mercredi 12 décembre 2018

ELO#351 - Gilets Jaunes et Musique

 

12 décembre 2018
Le blues des gilets jaunes, par Aiello, le 20 novembre 2018


Gilet Jaune, par Kopp Johnson, le 23 novembre 2018

Président Maquereau - Hymne des Gilets Jaunes, par Aliane Nouredine, le 1er décembre 2018

Les Gueux, par Thomas Gaëtan, le 10 décembre 2018
L'insurrection qui tient et Vivre libre sans compter, par La Vie Manifeste, décembre 2018

Macron maquereau du populo, par Brigitte Fontaine, le 7 décembre 2018

    Maquereau du populo
    va te faire voir
    v’la le grand soir
    grand capital promis au pal
    tu es fini, vive la chienlit
    petit pays on t’aime beaucoup
    petit marquis toi tu t’en fous
    frères humains
    prenez nos poings
    sisters brothers
    adieu misère
    Macron maquereau du populo
    Macron maquereau du populo
    Macron maquereau du populo
    Macron maquereau du populo
    traduire avec Google

Autres vidéos pour rire jaune:

De l'actu, par Haroun, le 4 décembre 2018

Des écoliers en primaire scandent Macron Démission pendant la récréation dans le 19ème arrondissement à Paris, le 6 décembre 2018

Gilets Jaunes, par Jason Brokerss, le 11 décembre 2018

Un article de février 2018 qui justifie, a posteriori, la fièvre jaune...

Un favoritisme fiscal que rien ne justifie
Christian de Brie, Le Monde Diplomatique, Février 2018


Bilan au 10 décembre...

3300 arrestations, 1052 blessés, un coma, un décès : l’engrenage d’une répression toujours plus brutale
Ivan du Roy, Ludo Simbille, Basta, le 10 décembre 2018


Gilets jaunes - Des clés pour comprendre
Syllepse, Décembre 2018
https://www.syllepse.net/gilets-jaunes-_r_37_i_754.html

Et une citation du début du siècle, de Hélder Pessoa Câmara, archevêque de Recife:

    Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.

    La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.

    La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres....

    Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue.
------------------------------------------------------------------
Compilations
 
Encore deux chansons anti-flics:

Bérurier Noir - Baston (1984)

Beyoncé et Jay Z (The Carters): Black Effect (2018)

En plus de ma base de données de chansons consacrée à la violence des keufs, celle des meurtres en France est aussi mise à jour:

Décès au contact des forces de l’ordre : une nouvelle mise à jour de notre base de données
Ivan du Roy et Ludo Simbille, Basta, le 4 décembre 2018


Aki Kumar - All Bark No Bite (2017)

Deb Ryder - Bring the Walls Down (2018)
-------------------------------------------------------
Autre musique

Anderson Paak revient avec deux nouveaux morceaux:

Tints, avec Kendrick Lamar

et Bubblin', avec Busta Rhymes

Une très belle chanson iranienne chantée en 2015 par Gul Panrra et Atif Aslam - Man Aamadeh Am:

Et un peu de gospel, bande de mécréants... 

Les Blind Boys of Alabama dans un festival de juillet 2018:

I Shall Not Be Moved

I Can See

Une heure et demi de gospel funky, les McCrary Sisters en concert:

Et du Gospel encore, pour une reprise de Stand By Me en 1976, par George Banton.


A propos de Roy Hargrove, l'émission Jazzlib' de Yves sur Radio Libertaire revient sur ses débuts, dans un jazz assez classique, avec des reprises, certes originales, de Charlie Parker, Miles Davis ou John Coltrane.

Si Hargrove n'avait fait que ça il aurait été "un des bons trompettistes des années 1990", comme Terence Blanchard ou Nicholas Payton par exemple. Yves précise à un moment que Roy Hargrove a "participé" à un disque de D'Angelo, alors qu'en fait Roy Hargrove a fait partie de la poignée de musiciens qui a révolutionné la musique des années 2000 en inventant la Nu Soul, avec des chanteurs comme D'Angelo, Erykah Badu, Angie Stone, Maxwell, Bilal, Jill Scott, Stephanie McKay, Anthony Hamilton, des musiciens comme Questlove, Raphael Saadiq, James Poyser, Pino Palladino, Meshell Ndedeocello, des rappeurs comme Q Tip, Common ou Method Man, des DJ, et des jazzmen comme Hargrove, Charlie Hunter ou Robert Glasper.

C'est ça aussi qui l'a conduit à former son groupe de nusouljazz, le RH factor, qui était un groupe fabuleux qui mêlait le jazz à la musique de la jeunesse noire de l'époque, le rap et la funk, avec un grand succès, mieux même que Buckshot LeFonque, le groupe que Brandford Marsalis avait formé avec la même idée. Yves passe entièrement sous silence cette partie qui me parait l'essentiel de sa carrière, et qui me manquera aujourd'hui...
------------------------------------------------
Deux vidéos pour sourire

Where Are You From? The Game (2 minutes)

Maths alternatives (9 minutes)

mercredi 5 décembre 2018

ELO#350 - Histoire de la musique britannique

5 décembre 2018

Un article revient sur 70 ans de musique noire en Grande Bretagne, du Calypso au Grime... Il y a beaucoup de bonnes choses, beaucoup de musique des Caraïbes (en particulier de la Windrush Generation), beaucoup de Reggae et de Dub des années 1970, mais il manque pas mal de choses: le jazz anglais, la disco des années 1970, et surtout la scène acid jazz et le trip hop des années 1990...

Wire Playlist: Windrush Vibrations
Wire, October 2018

Je découvre une perle funky, F.B.I., du groupe F.B.I., sur l'album F.B.I. (1976)!

Et on aurait pu y ajouter un peu de soul en reggae avec cette reprise de Heatwave, de Martha and the Vandellas, par le groupe britannique Pama International en 2017.

Dans l'histoire de la musique britannique, une autre pierre angulaire est le Punk, avec son meilleur groupe, The Clash, et son chanteur, Joe Strummer!

The Clash - London Calling (Live Paris 1980):

Spéciale Joe Strummer (3 heures!)
FIP, le 9 Octobre 2018

1) punk rock warlord
2) keys to your heart (joe strummer and the 101ers)
3) fulero (zuco 103)
4) trash city
5) the guns of brixton (the clash)
6) holidays in the sun (the sex pistols)
7) i m gonna move right in (the velvet underground)
8) rose of erin
9) tennessee rain
10) sandpaper blues
11) theme from lawrence of arabia (teisco del rey)
12) yalla yalla (joe strummer and the mescaleros)
13) police and thieves (the clash)
14) bbc world service
15) london calling (the clash)
16) junco partner
17) rebel waltz (the clash)
18) ride your donkey
19) train in vain (the clash)
20) armagideon time (the clash)
21) reboot the mission (the wallflowers)
22) filibustero
23) afro cuban be bop
24) techno d day
25) julie s been working for the drug squad (the clash)
26) let s go crazy (the clash)
27) the magnificent dance (the clash)
28) the magnificent seven (the clash)
29) sandpaper blues
30) rock el casbah (rachid taha)
31) london is burning
33) night scene (the rumblers)
33) london's burning (the clash)
34) czechoslovak song / where is england (joe strummer and paul simonon )
35) u.s. north (joe strummer and mick jones )
36) over the border (jimmy cliff and joe strummer)
37) viperland
38) armagideon time (the clash)
39) letsagetabitarockin
40) pouring rain (joe strummer and paul simonon )
41) garageland (the clash)
42) get down moses
43) below the bassline (ernest ranglin)
44) long shadow (joe strummer and the mescaleros)
45) it’s a rockin world
46) wrong em boyo (the clash)
47) mick and paul were different
48) johnny appleseed
49) the cool impossible
50) redemption song (johnny cash and joe strummer)
51) redemption song (manu codjia trio)
52) blues on the river
53) burnin streets
54) silver and gold
55) nica libre

Et aujourd'hui, le Rap...

Les députés britanniques ont critiqué les rappeurs, et en particulier le dernier style de rap intitulé Drill, pour la violence prônée dans leurs paroles.

En réponse, un rappeur dénommé Drillminister a écrit un rap entièrement à base de phrases prononcées par des parlementaires britanniques :

Drillminister - Political Drillin :
---------------------------------------
Autre musique


Retour du facteur, avec une chanson anti-Macron: Extrait de Diviser pour mieux régner (Olivier Besancenot et Jo, 2018, avec les paroles).

Soul à la française, avec Lisa Melissa qu'on avait déjà vue par ici et son nouveau clip sur Time:

Une autre Lisa, Lisa and The Lips est l'avatar Soul éphémère, en 2014, du groupe The Bellrays. Leur unique disque éponyme en écoute ici est pas mal.

Morceau rare, Le Grand Bleu (d'Eric Serra et Guinis Pandelis), adapté par la Mano Negra pour le disque Diversion (Virgin, 1990).

Enfin Rocé, suite: 27 mai 1990, Rocé se souvient de la sortie de la première compilation de rap français : Rapattitude
Zoé Varier, France Inter, le 2 décembre 2018
----------------------------------------------
Cinéma


Je tombe sur 5 extraits d'un moyen métrage (48 minutes) de la cinéaste sénégalaise Dyana Gaye, Un Transport en Commun (2009). Mais ce n'est pas un simple film, c'est une comédie musicale, Dakar Side Story en quelque sorte, et la dizaine de minutes de ces extraits sont savoureux.

Ethnographie des Parisiens: extrait de Petit à Petit (Jean Rouch, 1969)
-----------------------------------
Le Péril Jaune : Macron Démission !!!


mercredi 28 novembre 2018

ELO#349 - Palestine et art


28 novembre 2018

Beau texte-témoignage ci-dessous de la chanteuse engagée Dominique Grange, signataire de l'appel des 80 artistes contre la saison France-Israël, qui était son intervention sur le stand BDS à la dernière Fête de l'Huma:

Chantons pour eux, pas contre eux
Dominique Grange (chanteuse engagée à perpétuité), Fête de l'Huma, le 15 septembre 2018

Sa vidéo de 2015, Détruisons le mur !, a été illustrée par Tardi, son compagnon (voir ci-dessus).


Interview du groupe Muqata’a de Ramallah :

Notre musique est un moyen de déstabiliser, d’être un bug dans le système
Kieran Yates, The Guardian, le 20 octobre 2018

Polémique sur la photographie de Aed Abu Amro à Gaza:


Cette photo d'un Palestinien protestant contre le blocus de Gaza est devenue virale
Salma Khouja, Huffington Post, le 25 octobre 2018

Stop romanticising that viral image of a Palestinian protester – it's not a poetic moment
Louis Staples, The Independent, le 26 octobre 2018

Et que penser de celles de Saber al-Ashkar?


D'aucuns pensent que ces photographies sont trop belles et trop glamour pour dépeindre une réalité horrible, qu'elles risques d'être récupérées comme icônes et perdre leur rôle d'information et de dénonciation, qu'elles ne sont pas assez informatives pour ne pas se noyer dans un flot d'images qui n'aident pas à la compréhension...

Je ne suis pas d'accord, mais le débat est ouvert...
------------------------------------------
Autre musique


Le chanteur irlandais Hozier invite Mavis Staples pour chanter une chanson dédiée à Nina Simone:

Nina Cried Power 

Une version live:

Les paroles (où l'on retrouve Nina Simone, Billie Holliday, Mavis Staples, Curtis Mayfield, Patti LaBelle, John Lennon, James Brown, B.B. King, Joni Mitchell, Pete Seeger, Marvin Gaye, Millie Jackson, Bob Dylan, Woody Guthrie):

It's not the waking, it's the rising
It is the grounding of a foot uncompromising
It's not forgoeing of the lie
It's not the opening of eyes
It's not the waking, it's the rising
It's not the shade, we should be past it
It's the light, and it's the obstacle that casts it
It's the heat that drives the light
It's the fire it ignites
It's not the waking, it's the rising
It's not the song, it is the singing
It's the hearing of a human spirit ringing
It is the bringing of the line
It is the baring of the rhyme
It's not the waking, it's the rising
And I could cry power (power)
Power (power)
Power Nina cried power
Billie cried power
Mavis cried power
And I could cry power
Power (power)
Power (power)
Power
Curtis cried power
Patti cried power
Nina cried power
It's not the wall but what's behind it
The fear of fellow men, his mere assignment
And everything that we're denied
By keeping the divide
It's not the waking, it's the rising
And I could cry power (power)
Power (power)
Oh, power Nina cried power
Lennon cried power
James Brown cried power
And I could cry power
Power (power)
Power (power)
Power, lord
B.B. cried power
Joni cried power
Nina cried power
And I could cry power
Power has been cried by those stronger than me
Straight into the face that tells you
To rattle your chains if you love being free


A propos de Nina Simone, Sandra Nkake - Four Women (de Nina Simone) en 2015:

Nina Simone - Voleurs (1977)

A propos de Mavis Staples, il y a un morceau de moins de 4 minutes que j'arrive rarement à écouter moins de 15 fois d'affilée, Let's Do It Again, la chanson écrite par Curtis Mayfield pour Mavis Staples, mais ici interprété par George Benson. Heureusement, je viens d'en découvrir une version étendue sur plus de 6 minutes, et j'arrive à ne l'écouter que 9 fois de suite...

Encore cinq chansons anti-flics:

Zaïdi El Batni - Ya Malik Ya Malik (Algérie-France, 1987 ?)

The Thugs - Waiting (France, 1996)

Pierpoljak - Police (France, 1999)

Usé - Danser un Slow avec un Flic (France, 2018)

Fuse ODG - Bra Fie (Ghana, Jamaïque, UK, 2018)

Les listes sont mises à jour avec plus de 170 chansons maintenant...
 
Encore un article sur Rocé:

« Par les damné.e.s de la Terre », l’hommage aux luttes du passé de Rocé
Nadialna, le 22 novembre 2018
http://dialna.fr/interview-par-les-damne-e-s-de-la-terre-lhommage-aux-luttes-du-passe-de-roce/

On termine avec du blues, d'abord un  blues de 9 minutes, Poor Boy Blues, par Champion Jack Dupree à Montreux, le 17 juin 1971, avec King Curtis au saxophone, deux mois avant sa mort, et Cornell Dupree à la guitare...

Enfin, un peu de blues de Sonny Boy Williamson dans les années 1960:

Your Funeral, My Trial

Bye Bye Bird (1963)

Un morceau de 1964:
------------------------------------------------
Palestine - le documentaire censuré


Vous vous souvenez sûrement de ce documentaire réalisée par la chaîne Al-Jazira, propriété du Qatar, sur l’action du lobby pro-israélien aux États-Unis. Sous pression des Etats-Unis, le Qatar avait accepté de d'exiger d'Al Jazira de ne pas le diffuser.

Orient XXI en France, Electronic Intifada aux États-Unis et Al-Akhbar au Liban, ont obtenu une copie de ce documentaire et ont décidé de le diffuser sur leurs sites web:

Un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux États-Unis
Orient XXI, le 2 novembre 2018

Lobby pro-israélien aux Etats-Unis: “Au fond, Israël se fiche de l’antisémitisme”
Mathilde Blottière, Télérama, le 25 novembre 2018.
https://www.telerama.fr/medias/lobby-pro-israelien-aux-etats-unis-au-fond,-israel-se-fiche-de-lantisemitisme,n5902013.php#xtor=EPR-126

Avec maintenant les 4 épisodes en ligne:

1) La guerre secrète

2) Orienter les élites

3) La chasse aux sorcières

4) Le marketing de l’occupation

mercredi 21 novembre 2018

ELO#348 - Les chansons non-américaines les plus tristes du monde


21 novembre 2018

On continue le Topito Entre Les Oreilles! Après les 20 chansons américaines les plus tristes du monde, et après les 20 chansons les plus gaies du monde, voici les 10 chansons non-américaines les plus tristes du monde!

1) Petenera, Pepe de la Matrona (Espagne 1957)
2) Mara Beboos, Hassan Golnaraghi (Iran, années 1960)
3) Aatini Al Nay Wa Ghani, Fairouz (Liban, 1965)
4) Ne Me Quitte Pas, Jacques Brel (France, 1966)
5) Te Recuerdo Amanda, Victor Jara (Chili, 1969)
6) Chega de Saudade, Joao Gilberto (Brésil, 1959)
7) Sodade, Bonga (Angola, 1974)
8) Tezeta, Mahmoud Ahmed (Ethiopie, 1974)
9) Assouf, Tinariwen (Mali, 2006)
10) Pause, Rafeef Ziadah (Palestine, 2015)


Et  la combinaison des deux, les 30 chansons les plus tristes du monde :

https://www.youtube.com/watch?v=XmygnicYLIA&list=PLkeA_mTMOkTt1UMWHWjnQks3r8oqM7BcD

1) Trouble of the World, Mahalia Jackson (USA, 1959)
2) Gloomy Sunday, Billie Holiday (USA, 1947)
3) I Wish I Knew How it Would Feel to Be Free, Nina Simone (USA, 1967)
4) Petenera, Pepe de la Matrona (Espagne 1957)
5) Double Trouble, Otis Rush (USA, 1958)
6) Part Time Love, Clay Hammond (USA, 1982)
7) Walking the Backstreets and Crying, Little Milton (USA, 1983)
8) Let Me Down Easy, Bettye Lavette (USA, 2000)
9) Mara Beboos, Hassan Golnaraghi (Iran, années 1960)
10) Aatini Al Nay Wa Ghani, Fairouz (Liban, 1965)
11) Please Come Home for Christmas, Charles Brown (USA, 1960)
12) Lost Someone, James Brown (USA, 1961)
13) Walk on By, Dionne Warwick (USA, 1963)
14) Unfair, Barbara Lynn (USA, 1964)
15) Crying Time, Ray Charles (USA, 1965)
16) Nothing Takes The Place Of You, Toussaint Mc Call (USA, 1967)
17) Inner City Blues, Marvin Gaye (USA, 1971)
18) In the Rain, The Dramatics (USA, 1972)
19) In the Ghetto, Candi Staton (USA, 1972)
20) Ne Me Quitte Pas, Jacques Brel (France, 1966)
21) Te Recuerdo Amanda, Victor Jara (Chili, 1969)
22) Chega de Saudade, Joao Gilberto (Brésil, 1959)
23) Sodade, Bonga (Angola, 1974)
24) Tezeta, Mahmoud Ahmed (Ethiopie, 1974)
25) Assouf, Tinariwen (Mali, 2006)
26) Time, Tom Waits (USA, 1985)
27) Nothing compares 2 U, Sinead O’Connor (USA-Irlande, 1990)
28) Hurt, Johnny Cash (USA, 2002)
29) Hate, Cat Power (USA, 2006)
30) Pause, Rafeef Ziadah (Palestine, 2015)
--------------------------------------
Chansons engagées


Kery James - J’rap encore:

    La plupart des rappeurs ont baissés leur futal
    Moi, j’dénonce le système depuis « La vie est brutale »
    Skyrock les a mis à g’noux
    Comme l’Occident devant Netanyahou
    Mais moi, j’rap encore

Kery James - Amal, pour Amal Bentounsi, soeur de Amine, assassiné par la polisssssse française

Camélia Jordana, anti-flics, mais en anglais: Freddie Gray (2018)... on met donc à jour la liste des chansons contre la brutalité policière...

Anthony Hamilton, anti flics: Love Conquers All

Angela Johnson, anti-Trump: Inclusion

Nick Cave, anti-Anthropocène: Anthrocene (2016.)

Angela Johnson, anti-flics: Black Boy Lullaby (2014)

Dansons avec les travailleurs immigrés, anti flics: Versailles (1971)

Le rappeur Rocé fait resurgir « une autre histoire, dite par d’autres voix »
Franck Descollonges, Pan African Music, le 13 novembre 2018
http://pan-african-music.com/par-les-damne-e-s-de-la-terre-roce/

Rocé se fait l’archiviste de la langue en action
Stéphanie Binet, Le Monde, le 19 novembre 2018
https://www.lemonde.fr/musiques/article/2018/11/19/rap-roce-se-fait-l-archiviste-de-la-langue-en-action_5385398_1654986.html

Et à propos de la compilation de Rocé, une autre compilation de 2013 sur le même thème, mais plus orientée Jazz: MOBILISATION GENERALE – Protest and Spirit Jazz from France 1970-1976
http://www.bornbadrecords.net/releases/bb057-va-mobilisation-generale-protest-and-spirit-jazz-from-france-1970-1976/
------------------------------------------
Autre musique, un peu plus gaie


Nouvel extrait de l'album que José James consacre à Bill Withers, ici Lovely Day, avec Lalah Hathaway:

Au passage, la version de Anthony David de la même chanson.

Petit flashback dans les années 1990, d'abord avec Sting qui chante aussi Bill Withers avec BB King: Ain't No Sunshine (1990)

Ensuite Us3 - Cantaloop (1994):

Et enfin Big Soul, groupe californien qui eut surtout du succès en France avec son disque de 1995 dont sont issus ces deux seuls tubes:

Hippy Hippy Shake

Le Brio
-----------------------------------
Nos chers disparus

Tony Joe White - Swamp Rap (1981)

Roy Hargrove RH Factor - concert de deux heures enregistré à la grande Halle de la Villette le vendredi 10 septembre 2004 (j'y étais!)
http://digital.philharmoniedeparis.fr/doc/CIMU/0732384/festival-jazz-a-la-villette-roy-hargrove-rh-factor

Avec :
Roy Hargrove (trompette, claviers, chant)
Keith Anderson (saxophones alto et ténor)
Jacques Schwarz-Bart (saxophone ténor, flûte)
Bobby Sparks (claviers)
Todd Parsnow (guitare)
Jason Thomas (batterie)
Willie Jones III (batterie)
Renee Neufville (chant, claviers)

Setlist :
In a Silent Way / Miles Davis
Rich Man’s Welfare / Karl Denson
Hardgroove / B.J. Wright
Pastor T / Keith Anderson
The Joint / Roy Hargrove
Forget Regret / Jacques Schwarz-Bart
Juicy / Roy Hargrove ; Mandel ; Renée Neufville
For Fun ; Give Up the Funk (Tear the Roof Off the Sucker) / Jérôme Brailey ; George Clinton ; William « Bootsy » Collins
Bop Drop / Keith Anderson
I’ll Stay / George Clinton ; Graze Hazel
[Non identifié] ; présentation des musiciens / Roy Hargrove RH Factor
Universe / Roy Hargrove RH Factor
Crazy Race / Roy Hargrove
[Non identifié] / Roy Hargrove RH Factor
-------------------------------------
Humour


Didier Super a rejoint En Marche et il va relancer leur com':

Usul a rejoint l'écologie et relance aussi la com:

Humour noir:

mercredi 14 novembre 2018

Soixante-dix ans de chansons pour la Palestine


Soixante-dix ans de chansons pour la Palestine
Emmanuel Dror
Publié initialement le 31 mai 2018 sur le site de Contretemps

Liste mise à jour des chansons, leurs interprètes, le pays et l'année

En ce qui concerne la retranscription phonétique de l'arabe en lettres latines, la prononciation d'une même lettre (les voyelles surtout) peut varier selon l’auteur, et selon s'il s'agit d'arabe littéral ou dialectal.


En rouge, les chansons qui ne sont pas disponibles sur Youtube

  1. Ya Zayer Mahda Issa (Oh visiteur du berceau de Jésus), Najah Salam, Liban, 1948
  2. Filastin (Palestine), Mohammed Abdel Wahab, Égypte, 1949
  3. Nasser (Le Victorieux), Mohammed Abdel Wahab, Egypte, 1956
  4. Ya Akhi al-Laje’ (Oh, mon frère le réfugié), Kamal Nasser, Palestine, 1956
  5. Rajioun (Nous reviendrons), Fairuz, Liban, 1957
  6. Ahtarifou al-Houzna (Est-ce que tu connais la tristesse), Fairuz, Liban, 1957
  7. Ya Jisran Khachabiyan (Oh ponts de bois), Fairuz, Liban, 1957
  8. Jisr al-Awda (Les ponts du retour), Fairuz, Liban, 1957
  9. Al-Watan al-Akbar (La patrie la plus grande), Abdel Halim Hafez, Égypte, 1960
  10. Sawt al-Jamahir (La voix des masses), Mohammed Abdel Wahab, Égypte, 1963
  11. Al-Massih (Le Messie), Abdel Halim Hafez, Égypte, 1967
  12. Sanarjiou Yawman (Nous retournerons un jour), Fairuz, Liban, 1967
  13. Bissane, Fairuz, Liban, 1967
  14. Yaffa, Fairuz et Joseph Azar, Liban, 1967
  15. Al-Quds al-Atiqah (La vieille ville de Jérusalem), Fairuz, Liban, 1967
  16. Zahrat al-Madain (La fleur des villes), Fairuz, Liban, 1967
  17. Sayfun fal-Yuchhar (Une épée doit être brandie), Fairuz, Liban, 1967
  18. Jibal al-Sawan (Les montagnes de silex), Fairuz, Liban, 1969 (disque entier)
  19. Ya Falastiniyya (Oh Palestiniens), Cheikh Imam, Égypte, 1968
  20. Asbaha indi al-Ana Bunduqiyyah (Maintenant je me suis procuré un fusil), aussi appelée Tarik Wahed (La seule direction), Oum Kalthoum, Égypte, 1969
  21. Mawtini (Ma Patrie), Palestine, 1934
  22. Biladi (Mon Pays), Palestine, années 1970
  23. Ana Samid (Je résiste), Al-Firqah al-Markaziyyah, Palestine/Liban, années 1970
  24. Fidaiyyeh (Fedayin), Al-Firqah al-Markaziyyah, Palestine/Liban, années 1970
  25. Kalachnikov, Al-Firqah al-Markaziyyah, Palestine/Liban, années 1970
  26. Al-Assifa (La tempête), membres du Fatah, Palestine/Liban, 1974
  27. The Urgent Call of Palestine (L'appel urgent de la Palestine), Zeinab Shaath, Liban 1973
  28.  Men Sejen Akka (De la prison de Saint Jean d'Acre), Al Ashikin, Palestine/Syrie, années 1980
  29. Habat al-Nar (Le feu souffle), Al Ashikin, Palestine/Syrie, années 1980
  30. Filastin (Palestine), Jil Jilala, Maroc, 1973
  31. Filastin (Palestine), Nass El Ghiwane, Maroc, années 1970
  32. Falastini (Palestinien), Jaafar Hassan, Irak, 1978
  33. Ounadikom (Je vous appelle), Ahmad Kaabour, Liban, 1976
  34. Bitaqat Hawiyyah (Carte d'identité), aussi connue sous le nom de Sajjil Ana Arabi (Inscris, je suis Arabe), Ahmad Kaabour et George Qurmuz, Liban, 1976
  35. Jawaz al-Safar (Le Passeport), Marcel Khalife, Liban, 1976
  36. Rita wa al-Bunduqiyyah (Rita et le fusil), Marcel Khalife, Liban, 1976
  37. Ila Ummi (À ma mère), Marcel Khalife, Liban, 1976
  38. Ahmed al-Arabi (Ahmed l'Arabe), Marcel Khalife, Liban, 1984 (disque entier)
  39. Ana Amchi (Je marche debout), Marcel Khalife, Liban, 1985
  40. Asfour (Un oiseau), Marcel Khalife, Liban, 2003
  41. Equal Rights (Droits égaux), Peter Tosh, Jamaïque, 1977
  42. A Peace That We Never Before Could Enjoy (Une Paix dont nous n’avions jamais pu profiter), Ray Charles, USA, 1978
  43. Oliver's Army (L’armée d’Olivier), Elvis Costello, UK, 1979
  44. Miss Maggie, Renaud, France, 1985
  45. Triviale Poursuite, Renaud, France, 1988
  46. Tout le Monde y Pense, Francis Cabrel, France, 1989
  47. J’Ai Vu, Niagara, France, 1990
  48. Baïonnettes, Zebda, France, 1992
  49. War Crimes (Crimes de guerre), Special AKA, UK, 1982
  50. Sabra wa Chatila (Sabra et Chatila), Nass El Ghiwane, Maroc, 1983
  51. Ibrahim, Bérurier Noir, France, 1987
  52. Carte d’Identité, Colette Magny, France 1977
  53. Hubb ala al-Tariqah al-Filastiniyyah (L'amour à la palestinienne), Sabreen, Palestine, 1984
  54. Dukhan al-Barakin (La fumée des volcans), Sabreen, Palestine, 1984
  55. An Ensan (À propos d'un homme), Sabreen, Palestine, 1984
  56. Atfal al-Intifada (Les enfants de l’Intifada), Mustafa al Kurd, Palestine, 1987
  57. Sharrar (L’étincelle), Suhail Khoury, Palestine, 1988
  58. Dawla (L’État), Thaer Barghouti, Palestine, 1988
  59. Jay al-Hamam (Les colombes arrivent), Sabreen, Palestine, 1994
  60. Al-Hulm al-Arabi (Le rêve arabe), collectif, monde arabe, 1998
  61. Telfan Ayache (Téléphone à Ayache), Ziad Rahbani, Liban, 1996
  62. Qana, Majida El Roumi, Liban, 1996
  63. Sakata al-Kinaa (Les masques sont tombés), Majida El Roumi, Liban, 1994
  64. Wein al-Malayeen? (Où sont les millions), Julia Boutros, Liban, années 1990
  65. Hajar al-Mensiyen (Les pierres des oubliés), Julia Boutros, Liban, 1995
  66. Israel, Hicham Abbas, Egypte, années 2000
  67. Ana Bakrah Israel (Je hais Israël), Shaaban Abdel Rahim, Égypte, 2000
  68. Al-Quds Haterga Lina (Jérusalem nous reviendra), collectif, Égypte, 2002
  69. Voyage en Palestine, Casse-Pipe, France, 1998
  70. J’Aurais Pu Croire, IAM, France, 1993
  71. Jeteur de Pierre, Sniper, France, 2003
  72. Gun Music (La musique des fusils), Talib Kweli, USA, 2002
  73. Self Evident (Évident), Ani di Franco, USA, 2002
  74. Intifada, Ska-P, Espagne, 2002
  75. Charlatown, Gnawa Diffusion, France, 2003
  76. Al-Quds (Jérusalem), Kadhem Saher, Irak, années 2000
  77. Kollena Wahed (Nous sommes tous unis), Tamer Hosni, Égypte, 2009
  78. Gaza Calling (Gaza appelle), Checkpoint 303, Tunisie/Palestine, 2007
  79. Gazze (Gaza), Murat Solmaz, Turquie, 2009
  80. L'Homme de Gauche, Rayess Bek, Liban, 2010
  81. Ghareeba (L'étrangère), Kamilya Jubran, Palestine, 2005
  82. Fares Odeh, Rim Banna, Palestine, 2005
  83. Sarkhat Min al-Quds (Un cri de Jérusalem), Rim Banna, Palestine, 2010
  84. Yaffa (Jaffa) Reem Kelani, Palestine, 2006
  85. Jenin, Basel Zayed, Palestine, 2006
  86. Al-Saber Ya Mubtali (Patience oh malheureux), Amal Murkus, Palestine, 2007
  87. Ala Hadhihi al-Ard (Sur cette terre), Trio Joubran, Palestine, 2009
  88. Meen Irhabi ? (Qui est le terroriste ?), DAM, Palestine, 2001
  89. Ihda (Dédicace), DAM, Palestine, 2006
  90. Men al-Kaheff (Dans la cave), Ramallah Underground, Palestine, 2007
  91. 1948, Ragtop, Palestine/USA, 2009
  92. Shades of Anger (Nuances de colère), Rafeef Ziadah, Palestine/Canada, 2009
  93. Boomerang, MBS et DAM, Algérie et Palestine, 2004
  94. Mes Endroits, La Caution et DAM, France et Palestine, 2006
  95. People Not Places (Les gens, pas les lieux), Invincible et DAM, USA et Palestine, 2008
  96. Palestine ChChing, Sikh Knowledge, Inde/Canada, 2009
  97. Palestine Will Be Free (La Palestine sera libre), Maher Zain, Suède/Liban, 2009
  98. Baddi Salam (Je veux la Paix), Mahmoud Jrere (de DAM) et Shadia Mansour, Palestine et Palestine/UK, 2007
  99. Hamdulilah Gaza (Bénie soit Gaza), Narcicyst et Shadia Mansour, Irak/Canada et Palestine/UK, 2009
  100. L’Expression Contre l'Oppression, rap collectif, Belgique, 2009
  101. Long Live Palestine (Longe vie à la Palestine), Shadia Mansour (Palestine/UK), DAM (Palestine), Lowkey (Irak/UK), Narcicyst (Irak/Canada), Eslam Jawaad (Liban/UK), Hichkas (Iran), Reveal (Iran/UK), Mongrel (UK) et Hasan Salaam (USA), 2009
  102. Horizon, Code Rouge et Amel Mathlouthi, Belgique et Tunisie, 2010
  103. They Shoot Children, Don't They? (Ils tirent sur des enfants, n’est-ce pas ?), Oi Polloi, UK, 2006,
  104. The Day the World Gets 'Round (Le jour où le monde réussit), Yusuf Islam (Cat Stevens), UK, 2009
  105. We Shall Overcome (Nous triompherons), Roger Waters, UK, 2010
  106. Peace on the Shores of Gaza (La Paix sur les rives de Gaza), Tommy Sands, Irlande, 2010
  107. Don’t it make you wonder? (Est-ce que ça ne te fait pas réfléchir ?), Mic Righteous, UK, 2010
  108. En Palestine, Michel Bühler, Suisse, 2004
  109. Enfant du Destin (David), Médine, France, 2004
  110. Rainin' In Paradize, Manu Chao, France, 2007
  111. Palestine, Yann Tiersen, France, 2010
  112. Avec le Coeur et la Raison, Kery James, France, 2009
  113. A Force de le Dire, Youssoupha, France, 2009
  114. Sans Histoire, Amazigh Kateb, France, 2009
  115. J'Commence Tout Doux, Mister You, France, 2010
  116. Si la Vie m'a Mis Là, Tryo, France, 2004
  117. Si Loin, Si Proche, La Compagnie Jolie Môme, France, 2005
  118. Guerriers Sans Armes, Kalash, France, 2008
  119. Palestine, les Brixton Cats, France, 2005
  120. Palestine, les 400 Hyènes, France, 2006
  121. Palestine, MAP, France, 2009
  122. Palestine, ZEP, France, 2009
  123. Inscris, Je Suis Arabe, ZEP, France, 2009
  124. Al-Amal Rahina (L'espoir en otage), Kwal, France, 2010
  125. Road to Peace (La route vers la Paix), Tom Waits, USA, 2006
  126. Qana, Patti Smith, USA, 2006
  127. The Emperor's Clothes (Les habits de l’Empereur), Invincible, USA, 2009
  128. We Will Not Go Down (Song for Gaza) (Nous ne nous rendrons pas, Chanson pour Gaza), Michael Heart, Syrie/USA, 2009
  129. On this Land (Sur cette Terre), Omar Offendum, Syrie/USA, 2011
  130. Madness (La Folie), Harrison "Professor" Stafford, USA, 2011
  131. Fixed Frequencies (Fréquences fixes), Propagandhi, Canada, 2005
  132. End the Occupation (Non à l’occupation), The Brat Attack, Canada, 2008
  133. Dear Ocean (Cher Océan), Narcicyst et Stefan Christoff, Canada, 2010
  134. Afghanistan, Jimmy Cliff, Jamaïque, 2011
  135. Freedom for Palestine (Liberté pour la Palestine), Lowkey, Attab Haddad (Irak/UK), Faithless, One Giant Leap, Kubb, Specimen A, Mark Thomas, Michael Rosen, LSK, Andrea Britton, Joelle Barker, des membres du London Community Gospel Choir (UK), et le Durban Gospel Choir (Afrique du Sud), 2011
  136. Ghosts of Deir Yassin (Les fantômes de Deir Yassine), Phil Monsour et Rafeef Ziadah, Liban/Australie et Palestine/Canada, 2012
  137. The New Black (Le nouveau Noir), The Mavrix et Mohammed Omar, Afrique du Sud et Palestine, 2012
  138. Lazem Netghayyar (Nous devons changer), Shadia Mansour et Omar Offendum, Palestine/UK et Syria/US, 2013
  139. Multi Viral, Calle 13 et Kamilya Jubran, Porto-Rico et Palestine, 2013
  140. Somos Sur (Nous sommes le sud), Ana Tijoux et Shadia Mansour, Chili et Palestine/UK, 2014
  141. Freedom For Us All (La liberté pour nous tous), Iain Ewok, Afrique du Sud, 2012
  142. Intifada Intellect, Iain Ewok et Raheem Kemet, Afrique du Sud, 2014
  143. Scarlett Johansson Has Gas (Scarlett Johansson a des gaz), DAM, Palestine, 2014
  144. Israel vs. Palestine, Juice Rap News, Norman Finkelstein et DAM, Australie, USA et Palestine, 2014
  145. Wahchani Bladi (Mon pays me manque), Carole Samaha, Liban, 2013
  146. Rissala min Zinzana (Lettre de prison), DAM, Palestine, 2011
  147. Dabber Halak ya Fayyad, (Débrouille-toi Fayyad), Qassem al-Najar, Palestine, 2012
  148. Yasmin (Jasmin), Moneim Adwan, Palestine, 2013
  149. Wein Ma Fi Hada (Quand il n'y a personne), Sabreena Da Witch, Palestine, 2011
  150. Sout (Du bruit), The Revolution Makers, Palestine, 2013
  151. Normalize This! (Normalisez-moi ça !), Remi Kanazi, Palestine/USA, 2012
  152. Al-Kofeyye Arabeyye (Le Keffieh est arabe), Shadia Mansour, Palestine/UK, 2011
  153. Une Vie de Moins, Zebda, France, 2012
  154. Impossible, Gazateam, Palestine/France, 2012
  155. Ehkee (Parle), The Refugees of Rap et Tamer Nafar, Syrie/France et Palestine, 2013
  156. Allah al-Thawra (Dieu de la Révolution), Terez Sliman, Tamer Nafar, Marwan Makhoul, Palestine, 2014
  157. Erfaa Rassak (Lève la tête haute), Mohamed Assaf, Palestine, 2014
  158. Boycott Israël, Don Martin (Norvège), Immortal Technique (Pérou/USA), Eltipo Este (Cuba), Tumi (Afrique du Sud), Tonto Noiza (France), 2014
  159. The Trees Will Grow Again (Les arbres grandiront à nouveau), Sacramento Knoxx, USA, 2014
  160. Climbing Fences (En escaladant les barrières), Sonia Montez, USA, 2014
  161. Gaza Soccer Beach, Médine, France, 2014
  162. Min enta ? (Qui es-tu ?), DAM, Palestine, 2015
  163. Shaddena al-Heil (Renforcer notre Résistance), The Revolution Makers, Palestine, 2015
  164. Pause, Rafeef Ziadah, Palestine/UK, 2015
  165. Ashtata (La pluie), Terez Sliman et Sophia Adriana, Palestine et Portugal, 2016
  166. Liot Aravi (Être un arabe), Jowan Safadi, Palestine, 2015
  167. Alameh (Signe), Tamer Abu Ghazaleh, Palestine, 2017
  168. Everyland (Toute Terre), 47 Soul, Palestine, 2015
  169. Ila Bassel (Pour Basel), Maimas, Palestine, 2017
  170. Bafaker Erhal (Je pense à partir), Tamer Nafar, Palestine, 2017
  171. Détruisons le Mur !, Dominique Grange, France, 2015
  172. The Olive Branch, HK et les Saltimbanks, France, 2015
  173. Free Palestino, Velaphi, Afrique du Sud, 2017
  174. Palestina (Palestine),Puel Kona, Karamelo Santo et Las Manos de Filippi, Argentine, 2016
  175. Wait For Her (Attends-la), Roger Waters, UK, 2017
  176. Falasteen Habibti (Palestine mon amour), David Rovics, USA, 2014
  177. Checkpoint, Jasiri X, USA, 2014
  178. We Gotta Pray (Nous devons prier), Alicia Keys, USA, 2014
  179. Season of Change (La saison du changement), Bettye Lavette et Stone Foundation, USA/UK, 2017
  180. We Could Be Free (Nous pourrions être libres), Vic Mensa, USA, 2017
  181. In Jerusalem (À Jérusalem), Rafeef Ziadah, Palestine/UK, 2017
  182. Enti al-Ahed (Toi la Promesse), Tania Maria Sakkal, Syrie/Jordanie, 2017
  183. Ena Tragoudi gia tin Ahed Tamimi (Une chanson pour Ahed Tamimi), Andreas Manolidis et Sylvia Kapernarou, Grèce, 2018
  184. Supremacy (Suprématie), le Trio Joubran et Roger Waters, Palestine et UK, 2018
  185. Block9 Creative Retreat Palestine (La retraite créative du Block9 en Palestine), Le Trio Joubran, Akram Abdulfattah, Wassim Qassis (Palestine), Mashrou’ Leila (Liban), Block9, Brian Eno, Fred, EBS (UK), Róisín Murphy (Irlande), The Black Madonna (USA), 2018
  186. Sawt al-Moukawama (La voix de la résistance), Rim Banna (Palestine), Checkpoint 303 (Tunisie/Palestine), Bugge Wesseltoft (Norvège), 2018
  187. Al-Rabye al-Ahmar (Le Printemps Rouge), Bashir Besaiso, Mohammed Al-Baz, Minim Awad et Ehab Khrais, Palestine, 2018
  188. Ila Mata Ya Rabbou (Jusqu’à quand, Seigneur?), Fairuz, Liban, 2018
  189. Adda al-Nahar (Un nouveau jour), Haidar Eid, Palestine, 2018
  190. Carry The Earth (Porte la Terre), le Trio Joubran et Roger Waters, Palestine et UK, 2018