mercredi 17 octobre 2018

ELO#344 - Des nouvelles de Manu Chao


17 octobre 2018

J'avais raté les derniers épisodes, mais Manu Chao semble avoir quitté Barcelone et sa copine espagnole fin 2016 pour Athènes et une nouvelle copine Greque, Klelia Renesi, avec qui il forme le duo Tipota, et avec qui il enregistre plein de chansons...

Au départ, le nom Tipota est mystérieux, d'autant qu'ils l'écrivent Ti.Po.tA, et ils entretiennent le mystère. En dessous du clip Moonlight Avenue, ils proposent l'acronyme Transe Indie Progressiv Organik Trash Amor... Mais connaissant Manu Chao et sa musique qui n'est ni Transe, ni Progressive, ni Trash, je sentais la fausse piste volontaire... Néanmoins, pas mal d'articles sortis en 2017 tombent dans le piège et sautent sur l'explication, sans chercher plus loin...

Klelia Renesi est grecque et je me suis demandé si Tipota voulait dire quelque chose en grec, et effectivement, ça veut dire "rien". On s'aperçoit d'ailleurs qu'ils écrivent souvent "Tipota is nothing", donc je pense que le jeu de mot est surtout là dessus... Ce n'est pas vraiment un groupe, c'est juste un duo qui fait des chansons avec un ukulele, c'est "rien" quoi... mais de ce "rien", on va faire fantasmer les journalistes (et les fans). C'est la répétition de l'illustre ancêtre de Klelia, Ulysse, qui piégeait le cyclope en lui disant s'appeler Nemo... En tout cas c'est mon interprétation...

ATHINA VRAZI (Athènes bout)

MOONLIGHT AVENUE (où les deux nagent à poil dans la mer)

NO SOLO EN CHINA HAY FUTURO

WORDS OF TRUTH

Peki Peki Song

Do you hear me calling (pour les réfugiés)

Ti.po.ta Winds

Anatoli (avec Sokratis Malamas)

Ti.po.ta is nothing ... but a rubber dolly song

Vivir sin ti

Et vous vous souvenez de Madjid, son ancien guitariste (encore présent sur ATHINA VRAZI et WORDS OF TRUTH d'ailleurs)? Il joue ici avec un groupe de musique algérienne:
--------------------------------------------
Autre musique


Des vidéos de concert de cet été en Hollande:

Leon Bridges:

Beyond

You don't know

Deva Mahal:

It's Down To You

Dream

Aloe Blacc:

The Man

My Way

Brooklyn in the Summer

Youssou Ndour avec Angelique Kidjo - Get Up, Stand Up (de Bob Marley) en 2016 au Bataclan à Paris:

Concert de Youssou N'Dour (extrait de 1h20) à Bercy à Paris en 2008:

Et un disque de Prince vient de sortir, un concert qu'il avait fait tout seul au piano en 1983. En voici trois extraits: Mary Don't You Weep, 17 Days et Why the Butterflies.
--------------------------------------------
Gaza

Les manifestations à Gaza pour la Grande Marche du Retour continuent, vous avez peut-être vu le documentaire qui y était consacré sur Envoyé Spécial, et les morts s'accumulent... plus de 200 depuis le mois de mars, en moyenne une demi douzaine par vendredi... mais il est difficile de démoraliser les Gazaouis:

Prenez Saber al-Ashkar, 29 ans, il a perdu ses jambes, mais cela ne l'empêche pas de participer (et cette photographie vient de gagner le grand prix du festival de Bayeux Calvados Normandie).


Prenez Razan El Najjar, 21 ans, jeune infirmière qui aidait les manifestants blessés: elle a été abattue par l'armée israélienne en juin... Le Palestinien Iyad Alastal a réalisé un film sur elle.

Gaza, une trace du papillon est en ce moment en tournée en France, avec Iyad Alastal et les parents de Razan, pour montrer le film. Peut-être qu'il passera près de chez vous?

Octobre:
Mercredi 17 Valence– Jeudi 18 Grenoble – Vendredi 19 Lyon – Samedi 20 Colmar – Dimanche 21 Saint-Etienne – Lundi 22 Martigues – Mercredi 24 Nice – Jeudi 25 Ajaccio – Vendredi 26 Sète – Samedi 27 Toulouse – Dimanche 28 Bordeaux – Mardi 30 Angoulême – Mercredi 31 Nantes

Novembre:
Vendredi 2 Rennes – Samedi 3 Lorient– Dimanche 4 Saint Malo – Lundi 5 Morlaix – Mardi 6 Saint-Nazaire – Vendredi 9 Argenteuil…
--------------------------------------------
Migrants


Manifeste pour l’accueil des migrants
150 intellectuels, artistes, militants associatifs, syndicalistes, personnalités de la société civile, et vous!, Médiapart, le 26 septembre 2018
https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/260918/manifeste-pour-l-accueil-des-migrants

Ajoutez votre nom ici:
https://www.change.org/p/citoyen-nes-manifeste-pour-l-accueil-des-migrants
 
Gauche et migrants, parlons clairement !
Olivier Besancenot, L'Obs, le 14 octobre 2018
https://www.nouvelobs.com/des-idees-et-des-actes/20181012.OBS3851/olivier-besancenot-gauche-et-migrants-parlons-clairement.html

Cédric Herrou
, Facebook, le 1er septembre 2018

Les cris de nuit ont disparu.
Les faisceaux lumineux violant la douceur de la nuit ont disparu aussi.
La chasse à l’Homme est terminée. Les gendarmes s’ennuient, ils se demandent à quoi ils servent. Le teint dépressif, ils sont assis là, nuit et jour, à regarder dans le vide, à observer aux jumelles mes poules à la recherche d’un vers ou, par manque de sauterelles, un brin d’herbe épargné par la chaleur de l’été.

Tchen le gros chien noir a cessé d’aboyer. Elle aussi est triste. La nuit est calme comme avant, l’avant-tourmente, l’avant quand tout était normal. Plus de gamins arrivant comme le vent sans prévenir, après des mois voire des années d’errance entre guerres, mers et déserts. Je n’ai plus de regards venant d’Afrique étincelés par la volonté de vivre. La sensation de réconfort de les savoir arrivés chez moi sains et saufs a disparu. Le plaisir que ces gamins aient réussi à déjouer comme un jeux d’enfant les contrôles policiers, les caméras infra-rouges, les militaires, la Méditerranée.

Ils étaient pour l’Europe bien trop proches. Ici, chez nous, sur nos terres, il était facile de dénoncer, d’humaniser ces flux, ces flots, ces migrants, ces personnes. Il était facile de donner un prénom, un sourire ; il était facile de se battre pour eux, avec eux, grâce à eux.

Le tour est bien joué, plus besoin de sévir à Vintimille, à Menton ou ici dans ma vallée.
Le flux, les flots, les sourires, les yeux étincelants d’avenir resteront loin. Les larmes salées sont désormais leur univers. Je les imagine calmes sans bouger, le regard profond, cherchant le fond. Là-bas plus de sens, plus d’envers ni d’endroit, plus de haut ni de bas. Là-bas plus de larmes, plus de guerre, plus de torture, là-bas tout est calme.

L’Europe aura trouvé la solution ; loin des yeux, loin du cœur. Le flux restera au milieu des flots. La mer étouffera peut-être notre silence. Ma mer, celle de mes frères Italiens, Tunisiens, Portugais ou Marocains n’aura plus jamais la même odeur. Je suis né proche d’elle, j’ai grandi avec elle, maintenant quand je la goûte elle a le goût des larmes, je ne sais pas si c‘est elle qui pleure ou bien si c’est moi, ou alors est-ce les larmes de ses nouveaux enfants morts dans l’indifférence. Ma pauvre mer est accusée d’avoir noyé une partie de l’Humanité. Elle est suspectée de crime contre l’Humanité.

Ma mer, les jours passeront et je continuerai à te défendre, tu resteras pour moi ni complice ni coupable, tu resteras témoin de l’indifférence. Je garderai la conviction de ton innocence mais je ne pourrai plus me laisser porter par ta douceur, ni me laisser bercer par tes vagues, elles sont pour moi la résonance de ces dizaines de milliers de cœurs éteints, de ces poumons gorgés de toi.
Prends soin de moi, venge toi tant que tu pourras, même sur moi si tu le veux, avale moi, broie moi, mélange moi à toi, montre nous que tu es notre mer à tous, que ton rôle est de nourrir l’Humanité non de l’avaler.

Je sais que tu en as vu d’autres, je sais que tu connais mes semblables mieux que moi, je suis désolé de ne pas avoir ton calme ni ta sérénité. J’aurais voulu être toi, j’aurais voulu être tes vagues violentes pour recracher ces milliers de corps en décomposition sur les responsables de ce crime contre la Vie. J’aimerais que l’odeur putride embaume ces hommes gris aux sourires froids, j’aimerais enduire de viscères en décomposition ces députés, ces ministres, et ces préfets. Ici l’odeur est bien trop douce pour eux. Le monde est injuste, les coupables aux mains propres se déculpabilisent avec cette devise « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde », mais la misère je la vois dans leurs yeux, ils sont la misère-même, la misère capable de tuer une partie de l’humanité, le sourire aux lèvres. Votre effroyable cynisme rend l’Humanité hideuse. Un jour nous vous jugerons en espérant que nous ne devenions pas comme vous car malheureusement vous n’avez pas le monopole de l’ignominie.

mercredi 10 octobre 2018

ELO#343 - Archives arabe


10 octobre 2018

Pas facile d'archiver la culture arabe:

Les archives sauvages de la musique arabe
Pierre France, Orient XXI, le 14 décembre 2017

A propos de l'exposition Al Musiqa de la Philarmonie de Paris: Toutes les musiques du monde arabe
Catherine Guesde et Véronique Rieffel, La Vie des Idées, le 27 juillet 2018

Et c'est encore pire en israel:

Que font de vieilles photos et de vieux films de Palestiniens dans les archives de l’armée israélienne ?
Ofer Aderet, Haaretz, le 2 juillet 2018

En Israël, une exposition montre des œuvres arabes sans le consentement des artistes
Mustafa Abu Sneineh, Middle East Eye, le 17 juillet 2018

Pourquoi un éditeur israélien a-t-il publié sans agrément un livre traduit d’essais en arabe ?
Hakim Bishara, Hyperallergic, le 13 septembre 2018

Cuisine, art et littérature : comment Israël vole la culture arabe
Nada Elia, Middle East Eye, le 3 octobre 2018
https://www.middleeasteye.net/fr/opinions/cuisine-art-et-litt-rature-comment-isra-l-vole-la-culture-arabe-408330906

Enfin un article détaillé sur la vie de Cheikh Imam:

Cheikh Imam, porte-voix des colères égyptiennes
Mouna Chahine, Orient XXI, le 14 août 2018

Pour finir, un peu de musique:

Un podcast de 40 minutes sur le musicien, compositeur et parolier libanais Ziad Rahbani, génie arabe:
Hajer, Vintage Arab, le 20 juillet 2018

Un petit cours d'arabe avec Melkhodra Lel Boulitik - Democratoz ("toz" veut dire "mon cul" en arabe), en 2012:
-------------------------------------------
Autre musique

Bootsy Collins rejoint le groupe Vulfpeck pour le morceau Captain Hook

Il rejoint aussi une autre bassiste, l'ivoirienne Manou Gallo, pour le morceau ABJ Groove:

Valerie June à la radio (Shakedown; Love You Once Made; Astral Plane; You Can't Be Told; Workin' Woman Blues):

Petit concert de Bettye Lavette:

Things Have Changed (Bob Dylan)

It Ain’t Me Babe (Bob Dylan)

Do Right (Bob Dylan)

Emotionally Yours (Bob Dylan)

Signed, Sealed, Delivered (I’m Yours) avec Vilray (Stevie Wonder)

NB: pour les fans, l'interview de Bettye Lavette:

Gil Scott Heron - Three Miles Down (New Morning, Paris, 2001, j'y étais):

Et une rareté, la chanson que Gil Scott Heron a composé pour le film The Baron en 1977

Dans la musique cette année, on a perdu Jacques Higelin, France Gall, Maurane, Aretha Franklin, Rachid Taha, Djamel Allam, Tomasz Stanko, Randy Weston, Otis Rush, Charles Aznavour... (et en BD, René Pétillon et Carlos Ezquerra). Alors voici un hommage à Tomasz Stanko (au début), puis à Randy Weston pendant une heure, à partir de la 33ème minute, dans l'émission Jazzlib' sur Radio Libertaire...
------------------------------------------------------------
Sacha Baron Cohen

J'en avais entendu parler, mais je ne l'avais pas vu. L'humoriste américain Sacha Baron Cohen se fait passer pour un ancien agent du Mossad et donne des cours d'antiterrorisme à de véritables députés américains, ici Jason Spencer:

Suite à la diffusion de cet épisode, Jason Spencer a démissionné!
---------------------------------------------------------------
Agenda en France


JUSTICE, DIGNITE OU RIEN !
http://rosaparks.webflow.io/

Qui?

Nous, héritiers des luttes de l’immigration et des quartiers populaires – depuis les Marches pour l’Égalité (années 1980) jusqu’aux Marches de la Dignité et de la Solidarité (2015/2018) en passant par les Marches des Noirs qui réclament réparation ou qui honorent la mémoire des victimes de l’esclavage (1998), ou par les mobilisations pour Gaza (2014), réfutons en bloc toutes les stratégies de tensions opposant Français « gaulois » et Français de seconde zone, « immigrés » et réfugiés, musulmans et non musulmans, militants et société civile et appelons l’ensemble de celles et ceux qui se reconnaissent dans ce « Nous politique » antiraciste à disparaître de l’espace public la journée du 30 novembre pour mieux réapparaître le 1er décembre en une vaste et historique offensive antiraciste. 

Quoi?

Le 30 novembre 2018: contre le racisme et les inégalités sociales, on disparaît de nos lieux de travail, de nos facs, de nos écoles, des réseaux sociaux, des lieux de consommation.

Le 1er décembre 2018: on réapparaît sur toutes les grandes places des villes, pour exiger Egalité et Dignité pour tous et toutes.

mercredi 3 octobre 2018

ELO#342 - Musique et politique à la radio


3 octobre 2018

Musique et politique sur France Culture: 4 émissions

Musiciennes de Memphis, de 1940 à nos jours
Lucie Baratte, Rebelles Rebelles (émission musicale et féministe de Radio Campus Lille), le 9 juillet 2018

Musique et politique sur Les Amis d'Orwell: 2 émissions

Musiques africaines sur France Culture: 4 émissions

Musique et censure sur Nova: 5 émissions

Ca me rappelle le dernier cours que j'avais donné à l’UPop Montréal en 2017, Une histoire populaire en chansons, consacré aux Chansons Dangereuses: "Si je ne vous ai pas convaincu de l’importance des chanteuses et chanteurs révolutionnaires, sachez que leurs ennemis, eux, en sont convaincus. Et si l’on ne compte plus les musiciens poursuivis, emprisonnés, condamnés à l’exil, voire assassinés, il est encore temps de conter leur histoire..."
-------------------------------------------
Autre musique

Un batteur de soul passe de l'autre côté du micro, et c'est assez sympa: Jamison Ross - Call Me:

José James reprend Bill Withers à la radio (Grandma's Hands; Hello Like Before; Ain't No Sunshine):

Anthony David reprend Bill Withers aussi - I Cant' Write Left Handed

Bill Withers - Use Me / Ain't No Sunshine, 1972 à la télé anglaise:

Et un nouveau titre pour Saint Paul and the Broken Bones, Apollo.
---------------------------------------------------
Nos chers disparus


Je vous recommande d'acheter le dernier Soul Bag avec Aretha Franklin en couverture. Et sinon, un très long article dans Rolling Stone:

The Queen ARETHA FRANKLIN 1942-2018
Mikal Gilmore, Rolling Stone, le 27 septembre 2018
https://www.rollingstone.com/music/music-features/aretha-franklin-tribute-cover-story-queen-729053/

Rachid Taha était allé en 2011 chanter à Jérusalem dans le cadre d'un festival palestinien. Il y avait rencontré le groupe de rap DAM qui le rejoint ici sur Barra Barra:

C'est peut-être là qu'il enregistre avec eux sa collaboration sur leur titre Lesh (Pourquoi)? sorti l'année suivante:

Et pour finir,  La Recette du Couscous, par Rachid Taha et Rodolphe Burger, sur FIP, le 2 février 2017.

A propos des chansons les plus tristes du monde, j'ai eu plein de suggestions et une nouvelle liste viendra. En attendant, comble de la tristesse, le numéro deux de ma liste, Otis Rush, vient de mourir! Vous ne le connaissez peut-être pas, mais vous connaissez sûrement certaines de ses chansons reprises par des blancs, Eric Clapton (Double Trouble, ci dessous leur version en commun), Led Zeppelin (I Cant Quit You Baby), John Mayall (All Your Love).....

Morts aussi récemment: le pianiste de jazz Randy Weston, et le dessinateur de bédé Pétillon...
---------------------------------------------------
Festival soul de Porretta


Habitant au Canada, je n'ai plus la chance de pouvoir aller passer un week-end en Italie, profiter des montagnes romagnoles, de la gastronomie émilienne et du festival de musique soul de Porretta. Heureusement, les concerts sont retransmis sur internet et je me fais toujours le plaisir d'en regarder au moins une soirée (près de 6h quand même!). Cette année, j'ai regardé celle du samedi soir avec un excellent set de Don Bryant, un chouette chanson de Alvon Johnson, et des sets un peu décevants, mais c'est aussi parce qu'on en attend beaucoup, des frères Wiggins ou de Swamp Dogg...

Porretta Soul Festival
Lepida TV, le samedi 21 juillet 2018

6:00 The Bo Keys

9:00 Don Bryant
-A Nickel And A Nail
-Something About You
-I’ll Go Crazy
-How Do I Get There
-One Ain't Enough and Two's Too Many
-Everything Is Gonna Be Alright
-I Die a Little Each Day
-I Got To Know
-Can’t Hide the Hurt
-What Kind of Love
-Drive on
-Don’t Turn Your Back on Me
-I Can’t Stand the Rain

1:33:00 Anthony Paule Soul Orchestra featuring Sax Gordon and Larry Batiste

1:44:00 Mitch Woods and Fabrizio Poggi

2:01:00 Sax Gordon

2:07:00 Alvon Johnson
-Let’s Straighten It Out

2:18:00 Sandy Griffith
-Proud Mary
-Neither One of Us (Wants to Be the First to Say Goodbye)

2:30:00 Percy Wiggins
-Can’t Find Nobody (to Take Your Place)
-Look What I’ve Done (to My Baby)
-It Didn’t Take Much (for Me to Fall in Love)
-Book of Memories
-I Ain’t Never Found A Girl (To Love Me Like You)
-Bring It on Home to Me
-Love Is a Wonderful Thing
-Love and Happiness

3:14:00 Percy Wiggins, Spencer Wiggins and Wee Willie Walker
-I Need A Lot Of Loving Every Day

3:19:00 Spencer Wiggins
-Lonely Man
-Uptight Good Woman
-What Do You Think About My Baby
-Double Loving

4:09:00 Swamp Dogg
-Lover Man
-Synthetic World
-Total Destruction to Your Mind
-The World Beyondui
-Mama’s Baby, Daddy’s Maybe
-I’ve Got to Get a Message to You

4:46:00 Lacee
-Juke Joint Jump
-Dr Feelgood
-I Miss The Good Old Days
-Try A Little Tenderness

5:08:00 Ernie Johnson
-I’m In The Mood For The Blues
-Move Along
-You're Gonna Miss Me
-It's Party Time
-Dreams To Remember

Quelques liens:
--------------------------------------------------
Palestine


Roger Waters avec le Trio Joubran - Carry The Earth (en hommage aux enfants migrants, et aux quatre enfants assassinés sur la plage de Gaza en 2014):

Gaza sur Arte:

Gaza : les blessés de la "Grande Marche"
Sophie Nivelle-Cardinale, Arte, le 27 juillet 2018 (3 minutes)

L’appel de Gaza
Vanessa Schlesier, Arte, le 20 août 2018 (31 minutes)

Trois articles parus en septembre, traduits en français, de juifs qui soutiennent BDS:

Boycotter Israël est-il de la « haine » ?
Joseph Levine, The New-York Times, le 4 septembre 2018

Itay Tiran, le comédien et metteur en scène de théâtre n°1 d’Israël : BDS est une forme légitime de résistance
Ravit Hecht, Haaretz, le 5 septembre 2018

Les réussites de BDS
Gideon Levy, Haaretz, le 5 septembre

Et trois autres articles récents:

Eurovision, ne blanchissez pas l’occupation militaire et les violations des droits humains par Israël
The Guardian, le 7 septembre 2018

Le boycott d’Israël prend de l’ampleur
Emmanuel Riondé, Regards, le 19 septembre 2018

Fiche conseil pour refuser de vous rendre à une conférence en israel
BDS France, le 23 septembre 2018

mercredi 26 septembre 2018

ELO#341 - Les chansons les plus tristes du monde


26 septembre 2018

Spotify a essayé de déterminer "les chansons les plus tristes", mais à mon avis, leur algorithme est loin d'être au point et leur classement est hautement critiquable, non seulement subjectivement (parce qu'elles sont toutes assez mauvaises à mon goût!), mais même objectivement si on se rend compte que les paroles des deux premières chansons sont en fait joyeuses!

Alors voici "mon top 20" des chansons pour pleurer ou pour se réconforter avec les pleurs des autres. Pour l'instant j'ai surtout pioché dans le répertoire américain, je le mettrai peut-être à jour après avoir fouillé dans mes autres disques:

1) Trouble of the World, Mahalia Jackson (1959)
2) Double Trouble, Otis Rush (1958)
3) Walking the Backstreets and Crying, Little Milton (1983)
4) Part Time Love, Clay Hammond (1982)
5) Let Me Down Easy, Bettye Lavette (2000)
6) Unfair, Barbara Lynn (1964)
7) Nothing Takes The Place Of You, Toussaint Mc Call (1967)
8) Please Come Home for Christmas, Charles Brown (1960)
9) Lost Someone, James Brown (1961)
10) Time, Tom Waits (1985)
11) Nothing compares 2 U, Sinead O'Connor (1990)
12) Walk on By, Dionne Warwick (1963)
13) In the Rain, The Dramatics (1972)
14) Inner City Blues, Marvin Gaye (1971)
15) I Wish I Knew How it Would Feel to Be Free, Nina Simone (1967)
16) In the Ghetto, Candi Staton (1972)
17) Crying Time, Ray Charles (1965)
18) Gloomy Sunday, Billie Holiday (1947)
19) Hurt, Johnny Cash (2002)
20) Ne Me Quitte Pas, Jacques Brel (1966)

Bientôt il faudra aussi faire le "top 20" des chansons les plus gaies du monde... à suivre...
-------------------------------------------------------------------
Autre musique

Deux nouveaux morceaux de Neneh Cherry:

Shot Gun Shack et Kong:

Il va bientôt être temps de faire une compile de chansons anti Trump... La semaine dernière, je vous parlais de l'album Songs Of Resistance 1942 - 2018 de Marc Ribot. Six mois plus tôt, il attaquait déjà Trump sur le titre Never Again (Muslim Jewish Resistance), avec le groupe Ceramic Dog :

Marc Ribot ne fait pas que de la politique ou du jazz, il a longtemps été guitariste accompagnateur, y compris du grand Solomon Burke, et connaît donc ses classiques de soul, comme ici le I Found a Love de Wilson Pickett, avec Buddy Miller:

Encore une « chanson » anti-Trump, ou plutôt une Fugue, sur l'air de Seven Nation Army, des White Stripes, Donald Trump is a Wanker:

Madeleine Peyroux contre Trump, reprend Anthem de Léonard Cohen :

Quant à Janelle Monae, c'est toute sa vie qui est anti Trump, et révolutionnaire:  A Revolution of Love (16 minutes)

Ridha Diki, un musicien tunisien que je découvre, et qui est doué dans tous les styles qu'il aborde!:

Ana andi rendez vous (reggae)

Kasscroute (blues)

I Wanna Be (pop arabe)

Encore un émule du funk américain en Afrique, le camerounais (et aveugle) André-Marie Tala en 1975 avec son tube Hot Koki. Succès en France, il arrive aux oreilles de James Brown qui "s'en inspire" pour son Hustle, à tel point qu'il devra reverser à Tala ses droits sur cette chanson.
------------------------------------------------------------------------------
Encore Rachid Taha


Vous saviez que Migra, de Santana (chanson contre les politiques restrictives d'immigration aux USA), était une reprise de sa Kelma?

Encore quelques titres rares, la compile Climax de Bashung en 2000 contient une version de l'Ode à la Vie avec Rachid Taha, et l’album Pop Sessions de 2001, constitué de reprises de Gainsbourg par plein d’artistes français, Rachid Taha y reprend La Marseillaise, ou plutôt Aux Armes Et Caetera.

1h20 avec Rachid Taha sur FIP, le 18 septembre 2018 (il aurait eu 60 ans ce jour là), et pour terminer, une superbe recette du couscous avec Rodolphe Burger en 2017


Rachid Taha, une blessure algérienne
Thibault Bluy, Jeune Afrique, le 13 septembre 2018
------------------------------------------------------
Encore Aretha Franklin


Aretha Franklin en forme, une heure en 1985 - Live at Park West - Chicago 4 April 1985

1) Love Is The Key
2) Love All The Hurt Away
(où elle imite George Benson)
3) Day Dreaming
4) I Say a Little Prayer
5) See Saw
6) Rock Steady
7) Something He Can Feel
8) Think
9) Ain't No Way
10) Respect
11) Sweet Bitter Love
12) It's My Turn
13) Freeway Of Love
14) Didn't It Rain
15) Jump to It
16) Respect (Reprise)


Dans les paroles de My People de Angie Stone (2007), une belle liste de héro.ïne.s noirs américains dont, bien sûr, Aretha Franklin:

    My people!
    Yeah!
    My people!
    Yeah!

    The foundation of the United States
    Rests on the sweat of my people
    Every enemy of the USA
    Has had to face my people on the front lines

    People, my people are dyin’
    And we see it all the time
    Don’t know where our future would be
    If he’s not here, how do we stay strong?

    Only we can save us from us
    Bring about change we will show our people love

    My people, hold your head up
    My people, don’t get fed up
    My people rise, my people fight
    My people do alright

    My people walk with pride and
    We’re marchin’ side by side and
    My people laugh, my people cry
    My people ride and die

    People, my people, keep striving
    There’s a greater master plan
    We need to know our history
    We were kings and queens of the greatest dynasty

    Only we can save us from us
    Bring about change we will show our people love

    My people, hold your head up
    My people, don’t get fed up
    My people rise, my people fight
    My people do alright

    My people walk with pride and
    We’re marchin’ side by side and
    My people laugh, my people cry
    My people ride and die

    My people, hold your head up
    My people, don’t get fed up
    My people rise, my people fight
    My people do alright

    My people walk with pride and
    We’re marchin’ side by side and
    My people laugh, my people cry
    My people ride and die

    Who are my people? Dr. Vernon Johns
    Dr. Martin Luther King, Rosa Parks
    Nelson Mandela, Malcolm X
    Bishop Desmond Tutu, Mohammad Ali
    Sydney Poitier, Quincy Jones

    Colin Powell, Oprah Winfrey
    Barrack Obama, Spike Lee
    Michael Jordan, Venus and Serena Williams
    Tiger Woods, The Rutgers Women’s Basketball Team
    We are my people, we are the future

    My people, hold your head up
    My people, don’t get fed up
    My people rise, my people fight
    My people do alright

    My people walk with pride and
    We’re marchin’ side by side and
    My people laugh, my people cry
    My people ride and die

    My people, hold your head up
    My people, don’t get fed up
    My people rise, my people fight
    My people do alright

    My people walk with pride and
    We’re marchin’ side by side and
    My people laugh, my people cry
    My people ride and die

    Harriet Tubman, Shirley Caesar
    Miss Jane Pittman, Juanita Bynum
    Maya Angelou, Bishop T.D. Jakes
    Madam C.J. Walker, Bishop Noel Jones

    Moms Mabley, Reverend Blake Scott
    Aretha Franklin, Reverend Jamal Bryant
    Dorothy Dandridge, Richard Pryor
    Lena Horn, Samuel Jackson
    Nancy Wilson, Magic Johnson
    Mahalia Jackson, Smokey Robinson

    Sugar Ray Robinson, Nikki Giovanni
    Adam Clayton Powell, Afeni Shakur
    The Funk Brothers, Miles Davis
    Mr. James Brown, 2Pac
    Bob Marley, Biggie Smalls

    Billie Holiday, Cathy Hughes
    Charlie Parker, Betty Shabazz
    Denzel Washington, Coretta Scott King
    Morgan Freeman, Angela Davis
    James Earl Jones, Nat King Cole

    Curtis Mayfield, Bob Johnson
    Marvin Gaye, Johnnie Cochran
    Berry Gordy, Nat Turner
    Michael Jackson, Bill Cosby
    Cuba Gooding Jr., Dick Gregory
    Chris Tucker, Langston Hughes

    Reverend Al Sharpton, Katherine Dandrige
    Jesse Jackson, Debbie Allen
    Woo! Gregory Hines
    Benjamin Zephaniah, Robert Pele
    Kofi Annan, Luther Vandross

    Tyler Perry, Wynton Marsalis
    Zadie Smith, Charles White
    Pele, Romare Bearden
    Robert Mugambi, Gordon Parks
    Omar, John McLean

    Mariam Makeba, Susan Taylor
    Soul II Soul, Tom Bail
    Antwan Fuqua, Damien Marley
    Trevor McDonald, The Black Stars
    Angie Stone, Count Basie
    Duke Ellington, Jackie Robinson

    Bill Clinton, that’s right I said it
    Y’all know that was the first black man in the White House
---------------------------------------------------
Solidarité avec les migrants


« Je ne m’assieds pas » : elle bloque le décollage pour empêcher l’expulsion d’un migrant
Le Monde, le 25 juillet 2018

La vidéo:

La fiche conseil, à regarder, télécharger, imprimer, apprendre, emporter avec soi: Réagir en cas d'expulsion dans un avion:
----------------------------------
Chroniques de Dror de avril à août 2018

Psikopat avril 2018 - Le Plan Marshall du Sexe:

Psikopat mai 2018 - Géopolitique préhistorique:

Psikopat mai 2018 - La culture, ça rapporte:

Psikopat juin 2018 - Les premières Fake News:

Psikopat juin 2018 - La fin du monde, et après?:

Psikopat juillet-août 2018 - Régularisations:

Psikopat juillet-août 2018 - Histoire de l'immigration:


mercredi 19 septembre 2018

ELO#340 - Mohamed Lamouri


19 septembre 2018

Au début des années 2010, j'avais été frappé par un chanteur dans le métro parisien, sur la ligne 2. Arabe, mal-voyant, il chantait avec un synthé pourri, mais avec une voix magnifique des chansons arabes ou des versions arabes de tubes américains. Régulièrement, je le voyais, j'en parlais autour de moi, et de plus en plus de gens le connaissaient. Encore cet été, à Paris, je l'ai croisé deux fois sur la ligne 2... Et voilà que, au détour d'une émission sur RFI, j'ai entendu un reportage sur lui. Il s'appelle donc Mohamed Lamouri, et va bientôt sortir un disque:

Mohamed Lamouri, le chanteur du métro sort du tunnel
Isabelle Vatan, Télérama, le 24 janvier 2018

Mohamed Lamouri, le chanteur de la ligne 2 sort du métro !
Anne-Laure Lemancel, RFI, le 9 mars 2018

Un film d'une demi heure avait été tourné sur lui en 2012, Dis-moi Mohamed:

Hotel California (des Eagles, mais avec des paroles en arabe) dans le métro:

El Visa (de Cheb Hasni), au Cannibale avec Rachid Taha en 2015:

Il a maintenant sa page facebook, et le site web de la Souterraine héberge ses morceaux ici et , mais aussi ici et avec le groupe Mostla.

Des ballades, comme il en a le secret, avec ce Tgoul Maaraft, mais aussi du reggae, avec Khellitni Wehdi Madrare, et il a même déjà un clip pour Baida mon amour (un morceau de Cheb Hasni):
---------------------------------------------------------------
Nos chers disparus

Rachid Taha : ainsi parlait le plus grand rockeur français
Jean-Vic Chapus et Matthias Kusnierz, Green Room, le 12 septembre 2018
http://www.greenroom.fr/123307-rachid-taha-ainsi-parlait-le-plus-grand-rockeur-francais

Sa remarque finale sur Damon Albarn est sévère ! Pourtant il joue avec lui en 2016, avec The Orchestra of Syrian Musicians (à 1h39):

Un titre de 1999 difficile à trouver, sorti juste en single, La Bombe Atomique, reprise d’un morceau de Blond Blond de 1947.

Encore 20 minutes de Rachid Taha en 2006 à la Flèche d'Or à Paris, musique et interview.

Rachid Taha en Algérie : ma parabole d’honneur, documentaire de Pascal Forneri / 2006 / 40’.

Hommage à Rachid Taha : concert trans musicales 2012 (41 minutes), Arte, disponible jusqu’au 03/10/2018

Retour sur les goûts musicaux de Rachid Taha (en 2013): James Brown, Robert Mitchum avec Rita Hayworth, Ennio Morricone pour la musique de la Bataille d'Alger, The Clash, Elvis Presley, Oum Kalthoum, George Brassens, Dahmane El Harrachi...

A partir de 2015, Rachid Taha se produit souvent en concert avec Rodolphe Burger (le Couscous Clan). Voici donc l'un de ses derniers concerts, ici en 2017 à Bobigny pour une reprise de Highway to Hell:

Spéciale Rachid Taha, FIP, le 18 septembre 2018 (il aurait eu 60 ans ce jour là)

Deux émissions d'1h des archives de France Culture, l'une consacrée à la musique des beurs de France de 1972 à 1998, et l'autre consacrée à Rachid Taha:

1980 : Lyon, côté Beurs
Amaury Chardeau, France Culture, le 25 mai 2018
https://www.franceculture.fr/emissions/metronomique/1980-lyon-cote-beurs

Rachid Taha
Hélène Hazéra, France Culture, le 28 avril 2013
https://www.franceculture.fr/emissions/chanson-boum/rachid-taha
--------------------------------
Encore 7 minutes inédites d'Aretha Franklin en 1968 à Newport pour Chain Of Fools et Respect:

Hommage à Aretha Franklin par les Black Girls (Ledisi, Jazmine Sullivan, Cynthia Ervio, Stephanie Mills, Yolanda Adams et Fantasia):

----------------------------------
Moins connu que Rachid Taha, mais populaire en France dans les années 1980, le chanteur algérien Djamel Allam est mort hier. Il avait été repris par Zebda ou Mouss et Hakim pour ses chansons Mala Diural ou Gatlato...

Et une pensée pour Gisèle Felhendler, militante engagée dans la solidarité avec toutes les luttes anticoloniales...
---------------------------------------------------------------
Chansons politiques

Gros événement: Marc Ribot publie un nouvel album, Songs Of Resistance 1942-2018, et les premiers extraits avec Tom Waits, Meshell Ndegeocello et Steve Earle sont fantastiques. Trump n'a qu'à bien se tenir!

En écoute en entier là: Songs Of Resistance 1942 - 2018      

Bella Ciao (Goodbye Beautiful)
avec Tom Waits

The Militant Ecologist avec Meshell Ndegeocello

Srinivas avec Steve_Earle et Tift Merritt (paroles ci dessous)

Dark was the night
Cold was the ground
When they shot Srinivas Kuchibhotla down

It was in Austin’s Bar and Grill
But it could’ve been most anyone
A madman pulled the trigger
Donald Trump loaded the gun
My country ’tis of thee

Srinivas was an engineer
Sunayana was his wife
Like so many here before them
They come here to build the life
They were plannin’ their first child
But it was not to be
But a stranger shot Srinivas down
Screamin’ “Get out of my country!”
My country ’tis of thee

I was born in America
And it’s right here I intend to stay
But my country’s hurtin’ now
There’s a few things I need to say
If you fly a flag of hate
Then you ain’t no kin to me
And to Srinivas Kuchibhotla’s surviving family

My country ’tis of thee
My country ’tis of thee
My country ’tis of thee
My country ’tis of thee

My country ’tis of thee
My country ’tis of thee
My country ’tis of thee
My country ’tis of thee

My country ’tis of thee (Kuchibhotla!)
My country ’tis of thee (Eric Garner!)
My country ’tis of thee (Heather Heyer!)
My country ’tis of thee (Susie Jackson!)

My country ’tis of thee (Tywanza Sanders! Ethel Lee Lance!)
My country ’tis of thee (Freddy Gray! Tamir Rice! Frankie Best!)
My country ’tis of thee (Amadou Diallo! Michael Brown! David Simmons!)
My country ’tis of thee (Myra Thompson! Sharonda Singleton!)
---------------------------------------------------------------
Autre musique

Nouveau morceau d'Imarhan, un groupe touareg d'Algérie:

Ma S-Abok (2018)

Quinze femmes d'Argentine reprennent cette chanson hommage à Zapata:

La Colmena - Zapata se Queda (2018):

Deux compiles de musique béninoise et togolaise de 1963 à 1980:

On y trouve ce morceau de l'Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou - Gbeti Ma Djro, 1971, et 40 ans plus tard, une version avec Angélique Kidjo...
--------------------------------------------------------------------
Clitoris


J'aime bien les BDs de Marion Montaigne, et elle s'en tire pas mal aussi sur ce coup là...

Vendredi, c'est clitoris
Marion Montaigne, Tu mourras moins bête, le 20 juillet 2018

Il manque quand même le rôle néfaste joué par Pierre Garnier, médecin français amateur dont Sigmund Freud ne fait que populariser les idées de merde. C'est lui qui invente la dualité du plaisir vaginal vs. clitoridien, la prééminence du premier, et le mépris du second. La source de cette histoire:

« Le trône des plaisirs et des voluptés » : anatomie politique du clitoris, de l’Antiquité à la fin du xixe siècle
Sylvie Chaperon, Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique 118:41-60, 2012

Et le sujet reste d'actualité:

Montrer la face cachée du clitoris
Radio Canada, Youtube, le 16 août 2018
-----------------------------------------
L'actu sur internet

10 minutes avec Ahed Tamimi, à la télévision en France

Traverse La Rue Comme Manu