mercredi 20 septembre 2017

ELO#295 - Live!


20 septembre 2017

Super concert d'un parolier méconnu, enfin de retour sur le devant de la scène soul, Don Bryant (dont on a déjà parlé ici), honteusement relégué et première partie d'un concert à La Villette à Paris au début du mois:
https://www.arte.tv/fr/videos/076805-002-A/don-bryant-the-bo-keys-a-jazz-a-la-villette/
--------------------------------------------------
A Rotterdam cette année:

Une demi heure du groupe funk Lettuce:

Une demi heure du groupe Bokanté, le nouveau groupe de Michael League et Malika Tirolien:

Un quart d'heure et trois morceaux avec Delbert McClinton, Live in Austin, le 11 février 2016:

Squeeze Me In:

You Were Never Mine (magnifique):

Oughta Know:

Ca date de 1993, mais comment ne pas profiter de 10 minutes et trois morceaux live de la grande Mavis Staples juste en duo avec le guitariste Rick Holmstrom:

You Are Not Alone:

I Like the Things About Me:

Far Celestial Shores:

Deux témoignages de la bête du rock'n'roll qu'est Bruce Springsteen, qui interagit comme nul autre avec son public, féminin d'abord, puis masculin:

Rosalita (Come Out Tonight), Phoenix, 1978

et 40 ans plus tard: Growin Up, Brisbane, 2017

Je ne les ai pas encore regardés, mais si vous voulez voir les concerts du festival de soul de Porretta, avec cette année Anthony Paule, the Sweet Nectar, Willie Hightower, Barbara Blue, Sax Gordon, Toni Lynn Washington, Falisa Janaye, Scott Sharrard, Davell Crawford, Ricky Fanté, Vaneese Thomas, Carla Thomas, Vasti Jackson, King Louie, LaRhonda Steele, Rob Paparozzi, Bernard “Pretty” Purdie, Wee Willie Walker et le James Brown Orchestra avec Fred Wesley, Martha High et Danny Ray, c'est là:

Salim Halali live en 1976, chante un classique du folklore algérien, Mahani Ezzine, précédé d'un long Mawal improvisé...

NB: Pour celles et ceux que ça intéresse et qui ont du temps, Bruce Springsteen sur France Culture, 5 émissions et plus de 9h de radio.
-------------------------------------------------
Pour sourire un peu

Women Try Balls For A Day:

mercredi 30 août 2017

ELO#294 - Murs...


30 août 2017

Après cette chronique, Entre Les Oreilles prendra
deux semaines de vacances bien méritées...

Une chanson qui semble avoir été écrite pour Donald Trump mais qui en fait date de 2007, ce qui montre, si besoin était, que le traitement indigne des migrants mexicains par les américains ne date pas d'aujourd'hui...

Who's Gonna Build Your Wall
Tom Russell (2007)

I've got 800 miles of open border
Right outside my door
There's minute men in little pick up trucks
Who've declared their own damn war
Now the government wants to build
A barrier like old Berlin 8 feet tall
But if uncle Sam sends the illegals home
Who's gonna build the wall?

Who's gonna build your wall boys?
Who's gonna mow your lawn?
Who's gonna cook your Mexican food
When your Mexican maid is gone?
Who's gonna wax the floors tonight
Down at the local mall?
Who's gonna wash your baby's face?
Who's gonna build your wall?

Now I ain't got no politics
So don't lay that rap on me
Left wing, right wing, up wing, down wing
I see strip malls from sea to shining sea
It's the fat cat white developer
Who's created this whole damn squall
It's a pyramid scheme of dirty jobs
And who's gonna build your wall?

Who's gonna build your wall boys?
Who's gonna mow your lawn?
Who's gonna cook your Mexican food
When your Mexican maid is gone?
Who's gonna wax the floors tonight
Down at the local mall?
Who's gonna wash your baby's face?
Who's gonna build your wall?

We've got fundamentalist Muslims
We've got fundamentalist Jews
We've got fundamentalist Christians
They'll blow the whole thing up for you
But as I travel around this big old world
There's one thing that I most fear
It's a white man in a golf shirt
With a cell phone in his ear

Who's gonna build your wall boys?
Who's gonna mow your lawn?
Who's gonna cook your Mexican food
When your Mexican maid is gone?
Who's gonna wax the floors tonight
Down at the local mall?
Who's gonna wash your baby's face?
Who's gonna build your wall?
-------------------------------------------------------
Prince

Il y a un mois, pour l'anniversaire de Prince, Sheila E. a posté sa reprise de America (chanson à laquelle elle avait participé, qui parlait des bombardements americains en Libye, et dont elle pense qu'elle redevient d'actualité...)

Et son hommage à Prince (un peu cheesy): Girl Meets Boy

A propos de Prince, replongeons dans ses archives pour une version live en 1984 de Baby I'm A Star, moment d'anthologie funk:

Et un inédit de la grande époque, Coco Boys, en 1986
-------------------------------------------------
Pop

Ce n'est pas souvent qu'on écoute de la pop ici, mais je suis séduit par ce morceau de 1990, Down In Splendour par Straitjacket Fits, un groupe néo-zélandais...

Mort, la semaine dernière, de Réjean Ducharme, grand écrivain québécois que je n'ai jamais lu! Mais aussi auteur des paroles de cette chanson surréaliste de 1971 chantée par Robert Charlebois: Mon Pays, qu'on appelle aussi "Mon pays (ce n'est pas un pays, c'est une job)" alors que cette phrase n'apparaît jamais dans la chanson, mais c'est probablement pour se moquer de la chanson de Gilles Vignault "Mon pays (ce n'est pas un pays, c'est l'hiver)"!
-------------------------------------------------
Salah Hamouri
Salah Hamouri, 32 ans, est un citoyen palestino-français et un ancien prisonnier politique dans les prisons israéliennes. Hamouri a été libéré en 2011 après avoir passé sept ans dans les prisons d'occupation israéliennes. En outre, il a été interdit d'entrer en Cisjordanie par un ordre militaire israélien jusqu'en septembre 2016 et sa femme Elsa Lefort est actuellement interdite d'entrer en Palestine.

Cette semaine, Salah Hamouri a de nouveau été condamné à 6 mois de détention administrative, renouvelables indéfinement. La détention administrative est une détention arbitraire, sans processus judiciaire équitable ou contradictoire, sans chef d'inculpation, sans procès, sans jugement, sans possibilité de se défendre. Elle est condamnée par la convention de Genève, et assimilée à de la torture psychologique...

Des organisations, des militants et des parlementaires de toute la France se mobilisent pour réclamer à nouveau la liberté de Hamouri et pour faire pression sur le gouvernement français pour qu'il prenne des mesures sur cette affaire. Signez cette pétition adressée au président français Emmanuel Macron et aux responsables européens qui les demandent d'agir maintenant.
-------------------------------------------------
Migrants encore

Une expérience de 4 minutes par Amnesty International:

Look Beyond Borders
Amnesty International, Youtube, le 17 mai 2016

mercredi 23 août 2017

ELO#293 - Samba arabe

23 août 2017

Lors du carnaval de Rio de 1940, un samba de Haroldo Lobo prend pour thème le désert et la caravane. En 1941, Lobo demande à Antonio Nassara, d'origine libanaise, de compléter les paroles (aidé de son compatriote David Nasser) et ainsi naît Allah-là-ô, dont la première version sur disque est chantée par Carlos Galhardo, et accompagnée par l'orchestre du grand Pixinguinha.

Je sors cette histoire d'un chouette article sur les Arabes en Amérique latine:

Être arabe en Amérique latine
Lamia Oualalou, Le Monde Diplomatique, juillet 2017

Malheureusement, cet article n'est pas encore en lecture libre, mais il en existe une version libre en anglais:

The Arabs of Latin America
Lamia Oualalou, The Nation, le 12 juillet 2017
----------------------------------------------------
Reprises

Lizz Wright reprend le Seems I'm Never Tired Lovin' You de Nina Simone:

Robert Finley et Dan Auerbach reprennent le classique de Leadbelly In The Pines, avec un joli clip en dessin animé:

Super version du classique Everyday I Have the Blues, chanté par Mighty Sam McLain lors d'un concert au Japon en 1986 avec Wayne Bennett à la guitare, et superbe reprise du Jealous Guy de John Lennon, par Jimmy Scott en 1998.
-----------------------------------------------
Amerikkke


A propos de Trump et de Charlottesville, le meilleur commentaire est, comme souvent, celui de Gil Scott-Heron, ce qui nous montre au passage que ça fait longtemps que l'Amérique est entré en Hiver, puisque cette chanson date de 1974.

Mais pour ne pas oublier de balayer devant sa porte, j'aime bien aussi ce texte de Solidaires qui rappelle aussi la complicité de l'Europe dans le massacre de masse en méditerranée.
https://solidaires.org/A-propos-de-l-extreme-droite-a-Charlottesville-des-bateaux-en-Mediterranee-et

Tout cela nous indique que c'est le Monde entier qui est entré en Hiver...
---------------------------------------------
Samedis Musiques du Carré de Baudouin
 

Pavillon Carré de Baudouin
121 rue de Ménilmontant, P20. Bus 26 ou 96, arrêt Ménilmontant-Pyrénées ; M° Gambetta, Pyrénées ou Ménilmontant.
Conférences de 16h00 à 17h45 environ. Ouverture des portes à 15h00 précises (venir au plus tard vers 15h30). Entrée libre, sans réservation, dans la limite des places disponibles.
------------------------------------------------
Photos


Des photos de Roms par Jeanne Taris:

mercredi 16 août 2017

ELO#292 - Jacques Prévert


16 août 2017

Citroën, une saynète écrite par le grand Jacques Prévert, et jouée par le Groupe Octobre devant les grévistes de l'usine Citroën du Quai de Javel en 1933, alors qu'ils venaient d'apprendre une baisse de leurs salaires d'environ 20 %...

Citroën
Jacques Prévert, 1933

À la porte des maisons closes
C’est une petite lueur qui luit…
Mais sur Paris endormi, une grande lumière s’étale :
Une grande lumière grimpe sur la tour,
Une lumière toute crue.
C’est la lanterne du bordel capitaliste,
Avec le nom du tôlier qui brille dans la nuit.

Citroën ! Citroën !
Le lampion du bordel capitaliste, 1933

Lanterne du bordel capitaliste, 1933

C’est le nom d’un petit homme,
Un petit homme avec des chiffres dans la tête,
Un petit homme avec un sale regard derrière son lorgnon,
Un petit homme qui ne connaît qu’une seule chanson,
Toujours la même.

Bénéfices nets…
Millions… Millions…

Une chanson avec des chiffres qui tournent en rond,
500 voitures, 600 voitures par jour.
Trottinettes, caravanes, expéditions, auto-chenilles, camions…

Bénéfices nets…
Millions… Millions…Citron… Citron

Et le voilà qui se promène à Deauville,
Le voilà à Cannes qui sort du Casino

Le voilà à Nice qui fait le beau
Sur la promenade des Anglais avec un petit veston clair,
Beau temps aujourd’hui ! le voilà qui se promène qui prend l’air.

Il prend l’air des ouvriers, il leur prend l’air, le temps, la vie
Et quand il y en a un qui crache ses poumons dans l’atelier,
Ses poumons abîmés par le sable et les acides, il lui refuse
Une bouteille de lait. Qu’est-ce que ça peut bien lui foutre,
Une bouteille de lait ?
Il n’est pas laitier… Il est Citroën.

Il a son nom sur la tour, il a des colonels sous ses ordres.
Des colonels gratte-papier, garde-chiourme, espions.
Des journalistes mangent dans sa main.
Le préfet de police rampe sous son paillasson.

Citron ?… Citron ?… Millions… Millions…

Et si le chiffre d’affaires vient à baisser, pour que malgré tout
Les bénéfices ne diminuent pas, il suffit d’augmenter la cadence et de
Baisser les salaires des ouvriers

Baisser les salaires

Mais ceux qu’on a trop longtemps tondus en caniches,
Ceux-là gardent encore une mâchoire de loup
Pour mordre, pour se défendre, pour attaquer,
Pour faire la grève…
La grève…

Vive la grève !
-----------------------------------------------
Fela Anikulapo Kuti

Alors qu'on commémore les 20 ans de la mort de Féla, voici deux excellentes reprises de ses chansons:

Par le Newen Afrobeat, du Chili, avec Seun Kuti (son fils le plus doué) et Cheick Tidiane Seck, sur Opposite People:

Et par le Kokoroko Afrobeat Collective, d'Angleterre, sur Colonial Mentality:
---------------------------------
Gospel


Un peu de gospel avec The Violinettes qui adaptent Proud Mary, sous le titre Jesus is Amazing, tandis que Elder Curtis Watson reprend My Girl sous le titre Never Serve Another.
------------------------------------------------
BD

Une petite BD antisexiste pour l'été:

Eté 2017 : décrypter les messages ultra-secrets envoyés par les femmes via leurs vêtements
GQ, le 20 juillet 2017

mercredi 9 août 2017

ELO#291 - Migrants encore


9 août 2017

Vive la France: le Collectif Roya Solidaire (CRS) documente et prouve que la police française ne respecte pas la loi et le droit des migrants, y compris mineurs, handicapés, enceintes etc. Elle se débarrasse du "problème" en les renvoyant, illégalement, en Italie (bonjour aussi la solidarité entre Etats!). C'est à ce collectif qu'est lié le résistant Cédric Herrou, condamné à 4 mois de prison par la "justice" française:
Aller - Retour (juillet 2017):

(Version un peu plus longue ici et article )

Vive l'Europe aussi, avec ce film de Rania Mustafa Ali, 20 ans, qui filme son exode de Syrie en Autriche, via la mediterrannée, la Macédoine... 20 minutes pour retracer ce dangereux voyage... Alors certes, Bachar el Assad est un salop, mais les dirigeants européens sont de sacrés connards aussi:
Escape from Syria: Rania's odyssey (août 2017)


Pas mieux aux Etats-Unis, où l'on retrouve le même sujet traité dans la bande originale de la comédie musicale Hamilton (2016), avec la chanson Immigrants (We Get The Job Done) interprétée par K'naan, Residente, Riz MC et Snow Tha Product:

Qui rappelle la chanson des Portoricains de Calle 13 (avec Totó la Momposina, Susana Baca, Maria Rita et Gustavo Santaolalla), Latinoamérica (du disque Entren los que quieran, Entrent ceux qui veulent, de 2010):

Retour en France avec Bien mérité de Clarika

Et une BD, Là où vont nos pères, de Tan.
-------------------------------------------------
Autre musique

No Woman' No Drive, reprise drôle et politisée de Bob Marley, produite par le compositeur saoudien Alaa Wardi, et chantée en 2013 par son compatriote, l'humoriste Hisham Fageeh, sur la condition féminine dans leurs pays:

Adieu Jeanne Moreau... et deux chansons de travailleurs: Wat About Di Working Class, de Linton Kwesi Johnson, et Le Temps Perdu, poème de Jacques Prévert, par Les Cowboys Fringants.
-----------------------------------------------
Gentrification


Gentriville, un webdocumentaire de Marie Sterlin, Emmanuelle Walter et Akufen, sur la Gentrification a Montreal, d'apres un film de Carole Laganière, en 2017...

mercredi 2 août 2017

ELO#290 - Virginie Despentes, encore!


2 août 2017

Bon, ça fait un peu chier que Virginie Despentes se retrouve à la une de tous les magazines de merde, mais ses interviews restent d'un très haut niveau vu la bouse ambiante...

On doit se tenir prêt.e.s, Grazia, le 21 juin 2017

Dans quel Monde on vit (la première demi heure), RTBF, le 24 juin 2017
----------------------------------------------------
Des femmes chantent


Cruisin', le classique de Smokey Robinson par Andra Day et Gallant

Midnight Train to Georgia par Gladys Knight, le mois dernier en Hollande:

Tell Me, par Sabrina Claudio (jolie robe!), l'an dernier:

Madeleine, par la Palestinienne Ruba Shamshoum, il y a deux ans:

Version arabe de Imagine, de John Lennon, par la grande chanteuse libanaise Fairouz. Et manifeste de l'an 2000 pour un nouveau féminisme qui prend en compte les femmes des quartiers populaires, MLF: Nouvel'R, par le collectif de rap féminin Meufia...
-----------------------------------------------
Sexisme


Témoignages de sexisme ordinaire à l'université, en francais:

Et en anglais: I asked a question and it struck a nerve.
Gina Baucom, Storify, le 8 juin 2017
https://twitter.com/gbaucom/status/872446177580593152
------------------------------------------------
Siné Mensuel 
Numéro d'été pour Siné Mensuel, avec plein de conseils de livres, films et disques, dont mes contributions pour la BD de Seth Tobocman et les disques de Lee Fields et Michael Kiwanuka, que vous connaissez bien ici!

mercredi 26 juillet 2017

ELO#289 - Les temps sont de plus en plus fous!


26 juillet 2017

Le mois de mai 2017 a été le deuxième plus chaud depuis les premiers relevés de températures. Pendant ce temps là, les chercheurs du monde entier qui étudient le climat font des découvertes de plus en plus délirantes...

Des chercheurs viennent d’établir un lien direct de causalité entre la fonte des glaces du Pôle nord et l’aggravation de la sécheresse au Sahel. Parmi les conséquences, le niveau des océans pourrait s’élever jusqu’à 3 mètres d’ici la fin du siècle: Avoir faim au Sahel à cause de la fonte du Groenland

Chaque année, près d’un tiers de la population mondiale est exposée à plus de 20 jours d’une canicule potentiellement mortelle. D’ici à 2100, cette proportion pourrait s’élever à près de 75%: La canicule, menace mortelle pour un tiers des Terriens. D'ailleurs, la France pourrait connaître des pics de chaleur à 55°C d'ici à 2100...
 
En plus, on s'était trompé dans l'analyse des données satellitaires, et le réchauffement climatique est 140% plus rapide que prévu: A satellite-derived lower tropospheric atmospheric temperature dataset using an optimized adjustment for diurnal effects

Aussi dangereux que le dérèglement climatique (auquel elle s'ajoute): la pollution par le plastique dans les océans (un million de bouteilles par minute!): A million bottles a minute: world’s plastic binge ’as dangerous as climate change’
 
Plus de 8 milliards de tonnes de plastique ont été produites depuis 1950, dont la moitié au cours des 13 dernières années, et plus de 5 milliards de tonnes de plastique sont rejetés dans la nature...
 
On finit donc par trouver du plastique dans tous toutes les marques de sel commercial, dans tous les pays: The presence of microplastics in commercial salts from different countries

On trouve du plomb dans la plupart des produits alimentaires pour bébé, en particulier les jus de fruit: Lead Detected In 20% Of Baby Food Samples, Surprising Even Researcher

Enfin, une étude nous prévient qu'on n'a plus que 3 ans pour réagir, après il sera trop tard (et je ne sais même pas s'ils tiennent compte des 140% et du plastique) (autant dire qu'il est donc déjà trop tard): Three years to safeguard our climate
-------------------------------------------------
Musique d'hier et d'avant-hier


Une chanson utile à caser dans les soirées politiques en ce moment: Stormzy - Shut Up (2015):


Et si ça ne marche pas, il reste Bill Brandon pour pleurer avec sa Rainbow Road (1968)
-----------------------------------------------
Tragédies d'aujourd'hui


Les Migrants en Méditerranée, on sait ce que c'est, mais c'est encore plus émouvant de les voir à travers ce joli et triste petit film d'animation de 6 minutes réalisé par une équipe libanaise et produit par MSF. Il est inspiré d'une lettre retrouvée sur le cadavre d'un migrant noyé:

Sorry I Drowned, le 2 juin 2017:


Les Checkpoints en Palestine, on sait ce que c'est, mais c'est toujours plus révoltant de VOIR ce que c'est, avec ce petit film de 4 minutes produit par Ahmad Al-Bazz, Haidi Motola et Anne Paq pour Activestills et Electronic Intifada:

Checkpoint 300, le 8 juin 2017:


Plein d'autres vidéos prometteuses sur le site The Native and the Refugee...

mercredi 19 juillet 2017

ELO#288 - Arabic Funk


19 juillet 2017

Emission de radio World Skip The Beat, sur CKUT (90.3 FM à Montréal ou http://ckut.ca/ ), le 10 juillet 2017 de 12h à 14h, avec Mostafa et Dror: funk arabe, pop-funk, jazz-funk et disco funk, des années 1970 et 1980...
 
    01) Abadane (Never) - Hourya (Freedom) - Algérie (1970)
    02) Al Zman Saib (Difficult Times) - Fadoul - Maroc (1971)
    03) Sid Redad - Fadoul - Maroc (1975)
    04) Nisyan (Forgetfulness) - Ahmed Fakroun - Libye (1977)
    05) Do You Love Me - Bandale Family - Liban (1978)
    06) Egypt Strut - Salah Ragab - Egypte (1973)
    07) Les Vacances De L'Inspecteur Tahar (Inspector Tahar's Holiday) - Ahmed Malek - Algérie (1973)
    08) Le Silence des Cendres (The Silence of the Dead) - Ahmed Malek - Algérie (1976)
    09) Abu Ali - Ziad Rahbani - Liban (1978)
    10) Shish Kebab (Disco Belly Dance) - Ihsan Al Munzer - Liban (1980)
    11) Sah (Good) - Al Massrieen (The Egyptians) - Egypte (1980)
    12) Mafatshe Leh (Don't Look for Him) - Al Massrieen (The Egyptians) - Egypte (1980)
    13) El Disco - Khamis Henkesh - Egypte (1983)
    14) Sahranin (Night Owls) - Ahmed Fakroun - Libye (1983)
    15) Track 1 - Ibrahim El Hassan - Soudan (1984)
    16) Sala Min Shaaraha A-Thahab (Gold Streamed Down from Her Hair) - Salah Ben Al Badiya - Soudan (1970s)
    17) Laylat Wadaa (Farewell Night) - Zedan Ibrahim - Soudan (1970s) 
    18) Helwa Eyounik (Your Eyes are Beautiful) - Abu Araki Al Bekhet - Soudan (1970s)
    19) Lela - Hakim et James Brown - Egypte et USA (2004)

Quelques liens:

Les Vacances De L'Inspecteur Tahar (en arabe), réalisé par Moussa Haddad - Algérie (1973)
 
 
Do You Love Me - Bandale Family - Liban (1978)

 
Sahranin - Ahmed Fakroun - Libye (1983)  
 
Lela - Hakim et James Brown - Egypte et USA (2004)
-------------------------------------------------
Jazz en Palestine


Soutenez MahraJazz (2017), un petit festival de jazz alternatif, le tout premier festival palestinien de musique à avoir lieu à Haïfa (Palestine). Il est organisé par des Palestiniens de 1948 indépendants, "pour contruire une culture palestinienne indépendante de l'occupation coloniale". Sans aucun financement d'aucune agence gouvernementale israélienne, ce festival est donc exclu de la campagne de boycott.

MahraJazz se tiendra sur deux week-ends consécutifs, du 24 au 26 août, et du 31 août au 2 septembre, et sera un tremplin pour une variété de musiciens locaux et internationaux de jazz et sous-genres.
http://www.agencemediapalestine.fr/blog/2017/07/13/soutenez-mahrajazz-un-festival-de-jazz-alternatif-a-haifa/

À l’affiche : Kevin Brady (Irlande); Ruba Shamshoum (Palestine); Dirar Kalash et Luke Stewart (Palestine, USA); Ken Vandermark (USA); Gevende (Turquie); Nathan Daems (Belgique) et d’autres...

Ruba Shamshoum - Madeleine (2015):


Pour les soutenir:
https://www.indiegogo.com/projects/mahrajazz-haifa-alternative-jazz-festival#/
------------------------------------------------
Prisons


1) L'enfant du sac à dos (2017), un joli petit film de fiction de 20 minutes basé sur des faits réels, illustrant la politique de dispersion des Prisonnier.e.s Politiques Basques, et le vécu d'enfants qui subissent les conséquences des stratégies répressives mises en place il y a plus de 25 ans par les gouvernements français et espagnols...

2) Hassan Diab est un professeur de sociologie canadien d'origine libanaise, accusé depuis 2008 d'avoir participé à l'attentat de la rue Copernic en 1980, incarcéré à Paris depuis 2014, et qui clame son innocence. Dans un contexte médiatique entièrement à charge contre lui, le juge d'instruction a pu enfin vérifier l'alibi de Hassan Diab qui déclare à l'époque être à Beyrouth, et autoriser sa libération sous bracelet électronique en mai 2016. Cette liberté surveillée ne durera que 10 jours avant que l'accusation obtienne qu'il soit réincarcéré. Entre mai 2016 et mai 2017, le Dr. Diab a obtenu 7 ordonnances de mise en liberté... et 7 refus de la cour d'appel.

Au Canada, M. Diab a le soutien de nombreuses organisations de la société civile et de milliers de personnes. En France, l'Union syndicale Solidaires, l'UJFP et Amnesty International, entre autres, demandent que Hassan Diab bénéficie de la présomption d'innoncence et d'un procès juste. Il ne faudrait pas qu’Hassan Diab affronte une vie en prison pour un crime qu’il n’a pas commis et en totale contradiction avec les valeurs qu’il a toujours défendues.

Rubber Stamped : The Hassan Diab Story
Amar Wala, 2016

3) Surveiller et punir, triste mais très beau reportage photographique dans les prisons belges de Sébastien Van Malleghem, Le Temps, le 1er juin 2017

4) Jean Banks - Jailer (1963)