et 1979, sa meilleur période, avec des reprises de Ray Charles et de Muddy Waters. Il est aussi bon qu'il est antipathique...:
http://www.wolfgangsvault.com/van-morrison/video/
http://www.wolfgangsvault.com/van-morrison/video/i-believe-to-my-soul_2073330714.html
http://www.wolfgangsvault.com/van-morrison/video/i-just-want-to-make-love-to-you_1412098290.html


The Headhunters
en 1975:
http://www.wolfgangsvault.com/the-headhunters/video/

Toots and the Maytals en 1975, avec une superbe reprise d'Otis Redding, I've Got Dreams to Remember:
http://www.wolfgangsvault.com/toots-and-the-maytals/video/
http://www.wolfgangsvault.com/toots-and-the-maytals/video/ive-got-dreams-to-remember_-1914076724.html

Raw Soul en 1975:
http://www.wolfgangsvault.com/raw-soul/video/

Ten Years After en 1975, avec des reprises de Sonny Boy Williamson et de Chuck Berry:
http://www.wolfgangsvault.com/ten-years-after/video/

http://www.wolfgangsvault.com/ten-years-after/video/good-morning-little-school-girl_1743045438.html
http://www.wolfgangsvault.com/ten-years-after/video/sweet-little-sixteen_1843220127.html

Quicksilver Messenger Service en 1975, avec des reprises de Bo Diddley:
http://www.wolfgangsvault.com/quicksilver-messenger-service/video/
http://www.wolfgangsvault.com/quicksilver-messenger-service/video/mona_2146595476.html
http://www.wolfgangsvault.com/quicksilver-messenger-service/video/who-do-you-love-incomplete_2146595492.html

Le concert d'adieu de The Band en 1976, le jour de Thanksgiving, avec Ronnie Hawkins, Dr. John, Paul Butterfield, Muddy Waters, Eric Clapton, Neil Young, Joni Mitchell, Neil Diamond, Van Morrison, Bob Dylan, Ron Wood, Ringo Starr... Beaucoup mieux filmé par Martin Scorcese (dans The Last Waltz), ces documents permettent néanmoins d'entendre beaucoup d'inédits, dont de chouettes reprises du Georgia On My Mind de Ray Charles et du Don't Do It de Marvin Gaye, ainsi que quelques morceaux supplémentaires de Muddy Waters, Eric Clapton, Bob Dylan, quelques poèmes et deux longues jam finales. Aussi un concert de 1983, après le départ de Robbie Robertson:
http://www.wolfgangsvault.com/the-band/video/
http://www.wolfgangsvault.com/the-band/video/georgia-on-my-mind_1000016.html
http://www.wolfgangsvault.com/the-band/video/dont-do-it_1002632.html

Gladys Knight en 1977, I Heard it through the Grapevine:
http://www.wolfgangsvault.com/gladys-knight-and-the-pips/video/i-heard-it-through-the-grapevine_-1957437819.html

Santana en 1977, quelques morceaux:
http://www.wolfgangsvault.com/santana/video/

Les Blues Brothers en 1978, soirée de nouvel an:
http://www.wolfgangsvault.com/the-blues-brothers/video/

Mink (Willy) de Ville en 1978:
http://www.wolfgangsvault.com/mink-deville/video/

Le dernier concert des Sex Pistols en 1978, assez bien filmé. Ils y enchaînent trois chansons "douteuses" (Belsen was a Gas, Bodies et Holidays in the Sun), mais aussi tous leurs tubes (God Save the Queen, Pretty Vacant, Anarchy in the UK...). Ils finissent avec une reprises des Stooges, No Fun, et Johnny Rotten qui termine en déclarant "This is no fun", puis "Do you ever get the feeling you've been cheated?", avant de dissoudre le groupe, 3 jours plus tard. Sid Vicious, à la basse ici, ne jouera plus jamais avec eux et meurt un an plus tard...:
http://www.wolfgangsvault.com/the-sex-pistols/video/

Tom Petty en 1978, avec une étonnante version de The Dark End of the Street, et une version de I Fought the Law, un an avant celle des Clash:
http://www.wolfgangsvault.com/tom-petty-and-the-heartbreakers/video/
http://www.wolfgangsvault.com/tom-petty-and-the-heartbreakers/video/dark-end-of-the-street_1028172653.html
http://www.wolfgangsvault.com/tom-petty-and-the-heartbreakers/video/i-fought-the-law_1348067394.html

Bob Marley en 1979. Un excellent concert pour célébrer les 30 ans de sa mort qui survenait deux ans plus tard :
http://www.wolfgangsvault.com/bob-marley-and-the-wailers/video/

Deux concerts du J. Geils Band en 1980 et 1981, avec des reprises de Ray Charles, des Supremes et des Contours:
http://www.wolfgangsvault.com/j-geils-band/video/
http://www.wolfgangsvault.com/j-geils-band/video/night-time_-594117401.html
http://www.wolfgangsvault.com/j-geils-band/video/where-did-our-love-go_2146595447.html
http://www.wolfgangsvault.com/j-geils-band/video/first-i-look-at-the-purse_2146595448.html

Les Rolling Stones en 1981, le jour de l'anniversaire de Keith Richards, avec un film d'excellente qualité. Une étonnante session backstage avant le concert, quelques reprises des Temptations et de Irma Thomas, et Keith Richards qui attaque un fan avec sa guitare dans le morceau final!:
http://www.wolfgangsvault.com/the-rolling-stones/video/
http://www.wolfgangsvault.com/the-rolling-stones/video/backstage_1002745.html
http://www.wolfgangsvault.com/the-rolling-stones/video/just-my-imagination-running-away-with-me-incomplete_-1630570619.html
http://www.wolfgangsvault.com/the-rolling-stones/video/time-is-on-my-side_1196799080.html
http://www.wolfgangsvault.com/the-rolling-stones/video/i-cant-get-no-satisfaction_-1416366758.html

Teddy Pendergrass en 2002, en chaise roulante:
http://www.wolfgangsvault.com/teddy-pendergrass/video/

Les Neville Brothers en 2008:
http://www.wolfgangsvault.com/the-neville-brothers/video/
-------------------------------
Les copains de Siné Hebdo:

Bob Siné dans sa chronique de la semaine nous conseille ça:
http://www.urtikan.net/
http://www.urtikan.net/n-1/


Didier Porte:
http://www.dailymotion.com/video/xicjn2_porte-kiffe-hollande-candidat-des-djeunz_news
http://www.dailymotion.com/video/xi9yaj_mediaporte-26-guaino-futur_news

Christophe Alévêque:
LE 6 MAI, COMME TOUS LES ANS, LE MOUVEMENT DE RESISTANCE " LES 1000 COLOMBES " SE RÉUNIRA DEVANT LE FOUQUET'S À 20 HEURES PRÉCISES POUR FÊTER L'ANNIVERSAIRE DE NOTRE CHER PRÉSIDENT. CE RASSEMBLEMENT FESTIF SERA LE DERNIER ! NORMALEMENT…
http://www.lesmillecolombes.com/

Etienne Liebig dédicacera son nouveau livre Le Savoir-Vivre des Cochons à la librairie érotique La Musardine (122 rue du Chemin Vert, P11), le 11 mai à partir de 19h...
http://www.lamusardine.com/editions-la-musardine/la-musardine/liebig-etienne/10792-savoir-vivre-des-cochons.html

Il nous annonce aussi la tenue de ce débat, à propos de Djibouti, zone d'influence réservée de la France, d'une importance stratégique considérable qui permet de fermer les yeux sur les violations des droits de moins d'un million d'habitants, les tortures, boucliers humains, viols, répression féroce et élections truquées:

Samedi 21 Mai, de 14 à 22 h, à La Maison Ouverte, 17 rue Hoche, Montreuil sous bois: Débats, témoignages, repas, projection et concert de soutien. Avec Maître Béranger Tourné, Avocat de prisonniers politiques; Mohamed Doubad, syndicaliste; Sylvie Jan de l'Obsevatoire pour le Respect des Droits Humains à Djibouti; Aïcha Dabalé, Militante du COFEDVI, des personnalités politiques de Djibouti; des défenseurs des droits Humains...
http://lamaisonouvertedemontreuil.ouvaton.org/

Quelques articles quand même:

Djibouti, la dictature oubliée
Aly Verjee, traduit par Jean-Clément Nau, Slate
18 avril 2011
http://www.slateafrique.com/1493/djibouti-dictature-corne-france

Djibouti, bientôt la transition démocratique ?
Jean-Loup Schaal, Survie
3 mai 2011
http://survie.org/billets-d-afrique/2011/200-mars-2011/article/bientot-la-transition-democratique