mercredi 15 octobre 2014

ELO#182 - Kalmunity Vibe Collective


Mercredi 15 octobre 2014

Conseil aux touristes de passage à Montréal (Québec, Canada): le monument à ne pas rater, bien avant le Stade Olympique, le Jardin Botanique ou le Musée des Beaux Arts, c'est le Kalmunity.

Le collectif Kalmunity est à géométrie variable selon la disponibilité des uns et des autres. En comptant les invités de passage, près de 100 musiciens sont passés par cette université montréalaise de la musique dont le seul membre permanent est Jahsun, le batteur et fondateur depuis 2003. Certains y firent leurs débuts, mais d'autres l'ont rejoint avec des pedigrees impressionnant, comme le bassiste Mark Haynes qui a déjà joué avec Janet Jackson, Gladys Knight ou Patti Labelle...

Le principe de leurs concerts est simple: 100% improvisation! Un musicien lance un motif mélodique ou rythmique, et les autres s'adaptent. Les cuivres, par exemple, se soufflent des idées à l'oreille avant de se lancer. Neuf fois sur dix, c'est génial. Dix fois sur dix, c'est magique!

En ce moment, toutes les semaines, vous avez le choix entre le Kalmunity Vibe Collective (KVC), les mardis soirs aux Bobards, ou le Kalmunity Jazz Collective, les dimanches soirs au Résonance Café. Si vous devenez tellement accros que vous voulez les imiter, ils organisent également des ateliers d'improvisations ouverts aux artistes débutants ou confirmés, à peu près toutes les deux semaines.

Le mardi, une demi douzaine de chanteurs/rappeurs/slammeurs s’assoient au premier rang et écoutent la musique groovy aux influences multiples (funk, soul, R and B, jazz ou rap, mais aussi reggae, dub ou rythmes africains). Ils se joignent à l'improvisation selon leur inspiration, seuls ou à plusieurs (bien sûr les textes sont écrits, mais la façon de les chanter ou de les déclamer est improvisée). La poésie est à l'honneur, mais les paroles engagées sont encouragées également, qu'elles soient en français, en anglais ou dans toute autre langue disponible.




Parmi les chanteuses régulières, on croise parfois Malika Tirolien, le secret le mieux gardé de Montréal... Née en Guadeloupe (elle est la petite fille de Léon Gontran Damas, guyanais et cofondateur avec Senghor et Césaire du mouvement de la négritude!), elle vit à Montréal et tente également une carrière solo. Vous entendrez probablement bientôt parler d'elle.

Le dimanche, il y a moins de chanteurs et la musique lorgne plus vers le jazz, ce qui permet néanmoins de mettre Malika encore plus en valeur quand elle est là. Un peu à la manière des américains des Snarky Puppy, avec lesquels Malika Tirolien a également chanté, il est impensable que le KVC ne devienne pas plus célèbre... s'ils le désirent.

Mais peut-être ne courent-ils pas après le succès mondial et préfèrent un engagement dans leur communauté. En témoigne leurs nombreuses participations à des concerts au profit de causes qu'il juge justes, comme par exemple les étudiants québécois en grève, l'éducation en Palestine ou les rescapés du tremblement de terre en Haïti.

Ne les ratez pas si vous passez à Montréal, car ils enregistrent peu et ne sont jamais aussi bons que sur scène, le soir où vous y serez! Vous pouvez aussi y retourner autant de fois que vous voulez puisque, par définition, chaque représentation est une expérience unique qui rend d'ailleurs, c'est le principal défaut du Kalmunity, tous les autres concerts banals et ennuyeux!

-------------------------
Moyen Orient


Un nouveau morceau de rap pour la Palestine, Free Palestine, par le producteur californien 6 Blocc et le rappeur français Daman:

On parle beaucoup des Brigades Internationales qui partent combattre pour Al Qaida, Daech, Assad, le Hezbollah, le Hamas, l'armée israélienne, ukrainienne, centrafricaine ou birmane, mais revenons à l'original, celles de 1936 en Espagne:
The Good Fight: The Abraham Lincoln Brigade in the Spanish Civil War (1984)
----------------------------
Musulmans


Un peu d'humour: En tant que musulman, je condamne Ebola

Quand Sihame Assbague, porte parole du collectif Stop le Contrôle au Faciès, prend le micro pour dénoncer ce qu'elle considère être un "racisme structurel" en France, elle perturbe le débat feutré avec Alain Juppé. Pour être honnête, Juppé ne se démonte pas (en revanche, par la suite, dans la presse, Sihame Assbague s'en prendra plein la gueule pour éviter de répondre aux questions gênantes qu'elle pose...):

--------------------------
Amérique du Sud


Alors que tous les présidents, dont les nôtres, qui obéissent à l'orthodoxie financière et plongent leurs populations dans la pauvreté subissent de cuisants échecs électoraux systématiques, voici un pays, la Bolivie, qui se sort de la crise en faisant exactement le contraire de ce que le FMI et l'orthodoxie financière lui enjoignait de faire, pour la plus grande satisfaction de sa population, voici qu'un président, Evo Morales est réélu président pour la troisième fois consécutive, avec 61% des voix, et dès le premier tour... sans quasiment qu'aucun journaliste ne s'intéresse à ce cas qui devrait pourtant être montré en exemple, y compris dans le contexte de la crise que subit l'Europe en ce moment.

Chut ! Le président de gauche a été réélu
Daniel Schneidermann, Arrêts Sur Images, le 13 octobre 2014

Edito du Courrier de Genève, le 14 octobre 2014:

Et pour continuer à expliquer ce qu'il ne faut pas faire, le TAFTA expliqué en dessin animé et en quelques minutes par ATTAC:

------------------------
Supremes


Les Supremes littéralement sur les Champs Elysées à Paris en 1965, pour le tournage (non autorisé et interrompu par la police!) du clip de leur tube Where Did Our Love Go:


------------------------
Musique


Bobby Patterson, Funky Broadway (1968)

La BBC produit une reprise de God Only Knows des Beach Boys avec Dave Grohl, Alison Balsom, Lorde, Pharrell Williams, Zane Lowe, Sam Smith, Paloma Faith, Eliza Carthy, Nicola Benedetti, Chris Martin, Jaz Dhami, Martin James Bartlett, Danielle de Niese, Stevie Wonder, Florence Welch, Lauren Laverne, Brian Wilson, Jake Bugg, Katie Derham, Gareth Malone, Kylie Minogue, Chrissie Hynde, One Direction, Emeli Sandéj, Elton John, Baaba Maal, Ethan Johns, Jools Holland, Jamie Cullum, Brian May, Tees Valley Youth Choir, BBC Concert Orchestra:


De la bonne funk-pop moderne, Kandace Springs, Love Got in the Way:


Quatrième clip du nouvel album de Macy Gray, Hands:

Deux petites pépites, Don't Chain My Soul, de Carlton Basco (1971) et Groovin' On My Baby's Love, de Freddie Waters (1975)

Un excellent petit remix rocksteady du Mercedes Benz de Janis Joplin:

Aretha Franklin reprend I Will Survive, et ce n'est pas ce qu'elle a fait de mieux dans sa vie...:

Alors qu'elle n'était pas aussi connue qu'aujourd'hui, en 2003, Alicia Keys passait une heure à la radio nationale américaine dans une émission où une pianiste de jazz, Marian McPartland, lui posait des questions, lui parlait de jazz, l'invitait à jouer du piano (du Marvin Gaye, du Fats Waller, du Billie Holiday, du Donny Hathaway...) et jouait du piano avec elle. Le résultat n'est pas dégueu:

1h avec The Excitements au Paleo Festival de Nyon:
--------------------------
Quelques concerts

29 octobre au Café de la Danse: Chano Dominguez et Nino Josele
30 octobre au New Morning: Blitz The Ambassador
31 octobre au Petit Bain: The Hot 8 Brass Band et FFF
4 novembre à la Cigale: Zebda

mercredi 1 octobre 2014

ELO#181 - Karen Dalton


Mercredi 1er octobre 2014

Pas grand chose cette semaine, alors retour sur Karen Dalton, chanteuse de folk et guitariste douée, dans la clique du Bob Dylan des débuts. Peu connue, peut-être parce qu'elle n'a publié que deux disques en 1969 et 1971, avant de disparaître dans une vie mouvementée et sujette à de nombreuses légendes. Je ne suis d'habitude pas un grand fan de folk mais sa voix, qui rappelle Billie Holiday, est assez incroyable. De plus, son deuxième disque s'éloigne du folk, il est plutôt électrique et orchestré. Il contient des reprises de classiques de la soul assez originales et réussies comme ce When a Man Loves a Woman ou ce How Sweet It Is to Be Loved by You.

Quelques images ici avec Reason to Believe, Green Rocky Road et Are You Leaving for the Country:


Et Blues Jumped The Rabbit:


D'autres voix de chanteuses rappellent celle, pourtant inimitable, de Billie Holiday, c'est aussi le cas de Madeleine Peyroux ou de Molly Johnson, mais c'est moins original...
----------------------------------------
Des artistes de soul à la télévision (suite)



Aretha Franklin chez Letterman, poussif au début, elle s'en sort pas si mal à la fin... Cissy Houston et Vaneese Thomas sont dans les chœurs. Cissy Houston, dont le micro est éteint, et c'est tant mieux vu qu'elle ne connaît visiblement pas les paroles de Rolling in the Deep, ce tube de la jeune chanteuse pop anglaise Adèle:


Et une petite minute savoureuse de duo entre Sam Cook et Mohamed Ali à la télévision anglaise en 1964, The Gang's All Here:

1h de Ike et Tina Turner dans différentes émissions de télé:


1h des Temptations (Melvin Franklin, Otis Williams, Richard Street, Ron Tyson et Dennis Edwards) à Atlantic City en 1983:


45 minutes de Barry White à Gand en Belgique en 1990:


Et un petit morceau de D.J. Rogers que j'ai découvert cet été grâce à Soul Bag, Bail Out, de son premier album en 1973...
------------------------------------------
Documentaires

Documentaire sur France 5 à l'occasion de l'exposition Niki de Saint Phalle au Grand Palais:

En Passant Pécho, série web trash co-réalisée par Julien Hollande, l'un des fils de François:

Soutien au documentaire en préparation sur Salah Hamouri par Nadir Dendoune, L'affaire Hamouri:

Mon prochain téléphone portable:

jeudi 25 septembre 2014

ELO#180 - Des artistes de soul à la télévision américaine

Jeudi 25 septembre 2014

Candi Staton, I Ain't Easy to Love:


Smokey Robinson et Ledisi, Ooh Baby Baby:


(à comparer avec Smokey Robinson et Aretha Franklin, Ooh Baby Baby en 1979:)


Stevie Wonder, Sir Duke:

Stevie Wonder, All Day Sucker:

Hommage de John Legend, Ledisi et Yolanda Adams, suivi d'une performance de Lionel Richie:
--------------------
Autre musique

Une version de Sex Machine en Italie en 1971 pour fêter la sortie du film sur James Brown (que j'ai chroniqué il y a quelques semaines):


Et une version de It's a Man's Man's World, par un jeune chanteur américain Adrian Marcel...

Sinon, vous connaissez Scarecrow? Du blues-rap en français, pas trop mal...

Lonely Hope Blues:


The Well:


Evil and Crossroads:


All, Now:


Dans Mes Poches:


Et Bia? Une chanteuse québéco-brésilienne qui traduit parfois du brésilien en français, comme ici Teresinha de Chico Buarque qui devient Dans mon coeur, ou de français en brésilien, comme L'Eau à la Bouche de Serge Gainsbourg qui devient ici Agua Na Boca...

Les pépites de la semaines font le grand écart, entre Les Nuits d'une Demoiselle, de Colette Renard en 1963, et As Long As I Have You, de Garnet Mimms en 1964...

Enfin, dans les dernières sorties, un duo entre Al Jarreau et Dr. John sur un morceau de George Duke, You Touch My Brain, et le dernier single de Frank Mc Comb, Soulmate...
--------------
Actualité

François Hollande participe à la guerre en Irak en 2014 alors que Jacques Chirac l'avait refusée en 2003? Et en plus sans aucun mandat de l'ONU? C'est quoi son excuse? Ah oui, qu'il est aux cotés de Barack Obama, Prix Nobel de la Paix; Et aussi qu'il a fait le mariage pour tous...

Attaque sur la bande de Gaza: l'ambassadeur de Palestine au Sénégal organise une riposte sur les produits Israéliens
Press Afrik, le 21 septembre 2014

Et des artistes dans cette vidéo qui réalisent une fresque à Dakar en soutien à la population Palestinienne:


mercredi 17 septembre 2014

ELO#179 - Beasts of No Nation


Mercredi 17 septembre 2014

Les bêtes d'aucune nation
Fela (1989)

Mon panier commence à fuir à nouveau,
Je veux encore ouvrir ma bouche,
Je chante, je parle, ma bouche est comme un panier qui fuit

Je suis inquiet
Ils veulent me faire chanter sur la prison
Ils veulent apprendre sur la vie en prison

Le temps que j'étais en prison, je l'appelle «monde intérieur»
Le temps que j'étais hors de la prison, je l'appelle «monde extérieur»
Un monde fou, ce monde extérieur

A l'extérieur, la police
A l'extérieur, les soldats
A l'extérieur, la cour
A l'extérieur, le magistrat
A l'extérieur, le juge
Un monde fou

A l'extérieur, Buhari (le chef de l'Etat nigérian qui a mis Fela en prison)
Un animal dans la peau d'un homme fou
A l'extérieur, Idiagbon (le chef d'état-major nigérian)
A l'extérieur,  on me trouve coupable
A l'extérieur,  ils me jettent en prison pour cinq ans
Je n'ai rien fait

A l'extérieur, ils tuent des étudiants
Soweto, Zaria, et Ife (plus de 600 étudiants tués en Afrique du Sud)
Un monde fou
A l'extérieur, tout cela se produit
Un monde fou

Avez-vous entendu parler de la guerre contre l'indiscipline?
Le gouvernement nigérian déclare: "Mon peuple est inutile, mon peuple est insensé, mes gens n'ont pas de discipline"
Je n'ai jamais entendu ça de la part d'un gouvernement
Ils parlent comme ça
Quel genre de discours est-ce?
Parler fou
Même un animal ne parle pas comme ça

De nombreux dirigeants comme vous les voyez
Sont sous un déguisement différent
Un animal dans une peau humaine
Un animal avec une cravate
Un animal avec une robe
Un animal avec un costume

Ces dirigeants se déguisent
Ils organisent des rencontres partout, ils atteignent l'Amérique
Ils appellent cet endroit, les «Nations Unies»
Écoutez une autre conversation animale
Sont-ils unis à l'intérieur des "Nations Unies"?
Qui est-ce qui s'unit pour les «Nations Unies»?
Pas Thatcher et l'Argentine
Pas Reagan et la Libye
Pas Israël contre le Liban
Ni l'Iran contre l'Irak
Ni l'est du bloc de l'Ouest contre l'ouest du bloc de l'Est
Ce ne sont pas des Nations Unies
Un droit de veto est égale à 92, ou plus
Quel sens est-ce que cela fait? Aucun sens pour les animaux

Ils organisent des rencontres, ils commencent à taquiner les êtres humains
Ne recommencez pas ce bavardage d'animaux
Donnez-leur des droits humains

Comment les animaux savent-ils que je ne suis pas né comme un esclave?
Comment les animaux savent-ils que la traite négrière est passée?
Ils veulent anéantir nos droits de l'homme
L'animal doit parler à des êtres humains
Donnez-leur des droits humains
Entendez moi: les droits de l'homme sont ma propriété
Donc vous ne pouvez pas anéantir ma propriété

Certaines personnes disent, "Pourquoi parlent-ils comme ça"
Ne parlez pas comme ça, ils vont me mettre en prison
Ils parlent au Premier ministre Botha (d'Afrique du Sud)
Il dit, "ce soulèvement fera ressortir la bête en nous"

Botha est ami avec Thatcher et Reagan
Botha est ami avec d'autres dirigeants aussi
Et ensemble, ils veulent anéantir nos droits de l'homme
Ces animaux veulent anéantir nos droits de l'homme
Ces animaux ne peuvent pas anéantir mes droits de l'homme
Ces animaux ne peuvent pas anéantir nos droits de l'homme

Les bêtes d'aucune nation, dans une mauvaise société
Les bêtes d'aucune nation
--------------------------------------
L'horreur à nos portes...


Quand on voit ce qu'ils risquent et quand on voit la vie de merde qu'on leur fait vivre ici. Quand on voit le pays de merde dans lequel on vit et le paradis que pourraient être les pays dont ces gens là viennent. On se dit qu'ils souffrent vraiment de la quintuple peine: c'est NOUS (occidentaux) qui avons pourri leurs pays; c'est NOUS qui les poussons à venir chez nous chercher un peu de survie au risque de mourir pendant le voyage; c'est NOUS qui exploitons leur sueur; c'est NOUS qui les traitons comme de la merde; et c'est NOUS qui les renvoyons chez eux, avant que ça ne recommence...

Naufrages en Méditerranée: jusqu'à 700 migrants portés disparus

Quinze réfugiés palestiniens se sont noyés au large des côtes égyptiennes

HK s'exprime sur la politique après son concert à la Fête de l'Huma

En Palestine, le Mur:
http://vimeo.com/89944204

Et une vidéo pour dire Sodastream dégage:
http://www.youtube.com/watch?v=kqDRlzVYMjU

En France, une personne s'immole en place publique tous les 15 jours. C'est sur ce drame social méconnu qu'ont enquêté les auteurs du Grand Incendie. Un webdocumentaire poignant qui s'articule autour de la parole des témoins:
http://www.rfi.fr/culture/20140901-grand-incendie-visa-or-webdocumentaire-rfi-france-24-immolation-entreprise-drame-social/
http://le-grand-incendie.nouvelles-ecritures.francetv.fr/

Sinon, vous cherchez du boulot? Voici le métier d'avenir que vous propose le gouvernement:
http://experience.devenirsurveillant.fr/
------------------------------------------
Musique

Janelle Monae dans Rue Sésame:

I'd Rather Go Blind, par Playing for Change:
 


Karmasutra, un film de Cléo Biasini sur une musique de Axel Haddad:
http://vimeo.com/105773073

Joe Sample, pianiste jazz soul des Crusaders, compositeur et auteur du solo dans le tube de Randy Crawford, Street Life, est mort ce week-end. Ici, il raconte un épisode de sa vie dans Tales, de Marcus Miller.

Mi Amigo Cubano, le nouveau morceau de Raul Midon, co-écrit avec Bill Withers et ici avec Marcus Miller à la basse, en audio seulement.

Et trois pépites, Don't Set Me Back, de Diamond Joe (1966), It's Wrong to Fight, des Meditations (1967), et Turn Me On, des Fantoms (vers 1972)...
--------------------------
Divers


Quand le sourire de Jack Johnson balafrait le visage de l'Amerikkke

1-11 octobre 2014, Centre Wallonie Bruxelles, 46 rue Quincampoix, P4: Festival Francophonie Métissée avec entre autres:
Le 9 octobre à 18h30: La Trilogie des Amours, de Laurence Attali
Le 10 octobre à 20h30: Président Dia, de William Mbaye Ousmane, et Lettre à Singhor, de Samba Félix N’Diaye
http://www.cwb.fr/programme/festival-francophonie-metissee

vendredi 12 septembre 2014

ELO#178 - La Fête de l'Huma


Vendredi 12 septembre 2014

Février 2014, 99 dessinateurs de bande dessinée de 20 pays, dont 4 vainqueurs du Grand Prix d'Angoulême (Baru, Muñoz, Schuiten et Tardi), signent une lettre au directeur du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême 2014, pour protester contre le partenariat entre le Festival et l'entreprise israélienne Sodastream installée dans les territoires palestiniens occupés.

Septembre 2014 à la Fête de l'Huma, la Campagne BDS France, avec les collectifs Artists For Palestine, Handala Has a Posse et Imaging Apartheid, lancent à nouveau un appel au FIBD 2015 : Sodastream dégage d'Angoulême !

Si vous êtes dessinateurs, illustrateurs, scénaristes ou professionnels de la Bande Dessinée, envoyez vos signatures mais aussi des dessins en solidarité avec la Palestinesodastreamdegage@gmail.com ), allez sur le stand BDS France au Village du Monde, sur l'avenue Che Guevara, et sur la nouvelle page facebook :
https://www.facebook.com/sodastreamdegage

Vendredi 12 septembre
18h30
Village du Monde: Soirée Palestine
21h Grande Scène: Massive Attack

Samedi 13 septembre
15h
Village du Livre: Carte blanche à HK
17h30 Grande Scène: Une heure pour la Palestine, avec Kery James, Médine, HK, Saidou et Gaza Team
19h Grande Scène: IAM

Dimanche 14 septembre
17h
Grande Scène: Bernard Lavilliers

Et tous les jours, à l'Agora, une grande exposition d'affiches pour Gaza

Médine, Gaza Soccer Beach, sorti le 27 août 2014, au profit de l'association palestinienne Nawa For Culture and Arts Association (NCAA), basée à Deir el-Balah (Gaza).

---------------------------------
Mes chroniques dans le Psikopat:

Décembre 2013:
Intégration et Communautarisme

La NSA, la seule agence gouvernementale qui vous écoute vraiment
Le Rom errant

Janvier 2014:
La NSA, la seule agence gouvernementale qui vous écoute vraiment (suite)

Le racisme anti-blanc

Février 2014:
Quelle honte...

Mai 2014:
La mode capillaire

Juillet 2014:Lendemain de cuite
Qui est-ce qu'on va tondre?

------------------------------Actualité

Gaza détruite, en 3D:
http://www.kolor.com/virtual-tours/20140818-kolor-lewis-whyld/

Même si la tragédie de Gaza est la plus symbolique de cet été, un coup d'oeil sur le sommaire du Diplo de septembre fout les boules: c'est vraiment la merde partout:

Syrie/Irak: Etat islamique, un monstre providentiel
Egypte: Au Sinaï, une « sale guerre » qui ne dit pas son nom
Russie/israel: Entre Moscou et Tel-Aviv, une étrange lune de miel
Ukraine: Dilemme pour les miliciens ukrainiens
Chine: En Chine, colère cherche syndicats
Europe/Reste du monde: Cinquante Etats négocient en secret la libéralisation des services
Europe/Afrique: Le baiser de la mort de l'Europe à l'Afrique
Europe/Capitalisme: Ni pause ni doutes pour les partisans d'une Europe fédérale

Libye: 170 corps de migrants africains retrouvés
France: 454 sans-abri morts en 2013, dont 15 enfants
France: La fortune des hommes les plus riches a augmenté de 10%
Monde: 67 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre du monde
Monde: Ils avaient raison: nous sommes proches de l’effondrement !
---------------------------
Testify


I Wanna Testify, par George Clinton and The Parliaments, encore sages en 1967...

Dans le même style, elle est reprise par Johnnie Taylor en 1969:


Entre temps, les Parliaments ont du découvrir quelques champignons hallucinogènes et, toujours en 1969 (quelle année quand même!):


Et ils finissent par la reprendre en simplifiant le titre, Testify, et le nom du groupe, George Clinton and Parliament, en 1974:


----------------------------
Nouveaux albums


Trois titres du nouvel album de Macy Gray:
http://www.youtube.com/watch?v=Pl9jkDpcnKs
http://www.youtube.com/watch?v=maLYSsXemuY
http://www.youtube.com/watch?v=ZwaoNNs1pxw

Trois titres du nouvel album de Prince:
http://www.okayplayer.com/news/prince-clouds-feat-lianne-la-havas-mp3.html
http://www.spin.com/articles/prince-3rdeyegirl-whitecaps-stream-plectrumelectrum-album/
http://www.spin.com/articles/prince-u-know-art-official-age-single-stream/

Et une pépite, Schizophrenia, un rap du groupe libanais Aks'ser enregistré live à Montréal le 2 novembre 2008.

dimanche 31 août 2014

ELO#177 - Gaza 2014: les artistes s’expriment



Dimanche 31 août 2014

Gaza 2014: musiciens, cinéastes et dessinateurs s’expriment
Campagne BDS France, Le Courrier (Genève), le 26 août 2014

La Campagne internationale de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) fait le point sur les artistes qui, tous domaines confondus, participent au boycott culturel des institutions israéliennes.

Comme à chaque reprise des bombardements sur Gaza, de nombreux musiciens ne veulent plus voir leur image tachée de sang et préfèrent annuler leurs concerts en Israël. Sans aucun commentaire politique, Neil Young, Paul Anka, Lana del Rey, Cee Lo Green, Wyclef Jean, Kelis, Femi Kuti, Terence Blanchard et les groupes Backstreet Boys, America, Megadeth ou Brian Jonestown Massacre ont annulé leurs visites prévues cet été, pour un total de pertes de 15 millions d’euros (18 millions de francs suisses) pour les promoteurs israéliens (1). Seule Sinéad O’Connor, qui avoue avoir reçu des promoteurs israéliens des propositions financièrement très avantageuses, a eu le courage d’affirmer sa sympathie pour le sort des Palestiniens, et d’accompagner son refus d’une demande de sanctions sur les autorités israéliennes (2).

Le silence habituel des artistes est le résultat des tentatives grandissantes de criminaliser la campagne de Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël. En effet, les musiciens craignent les conséquences financières qu’une annulation pour motifs politiques peut leur faire encourir. Des pressions se sont également exercées sur celles et ceux qui ont exprimé, sur leurs pages web ou leurs comptes twitter, leurs émotions face aux massacres à Gaza (Mia Farrow, Madonna, Rihanna, Anoushka Shankar, John Legend, Bryan Adams, Ayelet Waldman, Selena Gomez, Zayn Malik...). Souvent suivies de réponses haineuses, d’injures ou de menaces, les artistes ont parfois été conduits à retirer leurs messages d’internet (3).

On ne peut alors qu’admirer l’intégrité et l’abnégation de ceux qui prennent la peine de s’exprimer sur le sujet en faveur des Palestiniens. Cette année encore, on a retrouvé les habitués du genre, comme Massive Attack, Roger Waters, Peter Gabriel, Brian Eno, Ken Loach, Angela Davis, Naomi Klein, Eduardo Galeano ou Henning Mankell. Ils ont été rejoint par Eddie Vedder, du groupe Pearl Jam, qui s’en est pris à l’armée israélienne pendant un concert (4), ou par Krist Novoselic, ancien bassiste du groupe Nirvana, qui l’a soutenu dans une lettre publiée sur son site web à la suite des réactions hostiles. Une vidéo montée par le collectif Freedom For Palestine a rassemblé une quarantaine de personnalités pour soutenir la Palestine, dont certaines inattendues, comme le rappeur Chuck D du groupe Public Enemy, les réalisateurs Jonathan Demme et Mira Nair, ou les auteurs Tony Kushner et Eve Ensler (5).

Des pétitions plus classiques ont recueilli les signatures des musiciens Nick Cave, Michel Bühler, Pascal Auberson, Serge Teyssot-Gay ou Silvio Rodriguez, des chorégraphes Gilles Jobin et La Ribot, mais aussi de nombreux artistes de cinéma comme le réalisateur espagnol Pedro Almódovar, le couple Javier Bardem et Penelope Cruz (diffamé au point de devoir contester par voie de presse l’accusation d’antisémitisme) ou encore les Suisses Jean-Luc Godard et Alain Tanner (6), le Finlandais Aki Kaurismäki, l’Iranien Asghar Farhadi, le Coréen Park Chan-Wook...

A la suite de la campagne, l’an dernier, contre le sponsoring du Festival de bande dessinée d’Angoulême par la société israélienne Sodastream, les dessinateurs et graphistes sont également en pointe de la solidarité avec la Palestine. Ainsi, outre les dessinateurs Zep et Cosey, signataires de la déclaration de solidarité des 600 acteurs culturels de Suisse avec la Palestine, le projet américain Handala Has a Posse (7) offre des dessins à la campagne BDS, et le projet français Humaginaire (8) publie des affiches de solidarité avec Gaza. Enfin, un collectif français est né, Artistes pour la Palestine, qui vise lui aussi à mettre des œuvres à la disposition ou au bénéfice du mouvement de solidarité avec la Palestine (9). Parmi les premiers signataires de ce manifeste, on trouve le peintre Ernest Pignon-Ernest et le dessinateur Jacques Tardi.

La plupart des demandes de ces musiciens, cinéastes ou dessinateurs ne visent que le respect du droit international, la fin des bombardements et du blocus sur Gaza, l’arrêt de livraisons d’armes à Israël par les gouvernements occidentaux et, plus généralement, la fin de l’occupation qui rend impossible toute solution juste à long terme. Elles visent également à convaincre leurs collègues artistes de rejoindre le boycott culturel des institutions israéliennes, de préférence en s’exprimant publiquement sur le sujet de la Palestine. Mais même silencieuses, ces annulations en masse ne peuvent que faire réfléchir les artistes qui reçoivent des invitations à jouer en Israël: mieux vaut les décliner aujourd’hui plutôt que d’avoir à les annuler péniblement plus tard. C’est également ainsi que progresse la campagne de boycott culturel d’Israël: comme une lame de fond (10).
———————————
Musique et Gaza


Le premier morceau composé pour Gaza 2014, intitulé Boycott Israel, est l'oeuvre du rappeur vétéran Norvégien Don Martin, avec pour invités le rappeur Péruvien-Americain Immortal Technique, Eltipo Este de Cuba, le Sud-Africain Tumi et le Français Tonto Noiza, chacun chantant dans sa langue. A la fin, on entend l'extrait d'un discours de la célèbre écrivaine indienne Arundhati Roy, prononcé en septembre 2002:


Et d'autres:

La Palestine Pleure du Sang, par SLM, un petit groupe de rap francais:


Nakba, par Hamza, un jeune et talentueux rappeur de Lille:


Raise Your Head High, par Mohamed Assaf, le jeune chanteur de Gaza devenu superstar internationale après voir gagné le concours télévisuel Arab Idol, puis être devenu ambassadeur de bonne volonté de l'UNRWA:


Climbing Fences: The Occupation Song, par Sonia Montez:

Au festival de jazz de Marciac, un groupe d'artistes a fait une intervention sur la scène du off, en soutien à Gaza:
———————
Musique et Palestine: Samih el-Qasim


Mort de Samih el-Qasim, le 19 aout dernier. Moins connu que Mahmoud Darwish, il a aussi donné des poèmes qui ont contribué à soulever les foules en faveur des Palestiniens, aidé par leurs mises en musique, souvent par Marcel Khalife. Ainsi, son poème Muntasib al-Qamati Amshi est un véritable hymne, plus connu sous le nom Ana Amchi (Je Marche), qu'on trouve sur l'album Dreamy Sunrise de Marcel Khalife (1985):

Je Marche

Le corps droit je marche, tête haute je marche
Dans ma main un rameau d'olivier et sur mon épaule mon cercueil
Comme j'ai marché et marché, mon coeur est une lune rouge
Mon coeur est un jardin plein de lycium et de basilic
Mes lèvres sont un ciel où il pleut parfois le feu et parfois l'amour


Un autre, qui résonne si fort qu'il semble provenir directement de Gaza, Rubbama (Peut-être), plus connu sous le nom Saoukawem (Je résisterai), chanté par Julia Boutros (je n'ai pas trouvé de vidéo):

Je résisterai

Tu me dépouilleras peut-être du dernier pouce de ma terre
Tu jetteras peut-être ma jeunesse en prison
Tu éteindras peut-être toute lumière dans ma vie
Tu me priveras peut-être de la tendresse de ma mère
Tu pilleras peut-être l'héritage de mes ancêtres
Tu brûleras peut-être mes poèmes et mes livres
O ennemi du soleil
Je jure que je ne marchanderai pas
Et jusqu'à la dernière pulsation de mes veines
Je résisterai.


Et un dernier: Mort, je ne t'aime pas

Mort, je ne t'aime pas
Mais je ne te crains pas
Et je sais que mon corps est ta couche
Et mon esprit ton couvre-lit
Je sais que tes berges me sont étroites
Mort, je ne t'aime pas
Mais je ne te crains pas.


Lire aussi cet article:
« Mort, je ne t'aime pas » - dernier poème de Samih al-Qasim
Patrick Strickland, The Electronic Intifada, le 26 août 2014
--------------------------
Palestine: que faire à part le boycott?


Les crimes d’Israël devant la CPI: Nous sommes près du but; ce qu’il reste à faire
Gilles Devers, le 9 août 2014

Renforcée par cette pétition que vous pouvez signer:

Ca saigne à Liège Airport comme à Gaza 
Les Liliths, le 26 Août 2014

Signez aussi la pétition de soutien à Alain Pojolat, poursuivi pour avoir organisé la manifestation interdite de soutien aux Gazaouis:

Compilation d'appels en soutien à Gaza sur le site de l'AURDIP:
—————----------------------
Etats-Unis


Sur les émeutes raciales aux Etats-Unis, un petit choix de trois articles, dont celui de notre ami Quadru:

Ferguson: comment la police américaine s'est militarisée
Jamelle Bouie, Slate, le 14 août 2014

De notre correspondant sur le front de la guerre sociale aux Etats Unis
Serge Quadruppani, le 15 août 2014

Ferguson: une survivante de l'Holocauste, de 90 ans et pro-palestinienne, arrêtée lors d'une manifestation 
Le Point, le 19 août 2014
-----------------------------
James Brown


Le film (Get On Up) sort à la fin du mois de septembre, mais je l’ai vu en avant-première, et je dois dire que j’ai été très déçu. Les décors et les costumes sont magnifiques, mais le scénario et les dialogues ne sont pas très bons, un peu caricaturaux, à l’américaine, avec trop d’importance donnée à des détails de sa vie privée rendus parfois artificiellement sensationnels.

Musicalement en revanche, c’est un plaisir, avec la plupart des scènes de concerts historiques doublées par la voix de JB lui même, mais il y a quelques morceaux de gospel où il est (très bien) doublé par la voix de Lee Fields. A propos de stars de la musique, c’est Dan Aykroyd qui joue son manager, Jill Scott qui joue la femme de JB, Aloe Blacc l’un de ses guitaristes et Dexter Allen l’un de ses bassistes…

Un extrait du film:

How To Pronounce James Brown:

How To Pronounce Soul:

Des vidéos rares sur le site officiel de James Brown:

James Brown, 4h de mix:

Reprise de Bobby Rush, the Roots et Dan Aykroyd, I'll Go Crazy:

Reprise de Janelle Monae et Stevie Wonder, I Feel Good:


———————
Autres musiques


Morts en juillet du guitariste de blues Johnny Winter et en août, dans un tout autre genre, de Pierre Vassiliu. Pour la peine, on s'écoute En Vadrouille à Montpellier qui, à l'époque, était sorti en 45 tours, mais pas sur un album. Et correction pour le mois dernier, ce n'est pas Teenie Hodges mais Skip Pitts qui jouait sur le disque de Bernard Lavilliers...

Fontella Bass et Bobby McClure, Don't Mess with a Good Thing (1965):


Al Green avec... Sacha Distel, A Shadow of her smile (1973):

Prince avec Lianna La Havas, Clouds:

Janelle Monae, Electric Lady:


Janelle Monae, Dance Apocalyptic, Live dans la rue à Brooklyn pour Pepsi:


Macy Gray, Bang Bang:

Macy Gray, Stoned:


Ledisi, Pieces of Me, Live dans la rue à la Nouvelle Orléans:

Saun and Starr, Hot Shot:


Deux titres acoustiques de Candi Staton à la radio:



L'album de Candi Staton en entier, :

Erykah Badu essaye de passer à la télé:

——————
Des concerts récents

Bettye Lavette à Paris, le 14 juillet 2014:

Bettye LaVette à Londres le lendemain, Like a Rock, mais surtout comment elle traite les connards:


Stevie Wonder et Gregory Porter à Jazz à Juan:


1h30 audio de la Daptone Review aux Eurockéennes 2014 (commencer à la 80eme minute):

North Sea 2014:

Porretta 2014: