mercredi 20 mai 2015

ELO#198 - La mort du roi...


Mercredi 20 mai 2015

Bon avec tous ceux qui confondaient Ben E King et BB King, ça ne va pas aider qu'ils meurent à deux semaines d'écart... En plus, vu que les radios ne passent que The Thrill is Gone et son duo avec U2, voici une sélection de morceaux un peu plus originaux:

Concert donné en 1972 à la prison de Sing Sing, How Blue Can You Get:


Concert pour le match de boxe de Mohamed Ali contre George Foreman au Zaïre en 1974, Sweet Sixteen:


Medley en duo avec Bobby Blue Bland (mort il n'y a pas très longtemps non plus, il reste qui?!) à Soul Train en 1975:


Everyday I Have the Blues en ouverture d'un concert à Dallas en 1983:


Sweet Little Angel, avec James Brown (Los Angeles 1983, concert où apparaissent aussi Michael Jackson et Prince!):


Superbe duo avec Gladys Knight sur le chef d'oeuvre de Percy Mayfield, Please Send Me Someone To Love, lors de son fameux concert de 1987 (où l'on retrouve aussi, morts entre temps Paul Butterfield, Etta James, Albert King et Stevie Ray Vaughan):


Jam finale lors d'un concert de 1989 en Italie (avec, morts entre temps, James Brown, Bo Diddley, Ray Charles...):


En 1998 il participe au film Blues Brothers 2000 (avec, morts entre temps, Clarence Clemons, Bo Diddley, Isaac Hayes, Billy Preston, Lou Rawls, Koko Taylor, Grover Washington...) New Orleans:


En l'an 2000, sur Un rue Sésame:


Deux heures sur Arte, et l'hommage de Zep...

Et l'un de ses derniers morceaux, forcément, See That My Grave Is Kept Clean (2008). Version de Lou Reed de ce même morceau, issue de la BO de The Soul of a Man en 2003
--------------------------------------
Hafed Benotman


Il est mort il y a quelques mois déjà, mais retour sur un personnage hors du commun:

Hafed s’est fait la belle
Mathieu Léonard, CQFD, le 21 février 2015

Une vie contre les barreaux
Lémi, Article 11, le 21 février 2015

Ca valait pas la peine, mais ça vaut le coup !
Hafed Benotman, janvier 2002

Très chers ami(e)s
Hafed Benotman, juillet 2005

Islamisation? oh, la barbe!
Hafed Benotman, septembre 2008

Interview de 2013:

Sur Arte Radio en 2008:

Sur radio FPP, une émission en hommage à lui:
---------------------------------------
Culture et politique


L'exposition de Manu Chao et Jacek Wozniak au Manoir du Tourp annulée
France 3 Basse Normandie, le 13 mai 2015

Après Lauryn Hill, Campo, Primus, voici qu'une première artiste espagnole, Marinah, l'ancienne chanteuse de Ojos de Brujo, annule le 16 mai deux concerts prévus en israel... Sympathisante de la cause palestinienne, elle n'était pas au courant de la campagne de boycott culturel! Une fois au courant, elle a tout fait (mais ce n'est pas toujours facile ni gratuit pour un artiste) pour annuler ses engagements en israel (celui du mois prochain, mais aussi un autre prévu plus tard). Une très belle coordination avec le BDS Catalan a même convaincu Marinah de revendiquer son annulation publiquement sur ses compte twitter et facebook (Famille, je tiens à vous dire que, après beaucoup de réflexion et d’information en profondeur, j’ai décidé de ne pas aller chanter en Israël. J’avais deux concerts que je ne donnerai pas, en me joignant à la cause humanitaire que propose BDS. Pour les droits de l’homme, pour la paix et pour dormir tranquile la nuit...), et en synchronisation avec BDS Catalogne. Très belle victoire:

A Locarno: Boycott contre propagande
Mathieu Loewer, Le Courrier (Genève), le 16 mai 2015

L'artiste Walid Raad n'est pas le bienvenu dans les émirats
Roxana Azimi, Le Monde, le 16 mai 2015

A Luta Continua, chanson politique enregistrée en 1989 par Myriam Makeba, bien qu'elle la chantait depuis l'indépendance du Mozambique en 1975...
-----------------------------
Agenda


29 mai - 7 juin: Premier festival de cinéma palestinien

Samedi 30 mai 2015, à partir de 18h30, au Mille Plateaux (4 rue Alfred de Musset, Fontenay-sous-Bois): des artistes palestiniens du camp de Yarmouk en Syrie, membres du collectif Reaction, présenteront des courts-métrage et chanteront au son du Oud, en compagnie de Lama Kabbanji et Marion Cros qui réalisent actuellement un documentaire radiophonique sur ce groupe d'artistes aujourd'hui disséminés à travers l'Europe. Au cours de la soirée, un repas palestinien sera servi au prix indicatif de 10€.

Dimanche 31 mai 2015, à partir de midi, au Parc de Belleville (allée de la Courtille, P20): Pic Nic Climatic "Du sommet de Paris, changeons le système pas le climat"

11-14 juin Paris (IMA et Maison des Cultures du Monde):  Palest'In and Out avec entre autres DAM, le Trio Joubran, Kamilya Jubran, Farag Sleman
http://www.institut-icfp.org/page.php?id=vtuzDvqzLHa222534A87B8nsQmyh

mais aussi...

26-29 mai Roland Garros: Jazz à Roland Garros avec The Ephemerals, Electro Deluxe, Monty Alexander, Marcio Faraco

17 juillet New Morning: Brooklyn Funk Essentials

mercredi 13 mai 2015

ELO#197 - Sélection de festivals

Mercredi 13 mai 2015

Vu le passage à droite de pas mal de départements, les financements publics des festivals ont baissé, donnant lieu à pas mal d'annulations. Malheureusement, survivent surtout les grosses machines chères et commerciales:

23 juin - 11 juillet Jazz à Vienne: fantastique mais pas original

3-18 juillet Montreux Jazz Festival: fantastique mais pas original

10-12 juillet North Sea Jazz Festival (Rotterdam): fantastique mais pas original

27 juillet - 14 aout Jazz in Marciac: fantastique mais pas original

Restent quand même quelques propositions intéressantes, avec une petite préférence pour Jazz à Vannes et Fiesta Sète...:

24-28 juin Festival Django Reinhardt (Samois sur Seine): Electro Deluxe, Biréli Lagrène, Jean-Jacques Milteau, Marcus Miller, Chano Dominguez, Nino Josele, Eric Legnini, Sandra Nkaké, Kellylee Evans, Sylvain Luc, Stefano di Battista

26 juin - 5 septembre Nuits Romanes en Poitou Charentes: Dr. John, Naomi Shelton, Malted Milk, Toni Green...

3-5 juillet Love Supreme Festival (près de Brighton): Van Morrison, Chaka Khan, Candi Staton, Dianne Reeves, Joshua Redman, Larry Graham, Neneh Cherry

9-25 juillet Nuits du Sud (Vence): Jimmy Cliff, Maceo Parker, Hubert-Félix Thiéfaine, Zebda, Ayo, Souad Massi, Joan Baez, Arthur H, Tiken Jah Fakoly

10-12 juillet Mostly Jazz Funk and Soul Festival (Birmingham): Gregory Porter, Roy Ayers, Cymande, Sugarhill Gang, The Ephemerals

10-11 juillet Oeno Music Festival (Dijon): Groundation, Tricky, Maceo Parker, Black Uhuru, Magma,

15-19 juillet Saveurs Jazz Festival (près d'Anger): Ayo, Marcus Miller, Eric Legini, Kellylee Evans, Nicolas Folmer, Lucky Peterson, Snarky Puppy

23-26 juillet Porretta Soul Festival: Prince Phillip Mitchell, Sugar Pie DeSanto, Sugaray Rayford, Wee Willie Walker, Derek Martin

25-31 juillet Jazz à Vannes: George Clinton, Electro Deluxe, Lucky Peterson, Roy Hargrove, Roberto Fonseca, Mayra Andrade, Chucho Valdes, Paolo Fresu, Omar Sosa, Trilok Gurtu...

31 juillet - 2 aout Festival du Bout du Monde (Presqu'île de Crozon): Eric Burdon, Cheikh Lo, Mulatu Astatke, Nneka, Charlélie Couture, Arthur H, Massilia Sound System, Electro Deluxe

2-8 août Fiesta Sète: Salif Keita, Les Ambassadeurs, Mahmoud Ahmed, Mulatu Astatke, Tony Allen, Orlando Julius, The Heliocentrics, Chucho Valdes...

5-16 août Jazz en Baie (Mont Saint Michel): Boney Fields, Jean-Jacques Milteau, Monty Alexander, Brooklyn Funk Essentials, Jimmy Cliff

7-16 août Au Grès du Jazz (La Petite Pierre): Monty Alexander, Chucho Valdes, Archie Shepp, Eric Bibb, Jean-Jacques Milteau, Seun Kuti, Tony Allen, Julia Sarr

7-8 août Les Escales (Saint Nazaire): Salif Keita, les Ambassadeurs, Groundation, Toni Green, Malted Milk, le Bal de l'Afrique Enchantée

13-16 août Jazz Middelheim (Anvers): Dr. John, Eric Legnini, Sandra Nkaké, Kellylee Evans, Archie Shepp, Robin McKelle, Romano/Sclavis/Texier
-----------------------------------
Les morts du mois


Ben E. King vient de mourir. Il était surtout connu pour son Stand By Me de 1961, dont voici 5 versions (dont Tracy Chapman, Mohamed Ali! et Dalida !!!), une 6ème par Johnny Adams en 1976, et une 7ème, en italien, du grand Adriano Celentano, sous le titre Pregherò (je prierai) en 1965:


Il est un peu moins connu pour avoir posé, en 1966, LA question sans réponse: What is soul? Enfin, c'était aussi le dernier membre du Soul Clan (Solomon Burke, Don Covay, Joe Tex, Arthur Conley, Ben E. King, en 1968) qui s'éteint avec lui après seulement deux titres, Soul Meeting et That's How I Feel...


Rémy Kolpa Kopoul vient aussi de mourir, maoïste en mai 68, fan de musiques du monde entier, découvreur et DJ, voici l'un de ses mix:

Un texte écrit à la mort de Gil Scott-Heron:

Et un reportage sur lui:

---------------------------------
Baltimore


Le racisme, de Clichy sous Bois à Baltimore en passant par Copenhague et Ferguson, Cleveland et la prison d'Attica, analysé par le grand Archie Shepp qui, en plus d'être l'un des plus grands saxophonistes vivants, a oublié d'être con: « Les prisons ne sont plus des institutions, mais un business! »

Ici une reprise de Baltimore par Jazmine Sullivan, chanson écrite par Randy Newman mais popularisée par Nina Simone, avec un très beau clip featuring Angela Davis et Nina Simone herself:


Prince aussi compose une chanson Baltimore à l'occasion d'un concert qu'il donne en hommage aux injustices (if there is no justice then there is no peace) subies par la population locale (Michael Brown et Freddie Gray sont mentionnés...)...
--------------------------------------------
Chanson et immigration


Paroles et chansons de l’immigration (maghrébine)
Mogniss H. Abdallah, Vacarme, le 21 juin 2008

On chante ici, on vit ici, on reste ici!
Dror, Siné Hebdo, le 16 décembre 2009
---------------------------------------------
Journalisme


«Nous, femmes journalistes politiques et victimes de sexisme...»
Cécile Amar (le JDD), Carine Bécard (France Inter), Hélène Bekmezian (le Monde), Anne Bourse (France 3), Lenaïg Bredoux (Mediapart), Laure Bretton (Libération), Déborah Claude (AFP), Laure Equy (Libération), Charlotte Gauthier (Radio Classique), Mariana Grépinet (Paris-Match), Christine Moncla (France Culture), Gaétane Morin (le Parisien Magazine), Véronique Rigolet (RFI), Annabel Roger (RMC), Audrey Salor (l’Obs), Nathalie Schuck (le Parisien) avec le soutien de Ruth Elkrief et au nom d’un collectif de 24 autres journalistes représentant 13 autres médias.
Libération, le 4 mai 2015

Dans la série "Charlie Hebdo expliqué aux anglophones":

The Aesthetic Failure of 'Charlie Hebdo'
Jeet Heer, The New Republic, 8 May 2015
----------------------------
La gauche...


Deux textes comportant quelques pistes (sévères) de réflexion pour les militants désabusés que nous sommes parfois...

Devant, et sur les flancs
Pierrette Rigaux, Grenoble, Décembre 2014

Notre solidarité: un territoire à décoloniser
Projet Accompagnement Solidarité Colombie, Montréal, 2011
---------------------------
Palestine et culture


Les organisateurs de festivals israéliens avouent avoir du mal à convaincre des artistes étrangers de venir se produire en israel... C'est ce qu'on appelle le boycott silencieux, la partie immergée de l'iceberg du boycott...

Mais il reste certains artistes qu'on peut faire changer d'avis. Ce mois ci:
-La chanteuse américaine Lauryn Hill
-La troupe de théâtre belge Campo
-Le groupe américain Primus

C'est donc le moment de faire changer Caetano Veloso et Gilberto Gil d'avis en rejoignant la campagne de pression et en signant la pétition...
   
Le premier film palestinien (No to a Peaceful Solution), de Mustafa Abu Ali, daterait de 1968. De ce même réalisateur, un film de 25 minutes de 1974 (Ils n’existent pas) décrit la vie à Nabatieh, un camp de réfugiés palestiniens au Liban, avant, pendant et après les bombardements israéliens de mai et juin 1974 qui le détruisent entièrement (certaines images rappellent Gaza 2009 ou 2014...) est disponible sur internet depuis 2010:

---------------------------------------------
Vidéos

"Dispute" entre Charlie Parker (sax alto) et Dizzy Gillespie (trompette) sur Leap Frog (enregistré le 6 juin 1950 à New-York), mise en scène par Jeremiah McDonald:


Thelonious Monk en Europe en 1966, avec Charlie Rouse (sax ténor), Larry Gales (contrebasse) et Ben Riley (batterie):

Lulu’s Back In Town
Blue Monk
‘Round Midnight

Lulu's Back in Town
Don't Blame Me
Epistrophy

Miles Davis s'incruste lors d'un concert de BB King à Barcelone en 1973, emprunte une trompette et joue I Know I Love You!

La famille Bandali était connue au Liban parce que tous jouaient de la musique, les parents, les oncles et tantes, les enfants... En 1978, ils sortent ce tube pop en anglais Do You Love Me?:


La petite fille de René, le chanteur, s'appelle Rami Bandale et elle naît en 1979. Elle devient une star pendant la guerre en faisant pleurer tout le monde, par exemple avec Atouna Toufouli (Rendez-moi l'enfance, le premier couplet est en arabe, le deuxième en français et le troisième en anglais!) en 1985 (elle a donc 6 ans):


La montréalaise Malika Tirolien avec un joli clip sur un titre issu de son dernier album, l'an dernier: Sew


Le nouveau clip de Cheikh Lo, Degg Gui (avec Flavia Coelho et Fixi):


Le nouveau clip marrant de Saun and Starr, Look Closer:


Une heure de concert avec Allen Toussaint, le mois dernier aux USA, et une heure avec Ed Motta, le mois dernier à Brême...

Racisme anti-écossais:


Jean Rochefort essaye d'expliquer Madame Bovary aux jeunes d'aujourd'hui:

---------------------------------------------
Audio


Une radio sur mesure par pays, décennie et tempo, avec, par exemple, une reprise de Knock On Wood par The Ramblers Dance Band du Ghana en 1968...
-----------------------------------------------
Agenda


16-17 mai sur le parvis de la basilique St Denis: Fête de l'insurrection Gitane
J'ai repéré plein de choses, mais entre autres:
16 mai 21h00: "Destruction lyrique du souverain usurpateur et mise en procès du racisme d'Etat"
16 mai 21h30: Flamenco avec Lorie la Armenia
17 mai 12h30: "art martial et culture populaire"
17 mai 13h30: jazz manouche avex Baro Syntax
17 mai 14h30: "féminisme et émancipation des minorités racisées"
17 mai 16h00: rap gitan avec Baro Syntax et Spartacus

16 mai Place de la République: Festival équitable

30-31 mai Lieu Dit (6 rue Sorbier, P20): Le petit salon du livre politique
http://lelieudit.com/Le-petit-salon-du-livre-politique-8e-edition

11-14 juin Paris (IMA et Maison des Cultures du Monde):  Palest'In and Out avec entre autres DAM, le Trio Joubran, Kamilya Jubran, Farag Sleman

jeudi 30 avril 2015

ELO#196 - Mort Méditerranée

Jeudi 30 avril 2015

OK, c'est un blog musical, mais parfois l'horreur coupe l'envie d'écouter de la musique. L'horreur des milliers de morts en méditerranée, mais aussi l'horreur de la réaction européenne: envoyer l'armer pour éliminer les passeurs. Pourquoi pas offrir des lunettes noires aux gardes côtes pour qu'ils ne voient pas les bateaux, tant qu'à faire? 1.6 million de Syriens ont trouvé refuge en Turquie, 1.2 million au Liban, 600.000 en Jordanie, 40.000 en Allemagne, 30.000 en Suède et... 5.000 en France! La France, si généreuse avec ses avions Rafale et ses bombardements pour aider les Syriens (sans compter les petits garçons centrafricains) au lieu, tout simplement, de leur ouvrir nos frontières. La France préfère le meurtre et la non-assistance à personnes en danger

http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/SOS-Europe/Actions/Ne-laissons-plus-mourir-les-migrants-nos-frontieres-12113

Quelques textes...

La grande hypocrisie de l'Europe face à l'immigration: Ils arriveront quand même...
Jacques Lacour, ABC Burkina, le 5 avril 2006

Ne laissons plus mourir les migrants à nos frontières
Amnesty International, le 9 juillet 2014

Le mur meurtrier de la Méditerranée
Saïd Bouamama, le 15 mars 2015

C'est parce que les frontières sont fermées que ces drames se produisent (interview de François Gemenne)
Mathieu Dejean, Les Inrocks, le 20 avril 2015

Une organisation criminelle qui envoie des innocents à la mort
Paris Luttes Info, le 22 avril 2015

Boat-people en Méditerranée: le monologue européen
Aminata Dramane Traoré Et Nathalie M’Dela-Mounier, Humanite.fr, le 24 Avril, 2015

On sera riche ensemble ou on va se noyer tous ensemble!
Fatou Diome, Ce Soir ou Jamais, le 24 avril 2015:


---------------------------
Littérature


Même pas drôle, le livre que Sebastien Fontenelle a consacré à Philippe Val en 2010 est disponible en téléchargement gratuit ici.

Un petit polar malin, drôle et haletant par Anita Fernandez (Edilivre, 2014): Le tapuscrit interrompu
---------------------------
Bon, allez, un peu de musique quand même


Songhoy Blues (11 mai et 24 juin à la Boule Noire), avec leur nouveau morceau, Soubour  (le riff de guitare me fait penser à l'interprétation de Cream du standard de Robert Johnson, Crossroad):


Give Up The Funk, par George Clinton, toujours en forme:


Un duo alsacien, Bad Juice, ici dans la reprise de Johnny, Elle est terrible:


Concert hommage à Marvin Gaye en décembre dernier par les musiciens de l'école de musique Berklee avec quelques chanteurs invités:

Bilal sur Why Did I Choose You:


Aloe Blacc sur What's Going On, avec un solo de violon par Miguel Atwood-Ferguson:


As Long As I Have You, titre en acoustique de Toni Green (à l'origine par Garnet Mimms).

Une heure et demi de gospel à la maison blanche avec les Obama (ça commence à 52 minutes). On y croise T. Bone Burnett, Shirley Caesar, Rance Allen, Emmylou Harris, Darlene Love, Lyle Lovett, Doug et Melvin Williams et presque toute la dernière demi heure avec Aretha Franklin en forme (sauf lorsqu'elle pose un genou à terre et qu'elle n'est plus capable de se relever seule!!!):


---------------------------------
Audio


4 titres récents mais très bons de Mavis Staples:

Percy Sledge est mort et je vous avais présenté son slow Take Time to Know Her. Voici la version déchirante interprétée par son auteur, Stephen Allen Davis. Johnny Kemp vient aussi de mourir. Il était l'auteur de Just Got Paid, tube funky de 1988, repris ici par Bettye Lavette en concert la même année.
--------------------------------
Agenda


Vous vous souvenez de ces 50 étudiants mexicains de Ayotzinapa massacrés par la police l'an dernier (7 morts et 43 "disparus")? Une délégation d'amis, parents et militants mexicains parcourra l'Europe et passera par Paris en mai prochain:
-Dimanche 3 mai à 15h M° Belleville: Marche de solidarité « Ayotzinapa, Lamine Dieng, Rémi Fraisse, Ali Ziri, Amine Bentounsi… En France comme au Mexique, non aux crimes d’Etat ! »
-Lundi 4 mai à 18h Maison Basque, 59 Av. Gabriel Peri, Saint-Ouen: Rencontre avec la délégation d’Ayotzinapa et discussion autour des disparitions forcées, des meurtres de la police et des crimes d’Etat : Comment lutter et quelles solidarités face aux violences de l’ Etat ?

6 mai Sunside: Ambrose Akinmusire

Vendredi 8 mai à partir de 17h30, bourse du travail de St Denis (Métro Porte de Paris): le PIR fête ses 10 ans avec Angela Davis et d'autres femmes superbes: Vanessa Thompson (Brigade Anti Négrophobie/Cop-watch frankfurt-Allemagne), Amal Bentounsi (Urgence la police assassine !), Sihame Assbague (Stop le contrôle au faciès), Sarah Carmona (Romano Godjako Truj), Joby Valente (Mouvement pour les réparations – Collectifs des Filles et Fils d’Africains Déportés), Soraya El Kahlaoui (Attac Maroc), Bams (Collectif contre Exhibit B), Hanane Karimi (Femmes dans la mosquée), Zouina Meddour (Femmes des quartiers populaires), Mireille Fanon Mendès-France (Fondation Frantz Fanon), Louisa Yousfi (PIR), Aya Ramadan (PIR), Ismahane Chouder (Participation et Spiritualités Musulmanes), Nacira Guénif-Souilamas (sociologue), Hanifa Taguelmint (Collectif Mémoires en marche – Marseille), Bahija Benkouka (9ème collectif des sans-papiers), Zohra el Yamni (Justice et vérité pour Wissam el Yamni), Lila Charef (CCIF), Françoise Vergès (historienne), Anina Ciuciu (activiste au sein du mouvement de la jeunesse Rrom international), Maboula Soumahoro (présidente de l’association Black History Month, fondatrice des Journées Africana)...

11 mai La Boule Noire: Songhoy Blues

12 mai 20h Péniche le Marcounet (M° Pont Marie): Sambuca Trio

16 mai Flamenco en France: La Kuka (danse), Melchior Campos (chant) et Ismael de Begona (guitare)

21-24 mai Philarmonie de Paris: Hommage à Paco de Lucia avec entre autres Tomatito et Duquende

22 mai 21h Péniche El Alamein (M° Quai de la Gare): le Cin’Electric Band accompagnera la projection du film Metropolis

29-30 mai Flamenco en France: Katia Benito (danse), Alberto Garcia (chant), Dimitri Puyalte (guitare), Isidoro Fernandez (palmas)

29 mai Studio de l'Ermitage: Akale Wube

samedi 18 avril 2015

ELO#195 - Faytoe



Samedi 18 avril 2015

Lithofayne "Faytoe" Pridgon n'était qu'une fan de musique parmi tant d'autres. Mais sa personnalité particulière, sa beauté, et un peu le hasard, lui ont fait croiser le chemin, et parfois les lits, de Little Willie John (le chanteur original de Fever), de Sam Cooke, de Jimi Hendrix qui lui a dédié Foxy Lady et dont on dit qu'elle fut la seule femme qu'il ait vraiment aimée, de Sly Stone, de James Brown, de Eddie Hazel, de Ike Turner mais aussi d'Etta James dont elle fut une amie proche!

A force de croiser des "hommes à femmes", elle décida de devenir une "femme à hommes" et de ne jamais s'attacher. Encore vivante, c'est cette histoire fascinante qu'elle raconte (en anglais) à Chris Campion, dans le Guardian du 22 mars 2015.

Thank You So Much est un blues de Lithofayne Pridgon avec Shuggie Otis à la guitare, sur un disque prévu en 1973 mais qui n'est jamais sorti...
----------------------------------------
Après Charlie...


J'ai lu des moqueries sur les journalistes de Charlie Hebdo qui voulaient leur part du gâteau, mais je crois en la sincérité au moins de certains des signataires de ce texte. Je crois même que leur fronde pourrait sauver Charlie Hebdo, non pas d'une dérive financière mais d'une dérive idéologique. Je suis peut-être naïf, mais comme ce texte le propose, je crois qu'un Charlie Hebdo auto-géré pourrait permettre d'en virer les pires vautours (en premier lieu l'immonde Richard Malka) et permettre un retour à un journal de caricaturistes au service de l'humour et non pas de petits soldats d'une guerre qui les dépasse, décidée par des idéologues pourris... Je leur souhaite de réussir et, qui sait, peut-être redeviendrai-je un lecteur de Charlie?

Pour la refondation de « Charlie Hebdo »
Zineb El-Rhazoui, Simon Fieschi, Antonio Fischetti, Pascal Gros, Philippe Lançon, Laurent Léger, Luz, Mathieu Madénian, Catherine Meurisse, Patrick Pelloux, Martine Rousseaux, Jean-Baptiste Thoret, Sigolène Vinson, Jean-Luc Walet, Willem, Le Monde, le 31 mars 2015

Comme prévu, on découvre que la loi scandaleuse sur le droit accordé à l'Etat français et à ses administrations de nous espionner sans vergogne ne fait que légaliser (au prétexte de Charlie Hebdo) des pratiques qui existent depuis bien longtemps, au même titre que la NSA française (appelée PNCD). Je suppose que les fuites d'Edward Snowden ont fait réaliser aux Etats les risquent qu'ils prennent si l'un de leurs employés révèle le pot aux roses. Aujourd'hui, plus de risque: s'ils se font prendre ils diront qu'on était au courant et qu'ils avaient le droit! Du coup on peut adapter la blague en français: "PNCD, la seule administration qui vous écoute vraiment..."

Ce « Big Brother » dissimulé au cœur du renseignement
Jacques Follorou, Le Monde, le 11 avril 2015

La montée du FN a suscité des commentaires assez pauvres, il me semble. Celui de Jacques Rancière relève le niveau...

Jacques Rancière: "Les idéaux républicains sont devenus des armes de discrimination et de mépris"
------------------------------
Psikopat


Super couverture du mois de décembre 2014

Mes contributions ces derniers mois:

Novembre 2014


Décembre 2014


Janvier 2015


Février 2015



-------------------------------
Palestine/France


Juliette Gréco essaye de blanchir l'apartheid israélien en y chantant pour sa dernière tournée, des militants tentent de l'en dissuader:

Un incroyable reportage sur la complicité poussée d'Orange Sanguine avec l'armée et les soldats israéliens, y compris, mais pas uniquement, pendant les massacres à Gaza:

Comment Orange a soutenu le massacre israélien à Gaza
Ali Abunimah, Electronic Intifada, le 4 avril 2015
--------------------------------
Femmes

Quelques images:





Le partage des tâches... un vieil enjeu toujours d'actualité, dans à Contrario:

Mona Chollet, dans Libération:

Et Casey, mon héroïne absolue, dans les Inrocks:
-------------------------------
Morts de la semaine...


Juan-Carlos Caceres (18 avril à La Bellevilloise: Hommage à Juan Carlos Caceres, avec la projection du film Tango Negro, suivie d’une milonga (bal tango)

Percy Sledge (pour changer de When a Man Loves a Woman, voici Take Time to Know Her de 1968)




Billie Holiday, morte en 1959, mais née il y a cent ans:
All Of Me (1941)
1h20 de plus ici, avec des extraits de « L’âme de Billie Holiday » de Marc-Édouard Nabe.
Et 1h de concert hommage par Cassandra Wilson.
--------------------------------------
Vidéos

Screamin' Jay Hawkins, I Put a Spell On You, 1966:


Aretha Franklin, Do Right Woman, 1967:


Aretha Franklin, 1h à Juan les Pins, en 1970:


Smokey Robinson (avec Marv Tarplin à la guitare), Tracks Of My Tears, 1981:


Whitney and Cissy Houston, Duet Medley (Since You've Been Gone; Ain't No Way; You Send Me), 1983:


Je savais que le fameux "I Got No / I Got Life" de Nina Simone était une reprise, mais je n'avais jamais cherché l'originale, ou plutôt LES originales puisque ce sont deux morceaux (qui ne se suivent même pas), issus de la comédie musicale Hair de 1968, qu'elle transforme complètement:

Ain't Got No:


I Got Life:


Et pour compléter, voici I Got a Woman en VO par Johnny Halliday à Amsterdam en 1963!:


Documentaire sur Stevie Wonder, sur Arte, visible encore quelques jours sur internet.
-------------------------------------------------
Reprises


Gil Scott Heron seul au piano, reprend en 2011 l'un de ses premiers tubes, Pieces Of A Man, enregistré à l'origine 40 ans plus tôt.

Magnifique reprise du Dancing Girl de Terry Callier par Sandra Nkaké.

Traveling Tornadoes, Jesus Helped Me Change My Mind, reprise gospel du Can I Change My Mind, de Tyrone Davis.
----------------------------------------------
Agenda

18 avril: Journée internationale anti TAFTA. En région parisienne ce sera à Montreuil à 13h, puis à Paris, place de la République - Stalingrad à 18h

18 avril La Bellevilloise: Hommage à Juan Carlos Caceres, avec la projection du film Tango Negro, suivie d’une milonga (bal tango)
http://www.labellevilloise.com/2015/03/bal-tango-special-du-samedi-soir/

8-10 mai La Parole Errante (9 rue François Debergue, Montreuil): Festival de la CNT avec plein de gens bien (en vrac Olivier Cyran, Frédéric Lordon, Sorj Chalandon, Claude Guillon...), des films (The Lab, Le Massacre de Sétif, Soley, Les Neiges du Kilimandjaro...) et des concerts (dont Gnawa Diffusion samedi soir à 20h)

22-24 mai Angoulême: Festival Musique Métisse avec Tiken Jah Fakoly, Akhenaton, Boubacar Traoré, le Bal de l'Afrique Enchantée et , pour la première fois depuis des décennies, Salif Keita qui rejoint le groupe avec lequel il a commencé, les Ambassadeurs
http://www.musiques-metisses.com/programme

jeudi 2 avril 2015

ELO#194 - Freddy

Jeudi 2 avril 2015

Freddy était une chanteuse cubaine des années 1950.

Pauvre, femme, noire, androgyne, grosse et malade, mais douée d'une voix extraordinaire, elle était acceptée dans les clubs chics (d'avant la révolution) pour chanter des boléros a cappella en échange de quelques pièces.

Après la révolution (en 1959), elle eut l'occasion d'enregistrer un disque unique, principalement de classiques de jazz (comme The Man I Love ou Night And Day), et de faire des tournées de concerts au Vénézuéla, Mexique, Porto-Rico ou aux Etats-Unis.

Une carrière qui ne dura que deux ans avant qu'elle ne meurt, à Porto Rico, d'une crise cardiaque, à l'âge de 25 ans...
------------------------------
Police, Justice...


Au Québec, la police réprime les étudiants de plus en plus violemment: Tir au visage à Québec: une utilisation «extrêmement dangereuse»

Grâce au prétexte de Charlie Hebdo, les profs de gauche continuent d'être sanctionnés: "Apologie du terrorisme": un prof sanctionné

Grâce au prétexte de Charlie Hebdo, les manifestations de solidarité avec la Palestine continuent d'être interdites à Paris et à Toulouse.

Enfin, quelques bonnes nouvelles du côté de la Justice: les deux Saïd relaxés, et les deux Guéants en gardave!
Soupçon de financement libyen de Sarkozy: le fils de Guéant en garde à vue
 ---------------------------------------
Elections en israel


Gidéon Levy: Une victoire des travaillistes ne fera qu’enraciner l’occupation
Agence Média Palestine / Haaretz, le 1er février 2015

La victoire de Netanyahu est une bonne chose pour la Palestine
Yousef Munayyer, Ballast / New-York Times, le 18 mars 2015

Gidéon Levy: Netanyahu mérite le peuple israélien, et ce peuple le mérite
Agence Média Palestine / Haaretz, le 18 mars 2015

Ali Abunimah: Pourquoi je suis soulagé que Netanyahu ait gagné
Agence Média Palestine / Electronic Intifada, le 18 mars 2015
---------------------------------------
Vidéo


Le meilleur discours d'Obama sur la situation actuelle de la planète...

Mais le pompon, c'est BHL sur iTélé, le 31 mars 2015: « ces Chrétiens [de Mossoul], qui étaient là 3000 ans avant les envahisseurs de Daech ». Oui, 3000 ans (au moment où j’écris ces lignes, nous sommes en 2015)...

Nouveau titre anti-sexiste, du groupe de rap palestinien DAM, Who You Are:


Van Hunt, Vega:


The Budos Band, Magus Mountain:


Saun and Starr, Big Wheel:


-------------------------------------------
Musique


Nouvelle chanson de Mavis Staples, Your Good Fortune, et nouveau duo avec Van Morrison, sur If I Ever Needed Someone, dont l'originale est sur le disque His Band and the Street Choir, de 1970...

What So Never the Dance, un titre des House Guests, le groupe des frères Collins (Bootsy et Phelps) en 1971, après avoir quitté James Brown et avant d'avoir rejoint George Clinton. Et une reprise de Let It Be en Gospel, sous le titre Hold Your Peace, par Dorothy Glass à la fin des années 1970...

Plein de podcasts sur le site de Daptone ici:

Et, pour Siné, une photo de Ike Turner avec Tina, à Paris en 1971:


--------------------------------------------
Agenda


13 avril Olympia: Marcus Miller

18 avril Les 3 Arts: Dr. Krollspell

22 avril Pan Piper: Toni Green and Malted Milk

25 avril Alimentation Générale: Kicca

29-31 mai au cinéma les 3 Luxembourg, 67 rue Monsieur Le Prince, P6 et
6-7 juin au cinéma le studio, 2 rue Édouard Poisson, Aubervilliers: Festival Ciné-Palestine