mercredi 21 octobre 2020

ELO#418 - La Playlist du 1er mai



Je suis un peu en avance, mais avec cette année folle plus rien n'est en place, et les longues soirées de couvre feu m'inspirent (avec l'aide de MadMeg)...:

TTC - Travailler


Irie Révoltés - Travailler


Zachary Richard - Travailler c’est trop dur


Alpha Blondy - Travailler c’est trop dur


Zoufris Maracas - J’aime pas travailler


Plume Latraverse - Moé, j'aime pas ça travailler


Pink Martini - Je ne veux pas travailler


Henri Salvador - Je peux pas travailler


Sexy Sushi - Je refuse de travailler


Dani Cosmic - Pas travailler


Les Betteraves - Pas travailler


Cléa Vincent - N’allez pas travailler


Jacques Higelin - Poil dans la main


Jacques Higelin - L’emploi du temps


Les Cowboys Fringants - Le temps perdu


------------------------

Rihanna - Work


Clipping - Work Work


Luke Haines - Never Work


Shred Kelly - I Hate Work


JbDubs - I Hate My Job


Bill Posley - I Quit My Job


-------------------------------------------------

La Palestine dans la musique arabe

Conférence donnée le jeudi 15 octobre par Hajer Ben Boubaker, chercheuse indépendante qui travaille sur les musiques arabes et les luttes de l’immigration, et autrice de l'excellent podcast sur les musiques arabes, Vintage Arab.

A partir d’une analyse à la fois historique et socio-culturelle – et de l’écoute de quelques extraits musicaux bien choisis – nous discuterons avec elle de ces chansons qui révèlent la manière dont la culture populaire arabe exprime encore et fait sienne la lutte et la tragédie palestiniennes.


Et sur le sujet, je vous rappelle:

Soixante-dix ans de chansons pour la Palestine
Emmanuel Dror, Les Utopiques, le 4 juin 2019
https://www.lesutopiques.org/70-ans-de-chanson-pour-la-palestine/
--------------------------------------------------
Autres chansons politiques

Le Clotilda est un bateau d'esclaves arrivé en Alabama en 1859, soit 50 ans après l'interdiction du commerce d'esclaves. Pour détruire les preuves, son capitaine a ensuite brûlé et coulé le bateau, dont l'épave n'a été retrouvée qu'en 2019:


Shemekia Copeland - Clotilda's On Fire



Contre Trump et la brutalité policière:

Stevie Wonder - Can't Put It In The Hands of Fate


Une nouvelle version de L'Internationale, par les Downtown Boys:


Un nouveau morceau de Giedré!: Des grosses papouilles


-----------------------------------------------------------
Agenda des Concerts et Sorties à Paris



CSP#2 - Sous couvre feu...

Dror, Entre Les Oreilles, le 17 octobre 2020

https://concertslist.blogspot.com/2020/10/csp2-sous-couvre-feu.html

-----------------------------------------------------------
Plein les mirettes


 

Si vous avez vu le dernier film de David Dufresne, Un Pays Qui Se Tient Sage, vous avez peut-être été choqués, voire déprimés, par les images de brutalité policière...

C'est bien de le savoir, mais c'est bien aussi de se laver les yeux et la tête, alors je vous conseille une série de vidéos de manifestants qui ne se laissent pas faire et répliquent contre les keufs:


When Protesters Strike Back
https://aconcernedhuman.wixsite.com/aconcernedhuman/when-protesters-strike-back

We are Number One

 

It's the Most Wonderful Time of the Year


mercredi 30 septembre 2020

ELO#417 - Un peu de cinéma

 


Dror, Entre Les Oreilles, le 30 septembre 2020 

 

Chaque jour, des exilé·es tentent de traverser la frontière franco-italienne à pied pour rejoindre la France, empruntant des itinéraires de montagne dangereux pour échapper aux traques policières. Arrivé·es à Briançon, ces exilée·es sont accueilli·es pendant quelques jours au Refuge Solidaire, hébergement d’urgence géré par des bénévoles. Entre harcèlement policier et criminalisation, les solidaires qui leur viennent en aide s’organisent pour continuer à agir.

C'est l'objet du film Demain est si loin, de Muriel Cravatte (2019, France, 88 minutes), qui sera visible le 6 octobre à 21h, au Forum des Images (Forum des Halles, 2 rue du cinéma, P1), en présence de la réalisatrice et Agnès Antoine (association Tous Migrants), et suivi d'un débat avec Edwy Plenel
https://www.forumdesimages.fr/les-programmes/dsge-oct-2020-juin-2021/documentaire-sur-grand-ecran-demain-est-si-loin


 

Ce même jour, le 6 octobre 2020 à 18h, au Centre Wallonie Bruxelles (46 rue Quincampoix, P4): Tabaski de Laurence Attali (Sénégal/France – 2019 – 26 min.- VO stf.)
https://www.cwb.fr/tabaski-et-le-sapeur
 

 

Il existe aussi des films puissants sur les luttes politiques des personnes handicapées, et je vous recommande chaudement le petit dernier: Crip Camp : A Disability Revolution, de Nicole Newnham et James LeBrecht, USA 2020, visible avec sous titres sur Netflix ou sur Youtube . Un super moment, drôle et enthousiasmant:




Rappel des précédents (liste incomplète probablement):
Defiant Lives, de Sarah Barton, Australie 2017, que je n'ai pas vu, mais qui a l'air super
The Fight, de Violeta Ayala et Dan Fallshaw, Bolivie, 2017
Continuons à aller plus loin ensemble !, du PHAS, Québec 2018, disponible ici:


 

Enfin, sans aucun rapport, un joli petit dessin animé: La Mort, Père et Fils, de Denis Walgenwitz et Winshluss (2017, France, 13 minutes)



 

------------------------

Prince



 

Un article sur Prince, et en particulier sur son engagement politique méconnu:

Sign O’ The Times
Belkacem Meziane, Schkopi, le 22 septembre 2020
https://www.schkopi.com/index.php/2020/09/news/sign-0-the-times-par-belkacem-meziane/

Rappel: Un Prince engagé
Dror, The Dissident, le 5 mai 2016
http://the-dissident.eu/10558/un-prince-engage

Mais aussi des chansons juste incroyablement funky: I Need A Man

--------------------------------------------

Autres chansons politiques

Palestine:

Nouvel album, nouvelle chanson, nouvelle vidéo (magnifique, réalisée par des femmes du monde entier, malgré le confinement) pour Rafeef Ziadah: Three Generations

Black Lives Matter:

Janelle Monae - Turntables


Samora Pinderhughes - Those Lost, For Those Taken

 


Coronavirus:

Les Goguettes (en trio mais à 4) - Medley du confinement, les goguettes auxquelles vous avez échappé



Chic - Good Times


Charlie et Styl’O - Je t'aime (parodis de Lara Fabian)


----------------------------------

Nouveau: Agenda des Concerts et Sorties à Paris

CSP#1 - Retour à Paris
le 30 septembre 2019
https://concertslist.blogspot.com/2020/09/csp1-retour-paris.html

mercredi 16 septembre 2020

ELO#416 - Toots!


Dror, Entre Les Oreilles, le 16 septembre 2020

La première vague aura emporté Manu Dibango, la deuxième vague de covid-19 emporte Toots Hibbert, de Toots and the Maytals, pionnier et légende du reggae, auteur d'une série impressionnante de tubes immortels depuis la fin des années 1960, et repris ensuite des dizaines de fois (« Bam Bam », « Sweet and Dandy », « 54-46 That’s My Number », « Funky Kingston », « True Love is Hard to Find », « Pressure Drop », « Monkey Man »...).  


Il est aussi l'auteur d'une belle brochette de reprises aussi, souvent inspirée de la soul américaine, comme sur le disque Toots in Memphis en 1988. Il distillait la soul dans son reggae aussi, lui qui avait une voix très proche de celle d'Otis Redding...



        Bam Bam (1966)
 
 
        54-46, That’s My Number (1968)
       

        Sweet And Dandy, dans sa version historique du film The Harder They Come, 1972. On y voit Jimmy Cliff prendre goût à la musique en voyant Toots chanter, alors que dans la vraie vie, Cliff chantait depuis plus longtemps que Toots...
       

        Funky Kingston (1975)
       

        Concert d'une heure à San Francisco en 1975 :
       

        Sa reprise de I’ve Got Dreams To Remember de Otis Redding, dans sa version live à San Francisco en 1975, avant celle de Toots in Memphis
       

        Bam Bam (dans la version de 1982 par Sister Nancy)
       

        Yellowman - Nobody Move (1984), avec du 54-46 dedans...


        Sa reprise de Hard to Handle de Otis Redding (1988)
       

        G. Love - Making Amends, avec sa ligne de basse pompée sur 54-46 (1997)
       

        Bam Bam, avec Shaggy (2004)
       

        Monkey Man (dans la version de 2006 par Amy Winehouse)
       

        Sa reprise de I Gotta Woman de Ray Charles (2007)
       

        Sa reprise de Higher Ground de Stevie Wonder (2010)

        En 2011, la BBC sortait un documentaire d’une heure sur lui : Toots and the Maytals Reggae Got Soul (George Scott, BBC, 2011, 59 minutes)
       

        Bon, il faut avouer que depuis les années 2000, il faisait tourner la boutique. Je l’ai vu plusieurs fois en concert à des années d’écart, et bien qu’il était excellent et que le show était parfait, je pense qu’il était identique à chaque fois. Il sortait surtout des compilations, des disques live, des disques de reprises de ses propres titres avec des invités prestigieux... Mais il était toujours en pleine forme, toujours aussi sympa, et avec une voix intacte...

        Concert d’une heure et demi en Allemagne en 2017. Il y fait quelques solo de guitare, et le final est jouissif :
       



    Il y a à peine un mois, il avait encore sorti un disque original, avec le titre Just Brutal, plein de soul et dont on retiendra le message, pour finir : « I don’t know what this world is coming to » :
 

        Putain de virus...
---------------------------------------------
Musique et politique

Ambiance coronavirus ET Black Lives Matter avec ce rap qui appelle à l'annulation de 2020: Eric Roberson - Cancel 2020


Un collectif "African American Expat Singers In Paris" chante un mix de You've Got a Friend, What's Going On et Lean On Me, au moment du confinement ET de Black Lives Matter:


Une chanson riche du bluesman John Németh - Bars, avec l'Amérique d'aujourd'hui, #MeToo, Trump, le réchauffement climatique, la pauvreté, les migrants, la sécurité, l'alcoolisme, la prison...

 
---------------------------------------------
Sport et politique


Je découvre l’existence du FC Ménilmontant 1871, équipe de foot communarde, anti-fasciste, antisexiste, antiraciste, pro-palestinienne, contre la gentrification et les violences policières !

Extrême droite, banderole et sanctions : les malheurs du club antifasciste Ménilmontant FC
Christophe-Cécil Garnier, Street Press, le 30 janvier 2020
https://www.streetpress.com/sujet/1580390788-extreme-droite-banderole-sanctions-malheurs-club-antifascist

Les joueurs arborent un maillot aux couleurs de la Palestine. La tunique est vendue au grand public et une partie de l’argent récolté sert à construire une bibliothèque itinérante dans un camp de réfugiés palestiniens. Vous pouvez acheter ce maillot ici :
https://www.helloasso.com/associations/menilmontant-football-club-1871/paiements/maillot-mfc-1871-palestine

Et leur hymne: Skalpel, Titi Banlieusard, Djamhellvice et Degy le Resk.P - Section Daron


mercredi 9 septembre 2020

ELO#415 - Liban, Palestine, Egypte...


Dror, Entre Les Oreilles, le 9 septembre 2020

Solidarité avec le Liban, avec cette chanson de Fairouz un peu moins connue, filmée à l'Olympia en mai 1979:

Fairouz - Ya Hawa Beirut

 


Et ce week-end au Relais Resto Pantin (61 rue Victor Hugo, Pantin, métro Eglise de Pantin):
https://www.facebook.com/events/602726567068156/

Samedi 12 septembre 2020
18h : conférence animée par Issam Sahili, en présence de Jihane Sfeir (historienne) et Zyad Majed (politiste et éditorialiste) sur la thématique du conflit actuel au Liban.
20h30 : concerts de Bachar Khalifé, Osloob, et Wael Alkak

Dimanche 13 septembre 2020
12h30: Brunch : dégustations de spécialités libanaises
15h: Lectures théâtrales de Raymond Hosni et Hanane El Dirani; récital de Roula Safar; projection du film Home Sweet Home, de Nadine Naous

Exposition des photographies de Zakaria Abdelkafi et de Dar Al Mussawir (Maison de la photographie à Beyrouth).

L'entrée est à PRIX LIBRE : ce que vous donnez sera reversé à l'association arcenciel, une association libanaise créée durant la guerre civile le 21 novembre 1985 et reconnue d’utilité publique dès 1995. Sa mission est de participer au développement durable, en soutenant toutes les personnes en difficulté et en participant à l’intégration des communautés marginalisées. arcenciel met en place des actions d’aide immédiates afin de répondre aux besoins les plus urgents : aide médicale, travailleurs sociaux sur le terrain, accompagnement social, traitement des matériaux et remise à neuf...
------------------------
Palestine

Solidarité avec la Palestine aussi, tandis qu’Israël continue à bombarder Gaza, pendant que sa seule centrale électrique est forcée de fermer en raison de la décision d’Israël d’interdire l’entrée du fuel dans la Bande, et alors que le Coronavirus se propage hors des centres de quarantaine... Haidar Eid reprend Abdel Halim Hafez... Peut-être que la musique nous sauvera collectivement?

Ode à la résistance: une vidéo venue de Palestine
Haidar Eid, Palestine Chronicle, le 29 août 2020
https://agencemediapalestine.fr/blog/2020/08/31/ode-a-la-resistance-un-videoclip-venu-de-palestine-chant-de-haidar-eid/

Pendant ce temps là, la répression israélienne s'en prend aussi à la Science et à la Culture palestiniennes, pour effacer toute trace d'une créativité et d'une vitalité palestinienne...

De la science à la musique classique, Israël resserre son contrôle de la culture palestinienne
Robert Swift, +972, le 26 août 2020
https://www.aurdip.org/de-la-science-a-la-musique.html

A propos d'appropriation culturelle, et de cuisine de Palestine, ce petit film en anglais sur AJ+:

Saving Palestine's Forgotten Food
AJ+, le 21 mai 2019


C'est donc le travail passionnant de Mirna Bamieh, de la Palestine Hosting Society:
https://palestinehostingsociety.com/

Mirna Bamieh, qu'on avait aussi vu dans le documentaire Palestiniennes, de Mariette Auvray dont on avait déjà parlé ici...
---------------------------------
Egypte

 
Le Mahragan, un genre musical égyptien qui combine depuis les années 2000 chaâbi, techno et rap. Il aborde dans ses paroles des revendications sociales et à révolutionné la musique à la fin de l’ère Moubarak, comme en témoigne ce documentaire tourné à cette époque.

Mahragan, documentaire égyptien de Omar El Shamy (25 minutes, 2012)



Un morceau de Sadat et Alaa Fifty Cent de 2013 (je n'irai pas):



Dix ans plus tard, sous Sissi, cette musique AUSSI est poursuivie par la censure de ce pouvoir dictatorial, qui la qualifie de vulgaire et de "plus dangereuse que le coronavirus"... S'attaquant en particulier à cette chanson innocente (la fille des voisins), vue plus de 34 millions de fois depuis 6 mois:

Hassan Shakosh et Omar Kamal - Bent El Geran (2020)


 
------------------------------
Méditerranée
 
Ce très beau texte:

L’humanitaire, ce n’est pas ma lutte.
Sophie-Anne Bisiaux, Paris Luttes Info, le 20 juillet 2020
https://paris-luttes.info/l-humanitaire-ce-n-est-pas-ma-14189

Et ce film:

Numéro 387: Disparu en Méditerranée (Madeleine Leroyer, France, 2019, 62 min)
Disponible jusqu'au 6/11/2020
https://www.arte.tv/fr/videos/076646-000-A/numero-387-disparu-en-mediterranee/ 
-------------------------------
Autres chansons politiques

Public Enemy revient avec un nouveau Fight The Power avec Nas, Rapsody, Black Thought, Jahi, YG et QuestLove!

Sur un poème des années 1950 de Claudia Jones, mis en musique dans la foulée de Black Lives Matter: ALA.NI - Lament for Emmett Till

Et un concert de François Béranger en Belgique en 1975:



mercredi 26 août 2020

ELO#414 - Comme un aimant


Dror, Entre Les Oreilles, le 26 août 2020

Issu de la BO du film Comme un aimant (réalisé en 2000 par Kamel Saleh et Akhenaton), la BO est de Bruno Coulais et Akhenaton et elle est spéciale à plusieurs titres:

1) Tous les morceaux sont écrits par Bruno Coulais et Akhenaton, parfois avec l'aide d'autres auteurs, en particulier les rappeurs qui écrivent leurs paroles, comme Bouga et le seul vrai tube de ce disque, Belsunce Breakdown. Pourtant de grandes stars sont invitées sur ce disque: Millie Jackson (3 chansons), Marlena Shaw (2 chansons), Isaac Hayes, Dennis Edwards (des Temptations), Talib Kweli, et d'autres, et le résultat est d'ailleurs un tout petit peu décevant compte tenu de ce générique de folie.

2) Akhenaton s'adapte et écrit du rap, de la soul, mais aussi de la chanson corse ou napolitaine avec Ammore Annascunnuto, interprété par Mario Castiglia et dont... Céline Dion tombera amoureuse et qu'elle reprendra souvent en concert! Et merci à Thomas-Léopold pour m'avoir aidé à trouver cette info.

3) Autre curiosité, une chanson de Millie Jackson est... Dir Yassin, le village palestinien dont 250 femmes, vieillards et enfants furent assassinés par l'armée sioniste en 1948! Lorsque le disque de 21 chansons est réédité l'année suivante, une seule chanson manque... celle ci, comme par hasard...

------------------------------------

Mazette

 

J'ai écrit ce texte pour Mazette, mais je ne leur ai pas envoyé, pensant que lorsqu'il serait publié, début septembre, il serait probablement dépassé, alors je vous en fait profiter...

Si vous en voulez d'autre, c'est peut-être l'occasion de vous abonner? Je vous rappelle que c'est un mensuel de BD, d’humour, d’écologie, de musique, et d'actualité, libre et sans pub, mais en ligne. Ce n'est que 3 Euros par mois et vous avez accès aux archives (donc les 10 premiers numéros gratuits!), et en plus ils ont besoin d'argent pour pérenniser ce joli projet...
https://mazette.media/abonnement/

Cette pandémie nous aura fait vivre de véritables montagnes russes émotionnelles. Il faut dire qu’on n’a pas été aidé par un pouvoir qui n’a fait que dire chaque jour le contraire de ce qu’il disait la veille...

Injonction à aller au théâtre, à rester chez soi, à voter, à fermer les commerces, mais pas tous, à fermer les marchés, mais pas les supermarchés, à télétravailler, sauf pour certains, à laisser un siège vide entre deux personnes dans le bus, mais pas dans le train, ni au restaurant, à ne pas aller au spectacle, sauf au Puy du Fou, à ne pas se faire tester, à se faire tester, à ne plus rester chez soi, à ne pas mettre de masque, à mettre un masque à l’intérieur, mais pas au bureau, à les laver, mais pas trop, à mettre un masque dehors, mais sans les fournir, et sous peine de 135 Euros d’amende…

On peut être effaré et en colère contre ces dirigeants-girouettes, et parfois on arrive à en rire. Mais qu’en est-il des enfants? J’ai bien peur qu’un autre effet, involontaire peut-être, est de créer une génération d’enfants dociles, soumis et manipulables. Des enfants à qui on est en train d’apprendre qu’il faut obéir aveuglément à des ordres absurdes et contradictoires pourvu qu’ils viennent d’en haut. Une génération de moutons. Pourvu que ça ne marche pas.

Heureusement, la société civile n’est pas en reste, généreuse en rumeurs contradictoires : le virus est sorti d’un laboratoire américain pour couler la Chine, ou d’un laboratoire chinois pour couler les États-Unis. Le virus se propage via la 5G dont les masques servent d’antennes. Les tests permettent de nous implanter des puces pour nous espionner. La chloroquine guérit du virus, la chloroquine ne fait rien, la chloroquine aggrave le virus… Grâce à tout ça, les enfants ne savent plus qui croire et, avec un peu de chance, ils décideront qu’il vaut mieux réfléchir par soi-même.

Personnellement, j’ai du mal à choisir entre les différentes théories du complot. Il y en a pour qui le virus n’existe même pas, il a été inventé de toutes pièces pour contrôler la population, ou au contraire pour piéger la reconnaissance faciale avec les masques, pour coller des amendes, vendre de la chloroquine, du gel hydro-alcoolique et de la crème hydratante pour les mains. D’autres pour qui le virus existe, mais c’est le confinement et l’état d’urgence qui sont des complots, pour libérer des places de bureau, détricoter un peu plus les acquis sociaux, accroître la surveillance et la répression des militants, et casser le mouvement des gilets jaunes. Mais le plus crédible est que c’est un complot de chats, venus de l’espace pour retenir les humains à la maison…

Prenez soin de vous.

Dror

---------------------------------------------

Berceuses

 

Mémoires Chantées
Tremblay-en-France, Septembre 2018
https://memoireschantees.tremblay-en-france.fr

En 2017, à Tremblay-en-France, la municipalité a lancé une vaste opération de collecte de berceuses et comptines qui a permis de récolter 200 chants en 35 langues auprès d’une centaine de familles. Cette collection de chants illustre la richesse culturelle des habitants et la multitude de langues parlées à Tremblay, c’est un « Trésor municipal de la diversité ».

N’ dé kadi│MALI │bambara
Nina bobo│INDONESIE│indonésien
Con cò be be│VIETNAM│vietnamien
Kousk Breiz Izel│FRANCE│breton
A saia da Rosa│PORTUGAL │portugais
Djé djé vi yin│BENIN │minan
Un ciodo de fero vecio│ITALIE │italien
Bok srov│CAMBODGE│khmer
Nana meu menino│PORTUGAL│portugais
Tou tou gbovi│TOGO │minan
Sleep my baby│PAYS DE GALLE│anglais
Z popielnika na Wojtusia│POLOGNE│polonais
Manman créole│MARTINIQUE│créole
Nini ya momo│Maroc │arabe
Koumbi│TCHAD│sara
Petit escargot│FRANCE│français
Kan pitite an mwen│MARTINIQUE│créole
Rima│LIBAN│arabe

La vidéo est super émouvante:
https://vimeo.com/290861250 

----------------------------------------------

Autres chansons politisées

Miriam Makeba chante en arabe pour l'Algérie et l'Afrique: Ifriqiya (1969)


Momus - I Was a Maoist Intellectual (1988)


D' de Kabal - Séparer l'homme de l'artiste (2019)


Abdel-Rahman al-Shantti, 11 ans, rappeur de Gaza, en hommage à George Floyd:


Et encore une chanson qui mêle lutte contre le coronavirus et contre la violence policière, un peu cucul:

Clark King - People Make The World (UK, reprise de Wilson Pickett)


mercredi 19 août 2020

ELO#413 - Les Vulves Assassines

 

Dror, Entre Les Oreilles, le 20 août 2020

Vous ne connaissiez pas les Vulves Assassines? Alors deux bonnes nouvelles:

1) Maintenant vous les connaissez:

Chômeur branleur

J'aime la bite mais pas la tienne


Godzilla 3000


2) Elles seront candidates à la présidentielle de 2022. Leur programme ?
http://vulvesassassines.fr/page4_militer/militer.html

1. Justice

Les actes nuisibles seront dénommés délits ou crimes selon leurs natures. Les personnes jugées coupables de crimes seront dirigées vers les camps de vacances du Pays Aéré où elles seront encadrées et accompagnées par des animateurs et des psychologues. Ce temps au camp sera l’occasion pour elles de se ressourcer, reprendre goût à la vie en faisant par exemple du toboggan.
Les camps seront mixtes de façon à ce que les internes puissent avoir des relations sexuelles pendant cette période de transition essentielle à leur reconstruction et à leur future intégration au sein de la société aérée.
Les personnes jugées coupables de délits auront la possibilité de s’expliquer sur leur geste en choisissant un mode d’expression (artistique, spectaculaire, musical, etc...). Ainsi, chaque mois, une Grande Fête du Délit animera villes et campagnes et seront présentés tous les travaux réalisés. Ce sera l’occasion pour les auteurs d’infractions d’exposer le fruit de leur réflexion, et ainsi d’aider les citoyens à réfléchir eux-aussi aux règles qui régissent la société.
La prison sera abolie.
Les amendes seront abolies.
La morale sera abolie.
Les policiers seront remplacés par des animateurs BAFA.

2. Il n'y a pas de point 2

3. Les Anus

La monnaie sera abolie. Tout sera à disposition des citoyens gratuitement en fonction de leurs besoins, qu’ils détermineront eux-même dans la plus grande auto-régulation. Le système de troc n’est de fait plus valable. Il n’existe plus d’échelle de valeurs entre les marchandises ou produits telle que cette échelle était conçue auparavant. La réalité qui persiste est celle des capacités de rendement de l’environnement lui-même qui comporte ses propres réserves et ses limites, et qu’il convient de ne pas brusquer. L’échange se fait donc naturellement en fonction des capacités et besoins de chacun, ainsi que des capacités et besoins de l’environnement direct.
Les pièces en tant qu’objets seront conservées sous forme de rondelles trouées : ainsi on peut aisément se les coincer dans les orbites pour en faire des lunettes rigolotes ; ou se les mettre au cul pour assurer notre devoir de mémoire vis-à-vis de l’ancien système monétaire. De par leur forme et leur utilisation, le nouvel étalon de ces pièces sera nommé «l’Anus».
Par voie de fait, les banquiers deviendront des trous-du-cul.
Un rapport sexuel anal deviendra un «rapport monétaire».
L’usage de chéquiers sera conservé, et la rédaction de ceux-ci se fera également en anus. Outre le plaisir ludique que pourront prendre les habitants du Pays Aéré à manuscrire ces bouts de papiers comme le faisaient leurs parents ou leurs grands-parents, les chèques serviront uniquement de monnaie d’échange avec les autres pays. Ainsi, il sera possible d’ échanger 1 million d’Anus contre 1 million de dollars : les dollars ainsi importés au Pays Aéré serviront de combustible pour la nuit des étoiles filantes (cf. chapitre Traditions et nuits cosmique).

4. Le Libéralisme

Le libéralisme sera aboli. Cependant, il ne sera pas anéanti, et l’expérience du libéralisme continuera de se faire dans un cadre restreint et prévu à cet effet.
Les Capitalistes pourront s’organiser en villages capitalistes indépendants dans le Larzac. Ils seront libres d’y désigner arbitrairement exploitants et exploités, d’accumuler des richesses les uns au détriment des autres. Cette possibilité de vivre pleinement l’expérience d’une organisation en collectivité inégalitaire et absurde est le meilleur moyen pour que les citoyens réintègrent d’eux-même le système du Pays Aéré.

5. La Mode et l'Élégance

La mode, véritable fléau écologique et sociétal, sera abolie et remplacée par l’Élégance.
L’Élégance sera un art de vivre régie par 3 grands piliers : Confort, Diversité, et Joliesse. Par exemple, le port du petit short respectant ces 3 piliers sera donc fortement recommandé pour les hommes et les femmes du 1er mai au 1er octobre inclus.
La laideur physique sera abolie, afin de lutter contre l’isolement et l’exclusion. Le rôle du ministère de l’Élégance consistera à mettre en valeur le rayon de soleil qui sommeille en chacun de ses citoyens, afin de leur assurer un épanouissement complet. Les corps masculins et féminins seront libérés des carcans réactionnaires.

6. La répartition du travail et les travaux d'utilité collective

Prenant en compte la surproduction flagrante des anciennes sociétés capitalistes, à laquelle s’ajoute une productivité accrue par le progrès technologique, le temps de travail sera considérablement réduit. La semaine de 9 heures de travail sera mise en place, les horaires seront à répartir dans la semaine selon les affinités de chacun, les heures supplémentaire constitueront un délit. Les métiers nocifs (management par exemple) ou inutiles (management par exemple) seront abolis, créant ainsi du chômage et libérant du temps libre pour la collectivité.
Les travaux considérés comme ingrats dans les sociétés classiques car difficiles, fatigants, dangereux ou mal payés, seront désormais répartis sur l’ensemble de la population. Chacun sera dans l’obligation, plusieurs fois dans l’année, d’effectuer chacun de ce que nous appellerons les TUC (Travaux d’Utilité Collective).
Ces travaux seront rendus très agréables pour faciliter l’implication et l’enthousiasme de tous.
Exemple : le ramassage des poubelles sera effectué avec plaisir par les habitants, à tour de rôle et en équipe. Le camion sera décoré, éclairé et sonorisé. Le travail sera effectué à un rythme vécu comme naturel, sur un air de disco. Danser et chanter sera possible et même recommandé. Le camion poubelle sera attendu par les riverains tellement il constituera une explosion de bonheur pur. Bien évidemment, la journée de travail se terminera par une grande fête.

7. La tradition et les nuits cosmiques

La religion n’existant plus dans le Pays Aéré, de nouvelles célébrations remplaceront les anciens rendez-vous culturels.
Les nuits d’étoiles filantes, éclipses totales et autres phénomènes astronomiques seront générés artificiellement pour que tout le monde puisse participer régulièrement à ces événements hors du commun et exaltants. La recherche dans le domaine de l’astrophysique sera favorisée pour que le Pays Aéré soit à la pointe des découvertes sur l’univers et le premier à organiser des voyages stellaires civils et gratuits.
La religion et ses dogmes abolis, il s’agit donc de recréer une nouvelle tradition. Certains de ses aspects seront empruntés aux temps révolus. Nous faisons ainsi preuve de discernement : il n’y a pas que du mauvais dans l’ancien.
Les hymnes, les drapeaux, les langues, accents et plats traditionnels, pour refléter notre culture, ne pourront en aucun cas être exclusifs.
Chacun pourra donc inventer et arborer sa vision des couleurs du Pays Aéré avec son drapeau personnel. Ainsi aux balcons des villes flottera une multitude de teintes, formes et symboles, tous fièrement emblématiques de cette culture qui sera la nôtre.
Des accents mensuels seront définis par le ministère des Mots et des Accents. De courts tutoriels diffusés sur la chaîne nationale permettront de s’approprier l’accent du mois. Les Journaux Télévisés seront présentés dans l’accent du moment.
Les chanteurs représentant le pays seront tous les chanteurs dont le prénom est Richard.
Quelqu’un qui souhaiterait représenter le Pays en chanson pourrait choisir de s’appeler Richard.
Les discours officiels seront proposés sous forme de karaoké sur la chaîne nationale. Chaque foyer sera réuni lors de ce moment convivial pour chanter les vœux du ministre (ou de quelqu’un d’autre). Chacun pourra ainsi éprouver en sa chair les mots des représentants du peuple. Il sera possible de regarder, dans un deuxième temps du programme, le ministre interpréter lui-même son discours chanté.

8. La défense

Le Pays Aéré sera en possession de l’Arbre Nucléaire, en tant qu’arme de dissuasion massive.
Afin d’assurer la souveraineté militaire du pays, le service militaire sera obligatoire pour les femmes comme pour les hommes pendant les 2 mois de vacances d’été de leur treizième année. Les chars seront remplacés par des ballons sauteurs, les fusils par des frites de piscine, le commandement du service militaire sera assuré par des animateurs BAFA (services de police), les camps seront appelés centres aérés.
----------------------------------------------------
Jowan Safadi


Rockeur palestinien, si vous en avez l'occasion, ne manquez pas de voir le film qui lui est consacré, Namrud, de Fernando ROMERO-FORSTHUBER, Autriche, 95 minutes, 2017

J'avais posté ici To be an arab (en hébreu 2015):




Ici son duo avec Tamer Nafar, Awal Bawal (petit à petit) (en arabe 2015)


Un titre de plus sur la police:

Al Bulis Mish Bulisna (La police n'est pas notre police) (en arabe 2019)



Et une chanson encore plus récente:

Super White Man (en anglais 2019)

----------------------------------------------------
Autres chansons politiques

Belles paroles et, au passage, belle leçon de québécois:

Les Cowboys Fringants - L’Amérique pleure (Québec, 2019)




Des rappeuses néozélandaises racisées et féministes dans les années 1990:

Sisters Underground - In The Neighbourhood (Nouvelle Zélande 1994)


Pour celles et ceux qui aiment écouter le flow, l'intelligence et l'humour de Mohamed Ali, le disque qu'il avait enregistré quand il s'appelait encore Cassius Clay est en ligne ici, et les trois premiers morceaux sont savoureux, I Am The Greatest, I Am The Double Greatest et Do You Have to Ask? :

Cassius Clay ‎– I Am The Greatest! (1963)
https://www.youtube.com/watch?v=QBAcrP6mPjY&list=PLl9cMNFDVYaJT-ehiIL6nv4tb7w-HGNqA&index=1


mercredi 12 août 2020

ELO#412 - Une pensée pour Beyrouth

Dror, Entre Les Oreilles, le 12 août 2020

Comment ne pas penser à la chanson de Fairouz - Li Beirut (1984), déclaration d'amour à la ville, en pleine guerre civile, sur une musique inspirée du Concierto de Aranjuez

Une pensée pour Fairouz aussi, d'ailleurs, qui à 85 ans ne va pas bien du tout...

 

Habibi Funk publie une compilation en solidarité avec Beyrouth:
https://habibifunkrecords.bandcamp.com/album/habibi-funk-014-solidarity-with-beirut

Même si cela date de 2015, un petit concert enregistré à Fontaine, à côté de Grenoble, de la famille beyrouthine par excellent, Marcel, Rami et Bachar Khalifé (disponible pendant 3 mois):

 

Deux autres suggestions pour donner:

Le Secours Populaire:
https://www.gofundme.com/f/SUPPORT-FOR-LEBANON-AFTER-THE-EXPLOSION-ISASTER

La Croix Rouge:
https://donate.redcrossredcrescent.org/lb/beyrouth/~mon-don

------------------------------------
Autres chansons politisées

Une chanson italienne en hommage à toutes celles et tous ceux qui traversent la méditerranée, avec des paroles de Erri de Luca:

Canzoniere Grecanico Salentino - Solo andata


Superbe chant a cappella de Nai Barghouti - Insa Keef (reprise de Fairouz, sur les sentiments d’abandon, de désir et de solitude qui envahissent ceux qui sont emprisonnés, en solidarité avec Ramy Shaath et les prisonniers d’opinion en Egypte. )


Contribution de la dessinatrice tunisienne Willis from Tunis:


On connaît l'un des rares titres politisés de James Brown, I'm Black and I'm Proud, mais je découvre celui ci qu'il a écrit pour Marva Whitney cette même année 1968, l'année de l'assassinat de Martin Luther King auquel il est fait allusion ici:

Marva Whitney - I’m Tired, I’m Tired, I’m Tired (Things Better Change Before It’s Too Late)


    I’m tired of working for nothing, being treated like a slob
    I’m tired of having to be a maid, and now I want a real, real job
    I’m tired of my man giving up his best years and
    And still he doesn’t have nothing, I’d rather drown in my own tears
    I’m tired, I’m tired, I’m tired, I’m tired
    According to faith, things better change before it’s too late

    I’m tired of my father being depressed, coming home and raising sin
    I’m tired of my mother sitting home dipping snuff
    Telling us about the bull of men
    You know I, I’ve heard that song so much, even when I dance
    Are you gonna soul, I can, I may not get another chance
    I’m tired, I’m tired, I’m so tired, I’m so tired
    But you know, according to think, things better change right before it’s, before it’s too late

    Oh, we can’t history repeat itself
    We can’t let it take us back 100 years
    As long as I can remember, we’ve always, always been in the arena, mmm

    You can’t judge a man by the color of his skin
    It’s what he knows and who he know
    And where he’s going and where he’s been
    As long as a person can reduce the odds
    You’ve gotta give him the credit for his smarts

    A soul man, a soul man took him, took his life
    Dr. King, he died for us
    If I can remember 10 years ago
    He was riding, he was riding in the rear of the bus
    You know I"m so tired, I can’t take no more y’all
    Oh, you know I’m so weary and scorned, mmm-hmm
    I’m tired, I’m so tired, I’m tired, so tired
    Oh, I’m tired...

===========================
Un article que j'avais raté sur Maurice Rajsfus:


Quand Rajsfus défendait le groupe de rap La Rumeur
Juliette Gramaglia, Arrêt sur Images, le 16 juin 2020
https://www.arretsurimages.net/articles/quand-rajsfus-defendait-le-groupe-de-rap-la-rumeur
===========================
Documentaires

"La réalisatrice Mariette Auvray nous emmène à la rencontre de jeunes femmes palestiniennes qui racontent leur culture et leur identité. Activistes, féministes, entrepreneuses, artistes… Toutes illustrent à leur manière la scène underground palestinienne et réinventent la résistance culturelle et politique en 2020."

Courrier International, le 10 juillet 2020
https://www.courrierinternational.com/video/webserie-palestiniennes-episode-13-divisions

Trois petits films sympa d'un quart d'heure chacun, avec les limites inhérentes à ce genre de projets: une française part en Palestine pour filmer, donc elle rencontre des amies d'amis, et sociologiquement c'est très limité à une certaine bourgeoisie palestinienne. Ce n'est donc pas "la" Palestine, mais c'est "une" Palestine, et puis ce sont des femmes arabes...

C'est grand public, pas du tout radical, mais au moins on parle de Palestine et de Palestiniennes, alors pourquoi pas...

Episode 1:


Episode 2:


Episode 3:


J'en profite pour découvrir la rappeuse palestinienne Safaa Hathot: Btetharsh Feha Leh


Et pour sourire, quand l'armée suisse a presque envahi la France :

19h17 (parodie du film "1917", 18 minutes)

jeudi 16 juillet 2020

ELO#411 - Génération Adama


Dror, Entre Les Oreilles, le 16 juillet 2020

Le 18 juillet à partir de 14h à la Gare de Persan - Beaumont: Marche ADAMA IV, le monde d'après commence à Beaumont
https://www.facebook.com/events/2642498959410463/

George Floyd - Adama Traoré, même combat... auquel les artistes se joignent:
https://entrelesoreilles.blogspot.com/2020/06/elo409.html

La suite:

Siedah Garrett - The New Frontier (Say Their Names)

Thee Sacred Souls - Give Us Justice

Bettye Lavette - Strange Fruit (reprise de Billie Holiday)

José James - When They See Us

Sheila E. avec Lynn Mabry, Sy Smith et Angela Davis - Yes We Can Can (reprise des Pointer Sisters)

Jarrod Lawson - Embrace What We Are

H.E.R. - I’m Not OK

Tank and the Bangas and Friends - What The World Needs Now Is Love (reprise de Dionne Warwick)

Candi Staton - I Wonna Holla

Alicia Keys - Perfect Way To Die

Jon Batiste - We are

Christian McBride - Medgar Evers’ Blues

The Harlem Gospel Travelers - Fight On!

Clipping - Chapter 319

Anderson Paak - Lockdown

Public Enemy - State Of The Union

Terry Ellis - Angry Black Woman

H.E.R. - I Can’t Breathe

Shakura S’Aida - Takin’ It To The Streets (reprise des Doobie Brothers)

Melissmell et Didier Super - CRS

Tarrus Riley - Healing

Leon Bridges - Sweeter

Tomi Jenkins - Whatever It Takes

Black Artists for Black Lives - Feeding Off the Love of the Land (reprise de Stevie Wonder)

Salaam Remi, Sandra Bland, Black Thought, Cee-Lo Green, Anthony Hamilton, Syleena Johnson et Stephen Marley - Is It Because I’m Black (reprise de Syl Johnson, le papa de Syleena)

The Whispers - How Long

Une BD sur la violence policière en France:

Mai-liên Nguyen Duy - Violences policières - synthèse documentaire
https://blogs.mediapart.fr/920051/blog/020720/violences-policieres-synthese-documentaire

Excellent film de 2016, 13th, de Ava Duvernay, est un documentaire essentiel pour comprendre la situation actuelle des Etats-Unis en la replaçant dans son Histoire.

Comment les Etats-Unis se sont construits grâce à l'esclavage, comment il ne fut donc pas possible de l'abolir du jour au lendemain, et comment d'autres stratagèmes ont été mis en place, en particulier la police, l'(in)justice, la prison, le racisme systémique, pour continuer de dominer et d'exploiter la population "africaine-américaine" jusqu'à aujourd'hui, avec des rôles importants joués par Lincoln, Nixon, Reagan, mais aussi Clinton...

C'est vraiment un chef d'oeuvre dans son genre, et il est maintenant disponible sur Youtube (normalement avec des sous-titres):

Ava Duvernay - 13th

Une chanson du film :

Common et Bilal - Letter To The Free

Et une qui aurait pu y être, qui mentionne le 13ème amendement:

Prince - Avalanche (2002)
--------------------------------
Autres chansons

Poème sur le racisme et le sexisme de la soi disant intelligence artificielle:

Joy Buolamwini - AI, Ain't I A Woman?

Rocé revient avec un rap anticolonial:

Rocé - Tenir debout

Le chanteur basque Fermin Muguruza, ancien punk, fan de reggae, ami de Manu Chao, est aussi engagé en solidarité avec la Palestine. Il tente de convaincre la compagnie ferroviaire basque CAF de ne pas construire le tramway israélien qui franchit la ligne verte et ainsi collabore à l'occupation illégale de Jérusalem Est. Il reprend et adapte la chanson de Bob Marley et Peter Tosh intitulée Stop That Train:

Fermin Muguruza - Stop That Train! Jaitsi Zaitez!
-------------------------------------
Egypte

Ramy Shaath est en prison en Egypte depuis un an, uniquement pour avoir exercé son droit à la liberté d'expression et à l'activité militante, enfermé dans une cellule surpeuplée, sans soins médicaux.

Ramy est considéré comme un prisonnier d’opinion par Amnesty International, détenu avec d’autres militants, journalistes, avocats, etc., tous emprisonnés pour leur activité politique légitime.

Ils et elles demandent la libération de Ramy Shaath et des prisonniers d’opinion en Egypte:

Annemarie Jacir - Réalisatrice
Brian Eno - Musicien
Danny Glover - Acteur et réalisateur
George Smith - Prix Nobel de Chimie
Hafidha Chekir - Vice-présidente de la FIDH
Ivar Ekeland - Economiste et mathématicien
Mike Leigh - Réalisateur
Molly Crabapple - Artiste
Nai Barghouti - Musicienne
Noam Chomsky - Philosophe
Peter Gabriel - Musicien
Rafeef Ziadah - Poète
Richard Falk - Ancien Rapporteur Spécial des Nations Unies
Roger Waters - Musicien
Thurston Moore - Musicien
V (anciennement Eve Ensler) - Dramaturge
--------------------------------
Palestine


A la fin de l'année dernière, Solidaires a publié une brochure de près de 300 pages sur la Palestine, une mise à jour significative de l'édition précédente de 2009 qui était épuisée. Elle est disponible à l'achat au prix public de 8 euros:

Mais aussi par téléchargement gratuit ici en pdf:

Solidaires - Revue internationale n°14 Palestine (hiver 2019-2020)

Nourriture palestinienne en France:

Ardi
10 rue Lydia Becker
75018 Paris
M° Porte de la Chapelle

Ouvert sur réservation, par message privé:

Les Amis des Arts et de la Culture de Palestine 
24 rue Custine
75018 Paris
M° Chateau Rouge

Ouvert le mercredi de 14h00 à 18h00 et le samedi de 11h00 à 19h00

Restaurant Askini
195 rue Saint-Maur
75010 Paris
M° Belleville

Restaurant Sharqi’s
24 rue de l’Université
34000 Montpellier

Restaurant La Palestine
24 rue Mazenod
13002 Marseille
---------------------------------------
Agenda


Du 24 au 26 juillet 2020, de 15h à 23h, au Cabaret Sauvage à Paris: Le Festival des Confinés, avec Sidi Wacho, Sandra Nkaké, La Caravane Passe, Féloche, Soviet Suprem... (gratuit)

Vendredi 24 juillet
    Sidi Wacho
    Souad Asla-Lemma
    DJ Tagada feat Soviet Suprem
    Collectif déconfiné avec Mourad de La Rue Kétanou et Garii et Blu de Massilia Sound System
    Loraine et Jessie de Mon côté punk

Samedi 25 juillet
    Java
    La Caravane Passe
    Féloche
    Paloma Pradal et Sébastien Giniaux

Dimanche 26 juillet
    L'armée mexicaine feat Sofiane Saidi
    Les musiciens de Rachid Taha
    Sandra Nkaké
    Soriba Sakho et Esprit Mandingue
    Captain Cumbia