mercredi 24 février 2016

ELO#219 - The Arabic Voice

24 février 2016

Regard sur la musique populaire dans le monde arabe aujourd'hui.

Mais d'abord un petit retour en arrière: je vous en ai déjà parlé ici, en 1985 c'est la guerre au Liban, Remi Bandale a 6 ans, et elle devient une star en faisant pleurer tout le monde avec sa chanson Atouna Toufouli (Rendez-moi l'enfance, le premier couplet est en arabe, le deuxième en français et le troisième en anglais!):


Début janvier, vu l'actualité tragique dans la région, c'est une petite syrienne qui a réitéré l'exploit, grace à l'emission The Voice Kids dans le monde arabe:


Pour sécher vos larmes, un peu de soul dans la version adulte du même show:
At Last

I'd Rather Go Blind

Respect

Think

----------------------------------------------

Two Hearts (et It Takes Two), par Bruce Springsteen et Steve Van Zandt live à Chicago le 19 janvier 2016

Deux chansons engagées de Nina Simone: Revolution en 1968 et, de Bob Dylan, I Shall Be Released en 1969.

Je vous avais déjà parlé de Sidi Wacho, le nouveau groupe de Saidou, après le MAP et ZEP. Après plusieurs CDs 2-titres et des petits concerts à droite et à gauche, un vrai album et une vraie tournée sont prévus pour le mois de mars (concert à la Maroquinerie de Paris le 18 mars 2016), pour ce nouveau projet rap-cumbia arabo-espagnol:

Con Sabor:


Libre:


Le grand prix photo de World Press à ce cliché de Warren Richardson prise en août 2015 à la frontière entre la Hongrie et la Serbie...

 Une chanson pour les millions de réfugiés sur les routes du monde:
Rokia Traoré - Né So (2015)


Et un très beau dessin animé d'un quart d'heure autour du témoignage de deux demandeurs d’asile iraniens, arrivant par bateau en Australie, détenus dans des centres de rétention, hors de tout cadre juridique, dans des conditions déplorables: Au bout du fil, de Lukas Schrank, 99 Média, le 10 février 2016.

Aucun commentaire: